Procès IG Farben

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Seconde Guerre mondiale
Cet article est une ébauche concernant la Seconde Guerre mondiale.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le Procès IG Farben (officiellement The United States of America vs. Carl Krauch, et al.) est le sixième des douze procès pour crimes de guerre organisé par les autorités américaines dans leur zone d'occupation en Allemagne, à Nuremberg, après la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Historique[modifier | modifier le code]

Le procès contre IG Farben est le second des trois procès industriels, les deux autres étant contre Flick et Krupp.

IG Farben était notamment connu pour avoir financé la campagne de Adolf Hitler et avoir développé le Zyklon B, le gaz des chambres de la mort.

De 1938 à 1946, Joseph Borkin était le conseiller économique en chef de la division anti-trust du Département de la Justice des États-Unis et était responsable de l'enquête sur les cartels dominés par l'entreprise IG Farben durant la guerre[1].

Conclusions[modifier | modifier le code]

Carl Krauch, membre du directoire de supervision d'IG Farben et promoteur du plan de quatre ans préparant l'économie du Troisième Reich à la guerre[2], est condamné à six ans de prison.

La société IG Farben est dissoute par décret en 1950 et démantelée en 1952.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.bibliotecapleyades.net/sociopolitica/sociopol_igfarben02.htm#Contents
  2. (en) Diarmuid Jeffreys, Hell's Cartel: IG Farben and the Making of Hitler's War Machine, Metropolitan Books, , 496 p. (ISBN 978-0805078138), p. 210-211.