Paul Vialar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vialar.
Paul Vialar
Naissance
Saint-Denis, Seine,
France
Décès (à 97 ans)
Vaucresson, Hauts-de-Seine,
France
Activité principale
Distinctions
Prix Femina 1939
Grand Prix de la Ville de Paris 1948
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

Paul Vialar, né le [1] à Saint-Denis et mort le à Vaucresson, est un écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Paul Vialar combat pendant la Première Guerre mondiale dans un corps franc d'infanterie. Après la guerre, il entre à HEC et se fait connaître par des poèmes et des pièces de théâtre (quinze, dont L'Âge de raison). Venu ensuite au roman, il est l'auteur de près de 80 ouvrages.

En 1960, il écrit les paroles de la chanson Les Étangs de Sologne sur une musique d'Henri Betti qui est interprétée la même année par Jean Philippe dans l'émission Toute la chanson.

Il a été président de la Société des gens de lettres de 1952 à 1955.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Cycle La mort est un commencement (1948)[modifier | modifier le code]

  1. Le Bal des sauvages
  2. Le Clos des trois maisons
  3. Le Petit Jour
  4. Les Morts vivants
  5. Risques et Périls
  6. La Carambouille
  7. Dansons la capucine
  8. La Haute Mort

Cycle La Chasse aux hommes (1952/1953)[modifier | modifier le code]

  1. Le Rendez-vous
  2. La Bête de chasse
  3. Les Brisées hautes
  4. Le Bien-aller
  5. Les Faux-fuyants
  6. Les Odeurs et les sons
  7. Le Débucher
  8. Les Fins dernières
  9. L'Hallali
  10. La Curée

Cycle Chronique française du XXe siècle (1955/1961)[modifier | modifier le code]

Publiés par Cino Del Duca :

  1. Les Étoiles de Mars (1955)
  2. Place de la République (ou Les Députés) (1956)
  3. Rideau (1956)
  4. La Boutiquière (1957)
  5. Belada, éditeur (1957)
  6. Pas de pitié pour les cobayes (1958)
  7. Pas de temps pour mourir (1958)
  8. Les Robes noires (1958)
  9. Les Zingari (Ceux du cirque) (1959)
  10. La Farine du diable (1961)

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • Fatôme (1931)
  • J'avais un camarade (1936)
  • La Rose de la mer (1939)
  • La Maison sous la mer (1941)
  • La Grande Meute (1943)
  • La Caille (1945)
  • Job (1946)
  • Une ombre (1946)
  • Saint-Tropez-sur-Amour (1946)
  • Les Aventures inattendues (1947)
  • Le Château du hasard (1948)
  • Le Bon Dieu sans confession (sous-titre : Monsieur Dupont est mort) (1949)
  • Le Bouc étourdi (1949) Les Bibliophiles de France en ont publié en 1951 une édition illustrée, avec des eaux-fortes de Claude Hertenberger.
  • La Grande Ribaude (1951)
  • L'Éperon d'argent (1951)
  • Cinq Sets (1951)
  • Les Vikings (1952)
  • François Guerrier (1954), court roman
  • Tournez, joies gosses (1956)
  • Clara et les Méchants (1958)
  • Le Temps des imposteurs (1960)
  • Le Fusil à deux coups (1960)
  • L'Homme de chasse (1961)
  • L'Homme du fleuve (1964)
  • La Jeunesse du monde (1966)
  • La Cravache d'or (1968)[2]
  • Les Invités de la chasse (1969)
  • Safari-Vérité (1970)
  • Mon seul amour (1971)
  • La Croule (1974)
  • Le Triangle de fer (1976)
  • La Chasse de décembre (1979)
  • Rien que la vérité (1980)

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • La Tour des amants (1947)
  • Images scandinaves (1950)
  • Le Roman des oiseaux de chasse (1958)
  • Le Roman des bêtes de chasse (1959)
  • La Caille, suivi de Le Butor (1972)

Littérature d'enfance et de jeunesse[modifier | modifier le code]

  • Le Voilier des Îles (1947)
  • Écrit sur le sable (1948)
  • Plumes dans le vent (1951), illustrations de Henri de Linares
  • Le Petit Garçon de l'ascenseur (1957)
  • Sous le pavillon noir (1958), ouvrage paru aux Éditions Brepois de Bruxelles
  • La Cantinière de l'Empereur (1959)
  • La Fin du cheval ?, suivi de Chevaux de France (1961)

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • L'Hostellerie du « Puits sans eau » (1921)
  • Pohu, brave homme, comédie en un acte (1923)
  • L'Âge de raison, comédie en trois actes (1924)
  • Les Hommes, pièce en 5 actes (1937)
  • Un cœur tout neuf, comédie en trois actes (1938)
  • Soir, pièce radiophonique en un acte [Paris, Radio-Paris, 20 février 1938] (1938)
  • Les Indifférents, pièce en 5 tableaux, d'après le roman d'Alberto Moravia (1938)
  • Vespero, comédie en un acte (1939)
  • Le Bocal vert, comédie en deux actes (1939)
  • Un homme sans amour, pièce en trois actes (1949)
  • Probadjong, comédie en trois actes (1950)
  • La Tragédie de Caligula, pièce radiophonique (1957)
  • Le But, monologue radiophonique (1965)
  • Hassan el Glaoui (1975), court dialogue dramatique écrit en collaboration avec Jean Anouilh

Autres publications[modifier | modifier le code]

  • Le Cœur et la Boue (1921), poèmes
  • Cinq hommes de ce monde (1954)
  • Petite Histoire cavalière de l'amour (1954)
  • La Découverte de la vie, illustrations de Katherine Librowicz (1955)
  • Images du monde (1959)
  • La Sologne (1959)
  • Ligne de vie (1960)
  • Jean de La Varende (1961)
  • Les Hommes: ceux de 14-18 (1964)
  • Lettre ouverte à un jeune sportif (1967)
  • Lettres pour les chasseurs (1977)
  • Cheval, mon bel amie (1982)
  • La Beauce (1985)
  • L'Enfant parmi les hommes (souvenirs, 1990)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]