Anna Fenninger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Anna Fenninger Alpine skiing pictogram.svg
Austrian Sportspeople of the Year 2014 winners 11 Anna Fenninger.jpg
Anna Fenninger en 2014.
Contexte général
Sport Ski alpin
Période active De 2006 à aujourd'hui
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de l'Autriche Autriche
Naissance (26 ans)
Lieu de naissance Hallein, Autriche
Taille 166 cm
Poids de forme 64 kg
Club Skiklub Hypo Hallein
Palmarès
Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 1 1 -
Championnats du monde 3 1 1
Coupe du monde (globes) 4 5 3
Coupe du monde (épreuves) 14 18 11
* Dernière mise à jour : 22 mars 2015

Anna Fenninger, née le à Hallein dans le Land de Salzbourg, est une skieuse alpine autrichienne. Championne olympique de super-G en 2014 et vainqueur du classement général de la Coupe du monde en 2014 et 2015, elle a également remporté trois titres de championne du monde entre 2011 et 2015. Polyvalente, elle participe à toutes les épreuves à l'exception du slalom, obtenant ses meilleurs résultats en géant et super-G. Sa première victoire en carrière est son titre de championne du monde à Garmisch-Partenkirchen en 2011 dans l'épreuve du super-combiné.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses débuts[modifier | modifier le code]

Anna Fenninger effectue sa première apparition en Coupe du monde en décembre 2006 à l'occasion d'un slalom organisé à Levi. Elle marque ses premiers points en janvier 2007 à Cortina d'Ampezzo. En décembre 2007, elle réalise son premier top-10 en terminant au pied du podium sur une épreuve combinée organisée à Sankt Anton.

Lors des Mondiaux juniors 2008 organisés dans les Pyrénées, elle remporte trois médailles dont deux en or. Deux années plus tôt, elle avait déjà gagné le super-G.

Elle réalise son premier podium au super-G de Cortina d'Ampezzo en 2009, mais ne réalise que 3 top 10 sur l'hiver 2010.

Le plus haut niveau[modifier | modifier le code]

Elle attaque plus fort la saison 2010-2011 et décroche deux nouveaux podiums, puis elle signe sa première victoire chez les seniors aux Championnats du monde de Garmisch-Partenkirchen dans l'épreuve du super-combiné.

En 2011-2012, elle remporte sa première épreuve de Coupe du monde dans son pays d'origine, l'Autriche, lors du géant de Lienz. Elle ajoute un autre podium dans cette discipline à Schladming et termine 4e de la coupe du monde de la spécialité. Mais c'est en super G qu'elle obtient son meilleur classement général, en terminant 3e, grâce à 4 podiums, mais aucune victoire. Elle termine dans le top 3 des super G de Bad Kleinkirchheim, Beaver Creek, Garmisch et Lake Louise.

Forte de cette saison au plus haut niveau, Anna obtient des nouvelles places d'honneur lors de la saison 2012-2013, aussi bien en géant, qu'en super G et en descente. Elle remporte surtout une seconde épreuve de Coupe du monde lors du géant de Semmering. Elle dispute par la suite les Championnats du monde, chez elle à Schladming avec le statue de favorite autrichienne du fait de ses bons résultats. Malheureusement elle ne répond pas à l'attente immense du public en passant au travers de cette compétition, n'accrochant qu'une médaille de bronze en géant. Néanmoins sa fin de saison est un succès puisqu'elle remporte en Allemagne son premier super G, à Garmish et un nouveau géant à Ofterschwang. Ces résultats lui permettent de finir à la 3e place du général de la Coupe du monde, ainsi qu'à la 2e place du super G et la 3e en géant.

La consécration olympique et le gros Globe[modifier | modifier le code]

Sa première partie de saison 2013-2014 est marquée par de nouveaux podiums lors de la tournée nord-américaine. À Lienz elle remporte pour la troisième fois consécutive le géant autrichien organisé entre noël et le jour de l'an et monte en puissance avant d'arriver aux JO avec un nouveau podium en descente.

Elle participe ensuite au Jeux olympiques d'hiver de 2014, s'alignant sur la descente, le super G, le géant et le super combiné. Lors de sa première course, le super combiné, elle réalise une bonne descente, terminant 4e, mais son manque de pratique en slalom la pénalise et elle rétrograde à la 8e place. Sa deuxième course est la descente, dernière favorite à s'élancer, elle passe en avance au 1er temps intermédiaire avant de sortir du tracé. La troisième chance sera la bonne pour Anna, puisqu'elle remporte la médaille d'or lors du super G, marqué par un nombre important d'abandons. Elle s'impose avec plus d'une demi seconde d'avance sur Maria Höfl-Riesch et Nicole Hosp. Lors de sa dernière course, en géant, elle remporte la médaille d'argent, sept centièmes derrière Tina Maze. Elle conclue donc ses Jeux avec deux médailles dont une en or.

La fin de saison est sur sa lignée des jeux, elle décroche la 2e place en descente à Crans-Montana malgré avoir été longtemps leader. Lors de l'étape suivante à Åre, elle remporte les deux géant disputés et s'empare de la tête de la Coupe du monde pour sept points. Au coude à coude avec Maria Höfl-Riesch en arrivant aux finales de Lenzerheide, elle bénéficie de la blessure de cette dernière pour s'assurer mathématiquement son premier gros globe de cristal en décrochant la deuxième place du super G. Lors de la dernière épreuve elle remporte le géant, son quatrième consécutif en Coupe du monde, ce qui lui permet de remporter aussi le classement de la spécialité.

Succès aux Mondiaux et deuxième gros Globe[modifier | modifier le code]

Anna commence la défense de son gros globe avec une victoire chez elle lors du géant d'ouverture de la saison à Sölden à égalité avec Mikaela Shiffrin. Par la suite elle enchaine les podiums et les places d'honneur, mais elle échoue souvent dans sa quête de victoire pour quelques centièmes. Ces résultats permettent à sa rivale Tina Maze de prendre beaucoup d'avance au classement général. Finalement c'est lors des Championnats du monde à Vail/Beaver Creek dans le Colorado que la chance tourne, et le 3 février 2015, elle remporte le titre en super G devant Maze et la favorite locale Lindsey Vonn. Une semaine plus tard elle survole le géant pour s'offrir son deuxième titre de la quinzaine, en construisant son succès sur une première manche parfaite. Une faute au milieu du second tracé, qui la met quasiment en chasse-neige, ne l'empêche pas de retrouver sa vitesse et de l'emporter avec 1 seconde 40 centièmes d'avance sur l'Allemande Viktoria Rebensburg. Entre temps elle a décroché l'argent en descente, et a échoué au pied du podium en super combiné.

En totale confiance après des mondiaux réussis, elle enchaine les victoires à Maribor et Bansko et fond au général sur Tina Maze. Elle remporte même en Bulgarie son premier super combiné en coupe du monde, celui ci étant le seul de la saison, elle empoche le classement de la spécialité mais aucun globe n'est décerné. Elle continue sur le même rythme et sa victoire en géant à Åre lors de l'avant dernière épreuve lui offre la tête du général avant d'aborder les finales.

Aux finales de Méribel, Anna ne termine que 8e en descente mais monte sur la deuxième marche du podium en super-G devancée par Lindsey Vonn sa concurrente pour le petit globe. Pour tenter de consolider son avance au classement général, elle s'aligne au départ du slalom mais ne finit qu'à la 23e position, ce qui permet à sa rivale slovène de reprendre la tête du général avec 18 points d'avance. Lors de la dernière épreuve de la saison, l'autrichienne remporte le géant devant sa compatriote Eva-Maria Brem et Tina Maze. Cette victoire lui permet de conserver son gros globe de cristal et son petit globe du géant.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques d'hiver[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Ski alpin aux Jeux olympiques.
Épreuve / Édition Drapeau : Canada Vancouver 2010 Drapeau : Russie Sotchi 2014
Descente 25e Abandon
Super G 16e médaille d'or, Jeux olympiques Or
Slalom géant - médaille d'argent, Jeux olympiques Argent
Super combiné 16e 8e

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Championnats du monde de ski alpin.
Épreuve / Édition Drapeau : France Val d'Isère 2009 Drapeau : Allemagne Garmisch 2011 Drapeau : Autriche Schladming 2013 Drapeau : États-Unis Vail - Beaver Creek 2015
Descente Abandon 17e 11e médaille d'argent, monde Argent
Super G 4e 5e Abandon médaille d'or, monde Or
Slalom géant - - médaille de bronze, monde Bronze médaille d'or, monde Or
Super combiné 7e médaille d'or, monde Or Abandon 4e
Slalom 36e - - -
Coupe des nations - médaille d'argent, monde Argent - -

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Anna Fenninger recevant le prix de révélation sportive autrichienne 2011
Article détaillé : Coupe du monde de ski alpin.

Différents classements en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Anna Fenninger à Altenmarkt-Zauchensee en janvier 2011
Année/Classement Général Descente Super G Géant Slalom Combiné
Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points
2007 108e 15 - - - - 40e 15 - - - -
2008 60e 83 - - 32e 29 52e 4 - - 14e 50
2009 20e 338 21e 84 15e 126 52e 5 39e 22 7e 101
2010 26e 260 26e 65 13e 135 - - - - 6e 60
2011 12e 555 6e 268 7e 142 33e 34 - - 9e 81
2012 5e 994 19e 107 3e 369 4e 442 54e 5 8e 56
2013 3e 1029 8e 209 3e 304 2e 480 - - 13e* 36
2014 1re 1371 2e 464 2e 357 1re 518 - - 8e* 32
2015 1re 1553 2e 399 2e 512 1re 542 - - 1re* 100
  • * : depuis 2013, la FIS a décidé de ne plus attribuer de globe de cristal au super combiné

Détail des victoires[modifier | modifier le code]

Édition / Épreuve Super G Slalom géant Super combiné Total
2012 Drapeau : Autriche Lienz 1
2013 Drapeau : Allemagne Garmisch-Partenkirchen Drapeau : Autriche Semmering
Drapeau : Allemagne Ofterschwang
3
2014 Drapeau : Autriche Lienz
Drapeau : Suède Åre (× 2)
Drapeau : Suisse Lenzerheide
4
2015 Drapeau : Bulgarie Bansko Drapeau : Autriche Sölden
Drapeau : Slovénie Maribor
Drapeau : Suède Åre
Drapeau : France Méribel
Drapeau : Bulgarie Bansko 6
Total 2 11 1 14

(état au 22 mars 2015)

Juniors[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :