Comité central du Parti communiste chinois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Comité central du Parti communiste chinois (chinois : 中国共产党中央委员会 pinyin : Zhōngguó Gòngchǎndǎng Zhōngyāng Wěiyuánhuì) est la plus haute autorité du Parti communiste chinois entre deux sessions du congrès du PCC. Ses 200 membres nomment le Bureau politique (Politburo) et le Secrétaire général du PCC.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le Comité central est élu pour 5 ans lors du Congrès du Parti, qui rassemble environ 400 délégués. Bien que le Comité central n’exerce pas son autorité de la même manière qu’une assemblée législative le ferait, il demeure un corps constitué très important dans la mesure où il comprend tous les dirigeants du Parti, de l’État et des armées. Le Comité central a un spectre politique et idéologique plus large que le Politburo.

En 1981, le Comité central du Parti communiste chinois estime que Mao Zedong est le responsable de la Révolution culturelle, indiquant dans son rapport Résolution sur l'histoire du Parti : « La Révolution culturelle, qui se déroula de mai 1966 à octobre 1976, a fait subir au Parti, à l'État et au peuple les revers et les pertes les plus graves depuis la fondation de la RPC. Elle fut déclenchée et dirigée par le camarade Mao Zedong... »[1].

Des analystes suggèrent que, dans son effort pour augmenter la démocratie au sein du Parti, Hu Jintao a l’intention de donner plus de pouvoirs au Comité central. De fait, il a pris deux actions significatives : l’annulation de la conférence traditionnelle des dirigeants durant le mois d’août à Beidaihe et la couverture médiatique sans précédent donnée à la session plénière du Comité central d’octobre 2003.

Le 16e Comité central du Parti communiste chinois (PCC) a été élu jeudi 14 novembre 2002 à Beijing, lors de la séance de clôture du 16e Congrès du PCC. Ce nouveau Comité central est composé de 198 membres titulaires et 158 membres suppléants.

  • Membres du secrétariat du comité central du PCC :

Zeng Qinghong, Liu Yunshan, Zhou Yongkang, He Guoqiang, Wang Gang, Xu Caihou et He Yong.

Référence[modifier | modifier le code]

  1. Roderick MacFarquhar et Michael Schoenhals, La Dernière révolution de Mao. Histoire de la Révolution culturelle 1966-1976 2006

Voir aussi[modifier | modifier le code]