Olivier Schrauwen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Olivier Schrauwen
FIBD2016OlivierSchrauwen.jpg
Olivier Schrauwen au Festival d'Angoulême 2016
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (41 ans)
Surnom
Ollie Schrauwen
Nationalité
Activité

Olivier Schrauwen est un musicien et dessinateur de bande dessinée belge, né en 1977 et vivant à Berlin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir étudié l'animation à l'Académie royale des beaux-arts de Gand, Olivier Schrauwen a poursuivi un master en bande dessinée à l'École supérieure des arts Saint-Luc à Bruxelles, ce qui l'a amené à contribuer aux revues Ink et Hic Sunt Leones. Son premier livre, My Boy, est paru chez Bries en 2006 et a rapidement été traduit en français. Il a ensuite continué de publier dans de multiples revues, magazines et anthologies de la scène alternative – Canicola, Strapazin, Mome, Mon Lapin, etc – tout en restant un adepte de l'auto-édition.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Mon fiston, L'An 2, 2006.
  • L'homme qui se laissait pousser la barbe, Actes Sud/L'An 2, 2010.
  • Le Miroir de Mowgli, Ouvroir Humoir, 2011 (risographie).
  • Gris, Arbitraire, 2015.
  • Arsène Schrauwen, L'Association, 2015 - Sélection officielle du Festival d'Angoulême 2016.
  • Le Miroir de Mowgli, l'Association, 2017.
  • Vies parallèles, Actes Sud/L'An 2, 2018.
  • Portrait d'un buveur, avec Ruppert et Mulot, Dupuis, coll. « Aire libre », 2019.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dossier consacré à Olivier Schrauwen sur neuvième art 2.0.
  • Gert Meesters, « De l'art personnel au service d'un internationalisme radical. Les BD d'Olivier Schrauwen », Septentrion, numéro 3, 2015, p. 61-61 (lien).
  • Gert Meesters, « The Reincarnation of Independent Comics : Bries and Oogachtend as Deceivingly Similar Cases », La bande dessinée en dissidence. Alternative, indépendance, auto-édition/Comics in Dissent. Alternative, Independence, Self-Publishing, Christophe Dony, Tanguy Habrand & Gert Meesters (dir.), Liège : Presses Universitaires de Liège, collection « ACME », 2014, p. 127-140.
  • Benoît Crucifix & Gert Meesters, « The Medium Is the Message: Olivier Schrauwen’s ‘Arsène Schrauwen’ beyond Expectations of Autobiography, Colonial History and the Graphic Novel », European Comic Art, volume 9, numéro 1, 2016, p. 24-62.

Liens externes[modifier | modifier le code]