Puerto Vallarta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vallarta.
Puerto Vallarta
Blason de Puerto Vallarta
Héraldique
Image illustrative de l'article Puerto Vallarta
Administration
Pays Drapeau du Mexique Mexique
État État de Jalisco
Municipalité Puerto Vallarta
Maire Francisco Javier Bravo Carbajal (PAN)
Code postal 48000
Fuseau horaire UTC -6
Indicatif (+52) 322
Démographie
Gentilé Vallartense
Population 203 342 hab. (2010)
Population de l'agglomération 304 107 hab.
Géographie
Coordonnées 20° 40′ 00″ nord, 105° 16′ 00″ ouest
Altitude 7. m
Divers
Fondation 1851
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Jalisco

Voir sur la carte administrative du Jalisco
City locator 14.svg
Puerto Vallarta

Géolocalisation sur la carte : Mexique

Voir la carte administrative du Mexique
City locator 14.svg
Puerto Vallarta

Géolocalisation sur la carte : Mexique

Voir la carte topographique du Mexique
City locator 14.svg
Puerto Vallarta
Liens
Site web http://www.puertovallarta.gob.mx

Puerto Vallarta est une ville et une municipalité de l'État mexicain du Jalisco. Elle se situe dans la Bahía de Banderas sur l'océan Pacifique. L'agglomération propose deux importants bassins de plaisance et une rade d'escale pour les navires de croisière. Elle est une destination touristique importante. En 2010, d'après les résultats du recensement, Puerto Vallarta comptait 203 342 habitants et ses hôtels avait enregistré 5 millions de nuitées.

Au contraire de Cancún, autre destination touristique mexicaine courue, Puerto Vallarta était un village mexicain traditionnel avant de devenir une station touristique à réputation mondiale.

La plage de Los Muertos et la Zona Romantica de la vieille ville de Puerto Vallarta sont des lieux de prédilection des touristes homosexuels du monde entier[1].

Points d'intérêt[modifier | modifier le code]

  • Église Guadalupe
  • Le Malecón (promenade au bord de mer, où se pratique le paseo) avec ses sculptures surprenantes, ses boutiques et restaurants d'où l'on peut assister aux plus beaux couchers de soleil du monde.
  • L'île sur le Rio Cuale (restaurants, marché artisanal, centre culturel et surtout un musée archéologique).
  • Le marché municipal où l'on trouve de nombreux objets de l'artisanat local.
  • La zone romantique avec ses restaurants et sa plage.
  • La Marina et son port de plaisance où de nombreux restaurants offrent un cadre reposant.
  • El Eden, lieu de tournage du film Predator de 1987, avec Arnold Schwarzenegger.
Notre-Dame de Guadalupe

Histoire[modifier | modifier le code]

Les plus anciens vestiges archéologiques trouvés à Puerto Vallarta, remontant à 580 avant J.-C., proviennent du site appelé La Pedrera, au Colonia Lazaro Cardenas. Il est probable que les premières colonies se sont établies autour de 300 avant J.-C. Vers l'an 900 et jusqu'aux environs de l'an 1200, le peuple des Aztatlán s'implanté dans la région du Jalisco et dans la baie de Banderas. De cette présence, les Espagnols en retrouvent les traces, comme le mentionnent les chroniques des premiers missionnaires espagnols arrivés sur place au XVIe siècle.

Dans sa Relation de Compostelle, le lieutenant Lazaro Blanco écrit, en 1584, que les indigènes habitant la vallée se nomment "Xihutla", ce qui signifie "endroit où l'herbe pousse." Les Espagnols massacrèrent ce peuple. Le capitaine Francisco Cortés de San Buenaventura, vainqueur de la région, lança ses troupes, en mars 1525 pour soumettre la population locale : quand il atteint Tintoque, un bastion des indigènes, il affronte, relatent les chroniqueurs, plus de vingt mille Indiens armés à l'entrée du village. Ce sont les Espagnols qui donne à la vallée le nom de Banderas, pour commémorer les drapeaux que déployèrent les soldats lors de cette bataille et qui leur donnèrent le courage de vaincre leurs ennemis.

Puerto Vallarta, est resté isolé du reste du monde, coincé entre les montagnes, l'océan et la rivière Ameca, pendant de nombreuses années. L'activité économique se concentrait dans les villes de Cuale, San Sebastian et Mascota, où des mines d'argent étaient exploités. Puerto Vallarta était utilisé surtout pour le chargement et le déchargement du minerai et des denrées et des équipements nécessaires aux populations des montagnes. À cette époque, l'endroit est connu sous le nom de Las Peñas de Santa Maria de Guadalupe, nommé ainsi par Don Guadalupe Sanchez Torres, un marchand de sel, qui y séjourne régulièrement, puisque pour le raffinage du métal les mines d'argent emploient de grandes quantités de sel. D'autres riches familles y font construire de belles demeures à partir du milieu du XXIe siècle.

En 1880, le village compte 1500 habitants et, en 1885, le port est officiellement ouvert à la navigation intérieure. La même année est créé le bureau des douanes maritimes, mais bien qu'il soit une entité politique et judiciaire il continue de s'appeler Las Peñas. Ce n'est que le que Las Peñas obtient le titre de ville et son nom actuel, Puerto Vallarta, en l'honneur de Ignacio L. Vallarta, gouverneur de Jalisco.

Le déclin de l'exploitation minière dans les villages des montagnes déplace l'activité économique de Puerto Vallarta vers l'agriculture, en particulier avec l'arrivée de la Montgomery Fruit Company en 1925. Cependant, l'entrée en vigueur de la réforme agraire de 1935 diminue l'influence de l'exploitation des terres par les multinationales américaines. La nouvelle source de richesse devient la pêche, en particulier celle du requin, car leur viande et les ailerons sont exportés pour les restaurants chinois de New York et de l'huile du foie est utilisé comme supplément alimentaire pour les soldats pendant la Première Guerre mondiale.

À partir de 1930, les touristes nationaux et étrangers, attirés par la tranquillité et la beauté naturelle du port, augmentent en nombre chaque année. Cela favorise l'ouverture de différentes entreprises liées au tourisme, y compris une ligne aérienne de Mexicana Airlines.

Puerto Vallarta demeure pourtant une destination touristique relativement méconnue jusqu'à l'événement international, en 1964, du tournage du film La Nuit de l'iguane (The Night of the Iguana), réalisé par John Huston. Contrairement à ce qui est souvent affirmé, Elizabeth Taylor ne faisait pas partie de la distribution du film : elle ne faisait qu'accompagner son amant, l'acteur Richard Burton, pendant le tournage. L'intérêt des médias pour la présence du couple mythique propulsa Puerto Vallarta comme destination à la mode. Pour commémorer cet important événement de l'histoire de Puerto Vallarta, une statue du légendaire réalisateur John Huston est érigée dans la ville. Aujourd'hui, le tourisme est la première activité économique de la région.

Tournages cinématographiques[modifier | modifier le code]

En raison de ses plages, de la qualité de la température et de la présence de la Sierra Madre occidentale, la région de Puerto Vallarta a été le lieu de tournage de plusieurs productions cinématographiques : La Nuit de l'iguane (The Night of the Iguana), avec Ava Gardner et Richard Burton, en 1964 ; Le Magnifique, avec Jean-Paul Belmondo et Jacqueline Bisset, en 1973 ; Predator, avec Arnold Schwarzenegger, en 1987 ; Vengeance, avec Kevin Costner, en 1990 ; Le Chihuahua de Beverly Hills, avec Drew Barrymore, en 2008 ; limitless, avec Bradley Cooper.

Villes jumelées[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]