Nouvelle (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nouvelle (homonymie).

Nouvelle
Blason de Nouvelle
Nouvelle (Québec)
Falaise du Parc national de Miguasha
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
Subdivision régionale Avignon
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Yvan St-Pierre
2018-2021
Constitution
Démographie
Gentilé Nouvellois, oise
Population 1 659 hab.[1] (2016)
Densité 7,1 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 08′ nord, 66° 19′ ouest
Superficie 23 491 ha = 234,91 km2
Divers
Code géographique 06020
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Nouvelle

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Nouvelle

Géolocalisation sur la carte : Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine

Voir la carte administrative de la zone Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
City locator 14.svg
Nouvelle

Géolocalisation sur la carte : Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine

Voir la carte topographique de la zone Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
City locator 14.svg
Nouvelle
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Nouvelle est une municipalité du Québec (Canada), chef-lieu de la MRC d'Avignon en Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine[2]. Elle est à l'embouchure de la rivière Nouvelle, sur la rive nord de la baie des Chaleurs.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le terme « Nouvelle » sert à désigner à la fois une rivière, un canton et une municipalité. On a longtemps cru que ce mot devait son origine à un père jésuite du nom d'Henri Nouvel qui œuvra pendant plusieurs années en Nouvelle-France.

Ce toponyme doit plutôt son origine à l'appellation « La Nouvelle » ou « La Nouvelle de Carleton » qu'on utilisa dès la fin du XVIIIe siècle, pour désigner alors les nouvelles terres ouvertes à la colonisation et situées à l'ouest de Carleton. Il est plausible de penser que l'accroissement de la population, la présence d'une rivière à saumon et la rareté des terres poussèrent les individus à s'établir à cet endroit[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

Dans la MRC : Avignon

Hameaux[modifier | modifier le code]

Selon Statistique Canada, ces localités font partie de Nouvelle : Allard, Brébeuf, Drapeau, Le Trou-à-Balle, Miguasha, Miguasha-Ouest, Nouvelle, La Pierre-à-Chaux, Plan-Vautrin, Provancher, Rang-Saint-Laurent, Soucyville[4].

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Rivière-Nouvelle (Territoire non-organisé) Rose des vents
Pointe-à-la-Croix N Carleton-sur-Mer
O    Nouvelle    E
S
Escuminac Baie des Chaleurs,
Drapeau du Nouveau-Brunswick Nouveau-Brunswick

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premiers habitants de Nouvelle furent les Acadiens prenant fuite à la suite de la déportation des Acadiens de 1755. Plus tard arrivèrent des loyalistes Américains cherchant à demeurer fidèles à la reine lors de révolution américaine. Le toponyme « Nouvelle » fit son apparition aussi tôt qu'à la fin du XVIIIe siècle, désignant les nouvelles terres et les nouvelles gens s'établissant à l'ouest de Carleton-sur-Mer et on le retrouvait sur des documents envoyés par l'homme d'affaires, Charles Robin, originaire de l'Île Jersey (une île anglaise de la Manche) et l'Abbé Joseph[5], le premier curé Acadien.

De 1845 à 1861, elle se nommait Shoolbred (ou variation de...).

Le 1er juillet 1869, on créa la « paroisse de Saint-Jean-l'Évangéliste ». C'est cette date qui fut honorée pour les célébrations du centenaire en 1969. Le premier maire était Georges Fallu.

En 1909, la partie ouest de la paroisse fut séparée et nommée « Municipalité d'Escuminac » et en 1912, la partie a pris le nom de « Municipalité de Saint-Jean-l'Évangéliste », et finalement le 5 décembre 1953 devint « Municipalité de Nouvelle ».

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1996 2001 2006 2011 2016
2 0091 9601 8151 6891 659

Le recensement de 2011 y dénombre 1 689 habitants, soit 6,9 % de moins que celui de 2006 (1 815)[6].

Administration[modifier | modifier le code]

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers.[7]

Nouvelle
Maires depuis 2001
Élection Maire Qualité Résultat
2001 Luc Leblanc Voir
2005 Voir
2009 Richard St-Laurent Voir
2013 Voir
2017 Voir
2018 Yvan St-Pierre Sans opposition
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

Emblème[modifier | modifier le code]

Son emblème est un globe terrestre superposé de Eusthenopteron foordi, pour dénoter la notoriété mondiale qu'amena ce fossile à Nouvelle et au Parc national de Miguasha ajouté à la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Les couleurs rouge et gris représentent la couleur des roches fossilifères.

Éducation[modifier | modifier le code]

Économie et Tourisme[modifier | modifier le code]

  • Pêche. La zone d'exploitation contrôlée de la Rivière-Nouvelle (incluant la "Petite rivière Nouvelle" et "ruisseau Mann"[1]) sont de renom mondiale pour la pêche sportive de l'omble de fontaine (appelé aussi truite de mer) Pêche à la mouche et le saumon Atlantique[8].
  • Fossiles. Musée connu mondialement dans le Parc national de Miguasha.
  • Plage de Miguasha. Le toponyme Miguasha vient du micmac "Mégueck Shawk" (longtemps rouge), pour indiquer les falaises rouges mémorables de la formation de Bonaventure[9]
  • Secteur de Miguasha. La pointe de Miguasha est reconnue pour ses paysages enchanteurs et la présence de très nombreux artistes, peintres, sculpteurs, etc.
  • Marché Champêtre de Nouvelle. Première année du Marché Champêtre en 2010, lieux de rassemblement, d'échange sur les produits frais et transformés localement. Le marché champêtre est aussi un lieu où les artistes, photographes, sculpteurs et autres artisans peuvent exposer.

Récréation[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]