Musée de l'atelier Rosa-Bonheur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Musée de l'atelier Rosa Bonheur
Rosa Bonheur's atelier in Thomery, 2009-09-19 004.jpg
Château de By-Musée Atelier de Rosa Bonheur
Bâtiment
Protection
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
Château de By
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le musée de l'atelier Rosa Bonheur est un musée privé situé sur la commune de Thomery en Seine-et-Marne dans le château de By qui fut à partir de 1859, et pendant quarante ans, la maison et l'atelier de la peintre animalière Rosa Bonheur (1822-1899).

Historique[modifier | modifier le code]

En 1859, Rosa Bonheur est une artiste reconnue, recevant de nombreuses visites à son atelier de la rue d'Assas à Paris. Elle rêve d'un lieu à la campagne où elle pourrait vivre au calme, au milieu de la nature et des animaux qu'elle aime particulièrement. Elle achète le château de By, à la lisière de la forêt de Fontainebleau, et fait appel à l'architecte Jules Saulnier pour construire son atelier. C'est l'une des premières constructions en ossature métallique. Rosa Bonheur a 37 ans, est au faîte de sa gloire, elle est la première femme française à s'acheter un château avec le fruit de son travail[réf. nécessaire].

Peintre animalier, Rosa Bonheur fait aménager des enclos pour ses animaux dans le parc du château ; diverses transformations sont effectuées pour rendre le château confortable. Férue de sciences, Rosa Bonheur est la toute première à faire installer l'électricité dans son atelier et dans le reste du château. Au-dessus des communs où elle fait construire un vaste atelier de style néogothique, elle trouve enfin, l'espace et la lumière dont elle a besoin pour travailler. Tout à fait dans le style de son époque, il est représentatif de ce qu'était un atelier de peintre de grand renom au XIXe siècle.

C'est entre ses murs que l'impératrice Eugénie lui remet en 1865 la légion d'Honneur. À cette occasion Georges Bizet lui compose une ode, la partition est visible dans le bureau de l'artiste à By. Buffalo Bill fait don à l'artiste d'un costume de Sioux, exposé dans le musée. À la mort de Rosa Bonheur en 1899, la peintre américaine Anna Klumpke, sa compagne et unique héritière, devient la propriétaire du lieu dont elle ouvre l'atelier au public en 1909.

La propriété est achetée par Katherine Brault aux descendants d'Anna Klumpke en septembre 2017. Un projet de chambre d'hôtes est adjoint au musée. Le musée-atelier et le bâtiment qui l'abrite font partie des lauréats 2019 bénéficiant du Loto du patrimoine[1],[2].

Collections[modifier | modifier le code]

Le musée de l'atelier Rosa-Bonheur contient principalement les objets de la vie quotidienne de l'artiste, le lieu étant resté inchangé depuis sa mort en 1899, et ses œuvres étant dispersées dans les différents musées à travers le monde (musée d'Orsay, MoMA…). Depuis 2011, il porte le label « Maisons des Illustres ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]