Nanna Ditzel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nanna Ditzel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
CopenhagueVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Distinction
Prix Lunning (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Nanna Ditzel née le à Copenhague et morte le (à 81 ans), était une architecte[1] et designer danoise connue comme « La grande dame du design scandinave » pour ses bijoux, meubles et tissus[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Nanna Ditzel étudie à l’école des arts appliqués de Copenhague et est diplômée en ébénisterie en 1943. Puis elle suit les cours de l'Académie royale des beaux-arts du Danemark avec des professeurs comme Kaare Klunt, Peter Koch, Ola Mølgaard Nielsen, Peter Hvidt et le peintre Victor Isbrand[3]. Elle termine en 1946 avec un diplôme d’architecte. C’est pendant ces années qu’elle rencontre son futur mari, l’architecte Jørgen Ditzel[4]. En collaboration avec son mari, elle conçoit des bijoux pour Georg Jensen et, en 1956, le couple reçoit le prix Lunning en reconnaissance de l’excellence de leur design.

En parallèle, le couple conçoit des meubles et textiles et reçoit en 1960 la médaille d’or du salon triennal du meuble de Milan.

Après la mort de Jørgen Ditzer en 1961 (à l’âge de 41 ans), elle continue à concevoir des meubles pratiques et multifonctionnels, parmi lesquels des meubles pour enfants, expérimentant avec des matériaux aussi variés que le bois de teck, l’osier ou la fibre de verre ainsi que des tissus aux couleurs vives[5] encore en production chez Kvadrat en 2015.

En 1968, Ditzel se remarie avec Kurt Heide et ensemble ils créent l' Interspace, International Design Center à Londres[6].

En 1985, après la mort de Kurt Heide, elle retourne au Danemark où elle continue à travailler jusqu’en 2005[7],[8],[9],[10].

Principales réalisations[modifier | modifier le code]

Ses réalisations sont connues et appréciées un peu partout et particulièrement au Japon.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nanna Ditzel : Danish chairs, 1954
  • Nanna Ditzel : Nanna Ditzel, Munkeruphus, 1992
  • Nanna Ditzel : Tanker bliver ting : Nanna Ditzel design, 1994
  • Henrik Sten Mller : Motion and beauty : the book of Nanna Ditzel, 1998
  • Nanna Ditzel : Nanna Ditzel : trapperum ; stairscapes ; Exhibition Nanna Ditzel Trapperum - Stairscapes Kunstindustrimuseet, 2002
  • Fabia Masciello : Nanna Ditzel : design nordico al femminile, 2003 en Italien
  • Hanne Horsfeld : Nanna Ditzel, 2005[18]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Elle reçut de nombreux prix parmi lesquels en 1990, la médaille d'or de la compétition internationale au Japon pour le banc pour deux. En 1991, le prix C.F Hansen. Elle reçoit également une nomination dans l'Ordre de Dannebrog en 1995. Élue Honourable Royal Designer par la Royal Society of Arts, de Londres en 1996, et honorée par le ministère de la culture du Danemark, en 1998[19].

Une exposition permanente de son travail est visible au Trapholt Museum de Kolding.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Nanna Ditzel biography : Danish Furniture Designer and Architect 1923-2005 », sur www.danishnet.com (consulté le 11 novembre 2015)
  2. Oxford index [1] Dictionary of Modern Design
  3. Danishnet.com
  4. Matzform
  5. (en) Dwell.com [2]
  6. Fjorn.com
  7. New york Times Obituarie
  8. (en) R and company [3]
  9. (en)Hammersby [4]
  10. (en) Mcm daily [5]
  11. Sika Design
  12. Frederica
  13. brdr-kruger
  14. Nordic contractor [6] pdf Sikaindoor icons
  15. (en) Inside out [7]
  16. Core 77
  17. Pencil kit co. uk
  18. Worldcat
  19. (en) Archilovers [8]

Liens externes[modifier | modifier le code]