Phat thai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pad thaï
Image illustrative de l’article Phat thai
Assiette de pad thaï

Autre(s) nom(s) Phat thai, pad thai, phad thai
Lieu d’origine Drapeau de la Thaïlande Thaïlande
Date XXe siècle
Place dans le service Plat principal, cuisine de rue
Température de service Chaud
Ingrédients Nouilles de riz, œufs, graines germées, tofu, crevettes, sauce poisson nam pla
Mets similaires Phở xào, chow mein, pad see ew, char kway teow, yakisoba, soupe de nouilles
Classification Cuisine thaïlandaise

Le phat thai (selon le Royal Thai General System) ou pad thai ou phad thai, en thaï : ผัดไทย, « friture, plat frit thaï[1] », est un plat traditionnel acidulé-sucré-salé-épicé de la cuisine thaïlandaise, à base de nouilles de riz sautées au wok, très apprécié et très consommé à titre de plat national dans toute la Thaïlande[2],[3],[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le phat thai est l'un des plats thaïlandais les plus connus hors du pays[5].

Il est devenu le plat national de la Thaïlande à la suite de la récession économique qui a touché le pays après la Seconde Guerre mondiale. Pour réduire la consommation de riz, le gouvernement, sous l'impulsion de son Premier ministre Plaek Phibunsongkhram, a lancé une campagne pour la production de nouilles de riz en distribuant avec succès la recette de ce plat national au gout acidulé-sucré-salé-épicé à travers tout le pays[6],[7], variante entre autres des chow mein de la cuisine cantonaise, ou du phở xào de la cuisine vietnamienne[8].

Recette[modifier | modifier le code]

Pour cette recette traditionnelle, plat courant de la cuisine de rue, il faut faire sauter des nouilles de riz au wok, à feu vif, avec des œufs brouillés, diverses graines germées, du tofu émietté, des haricots mungos, des oignons nouveaux et des crevettes grillées trempées dans de la sauce de poisson nam pla. Le tout est servi avec une sauce sucrée à base de tamarin et de citron vert. En Thaïlande, il peut être servi sur une feuille de bananier, avec un morceau de fleur de bananier fraîche à côté[9],[10],[11].

Il existe des variantes agrémentées de viande de porc, ou bien où l'ensemble de la préparation est enveloppé d'œufs, ou encore agrémenté de ce dont les gens disposent chez eux.

La recette du phat thai servie dans les restaurants thaïlandais des pays occidentaux est plus riche. Les crevettes peuvent être remplacées par du poulet ou des cacahuètes concassées, et le plat est éventuellement agrémenté de coriandre, de jus de tamarin, de poivrons chili rouges[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Pad Thaï », sur fr.wiktionary.org (consulté en ).
  2. « Le Pad Thaï : Un Emblème National », sur vivre-en-thailande.com (consulté en ).
  3. « Le Pad Thaï recette du plat national de la Thaïlande », sur evasionsgourmandes.com (consulté en ).
  4. « Recette de Pad Thaï », sur routard.com (consulté en ).
  5. « Nos Pad Thai préférés à Bangkok », sur thailandeinfo.com (consulté en ).
  6. « Le pad thaï, grande fierté des Thaïlandais », sur www.geo.fr (consulté en ).
  7. [vidéo] Histoire du phat thai sur YouTube.
  8. « Pad Thaï histoire recette », sur mangeonsbien.com (consulté en ).
  9. [vidéo] Pad thai - nourriture de rue thai sur YouTube.
  10. « Débordant de saveurs, le Pad Thaï est le plat le plus reconnu de la cuisine thaïlandaise. », sur fr.siam.recipes (consulté en ).
  11. « On fond pour le pad thaï », sur elle.fr (consulté en ).
  12. [vidéo] Recette Pad Thai poulet & crevettes sur YouTube.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]