Oviri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Oviri
Paul Gauguin, Oviri (Sauvage), 1894, partially glazed stoneware, 75 x 19 x 27 cm, Musée d'Orsay, Paris.jpg

Paul Gauguin, Oviri, 1894, grès, céramique, terre cuite, 75 x 19 x 27 cm, Musée d'Orsay, Paris.

Artiste
Date
Type
Technique
Grès, céramique, terre cuite
Dimensions (H × L × l)
75 × 19 × 27 cm
Localisation

Oviri est une sculpture en grès de Paul Gauguin réalisée en 1894 dans l'atelier du céramiste Ernest Chaplet, peu avant son départ pour les îles Marquises. Elle représente la déesse Oviri, une divinité tahitienne dont le nom signifie « sauvage ». Le thème d'Oviri est la mort, le sauvage, le farouche. Oviri trône sur le corps d'une louve morte, écrasant son louveteau[1]. Elle a été vendue en 1905 deux ans après la mort de l'artiste à Gustave Fayet, un collectionneur[2].

Elle est aujourd'hui conservée au Musée d'Orsay, à Paris, tandis qu'une version en bronze décore la tombe de l'artiste en Polynésie française.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Paul Gauguin, Oviri, Musée d'Orsay
  2. Pinchon P, Oviri, Dossier de l'art, septembre 2017, p 44
Bronze d'Oviri sur la tombe de Paul Gauguin