Mimi Pinson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un film <adj> image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un film français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Mimi Pinson
Description de cette image, également commentée ci-après

Logo du film, tiré de l'affiche.

Réalisation Robert Darène
Scénario Marie-José Darène
inspiré d'un poème
Alfred de Musset
Acteurs principaux
Sociétés de production Films Hergi (Raymond Horvilleur et Jean Hebey)
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 95 minutes
Sortie 1958

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Mimi Pinson est un film français réalisé par Robert Darène en 1957 et sorti l'année d'après. Il est inspiré d'un poème et d'une opérette.

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'origine, Mimi Pinson, profil de grisette est un poème d'Alfred de Musset, paru dans Le Diable à Paris, qui a inspiré plusieurs œuvres, dont La Cocarde de Mimi-Pinson, une opérette en 3 actes (1915) avec un livret de Maurice Ordonneau et Francis Gally et une musique de Henri Goublier fils. Un film français est réalisé par Robert Darène en 1958.

Maison réputée être celle de Mimi Pinson, 18 rue du Mont-Cenis à Paris (1921).

Mimi Pinson est citée de manière détournée par Léo Ferré dans la chanson Java partout (1958) et de manière directe par Georges Brassens dans les chansons Supplique pour être enterré à la plage de Sète (1966) et Honte à qui peut chanter. Elle est également citée par Damien Saez dans ses chansons Je Suis (2016) et Mon Européenne (2017), issues de son projet Le Manifeste.

Résumé[modifier | modifier le code]

La jeune et jolie Mimi Pinson est logée dans une mansarde à Paris. Menacée d'être expulsée car sans le sou, elle s'entretient avec l'homme chargé de son dossier. Ce dernier tombe sous le charme de la jeune Mimi qui n'est pas amoureuse. Mimi Pinson aide une de ses copines ; pour cette dernière, elle se sépare de sa robe bien-aimée.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Vidéothèque[modifier | modifier le code]

Ce film est édité dans la collection « Les films du collectionneur ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Histoire du cinéma français 1956-1960, par Maurice Bessy, Raymond Chirat et André Bernard - Éditions Pygmalion 1990

Liens externes[modifier | modifier le code]