Maurice Ordonneau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Louis Ordonneau.
Maurice Ordonneau
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 62 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Mouvement

Maurice Ordonneau, né le à Saintes et décédé le 14 novembre 1916 à Paris, est un dramaturge et compositeur français.

Fils d'un négociant en eau-de-vie, Maurice Ordonneau fut un auteur prolifique dans la création d'œuvres théâtrales. Il composa, avec souvent la collaboration d'autres auteurs dramatiques, compositeurs et musiciens, un grand nombre d'opérettes, opéra-bouffes, comédies et vaudevilles.

Pendant quelques mois, après la mort du dramaturge Jean Gascogne, Ordonneau a été chargé de la critique dramatique à La Libre Parole[1].

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

  • Les Rosières de carton, comédie, avec Henry Buguet, 1874 ;
  • La Bague de Turlurette, comédie, avec Ernest Hamm, 1876 ;
  • Les Vacances de Toto, comédie-vaudeville, avec Victor Bernard, 1876 ;
  • Zigzags dans Versailles, comédie, avec Ernest Hamm, 1877 ;
  • Les Cris-Cris de Paris, comédie, avec 1877 ;
  • Minuit moins cinq !, vaudeville, avec Victor Bernard, 1878 ;
  • L'Assommoir pour rire, vaudeville, avec 1879 ;
  • Théâtre de famille, opérette, avec Gustave Nadaud, avec Eugène Verconsin, 1880 ;
  • Les Deux chambres, opérette, avec 1880 ;
  • Madame Grégoire, opérette, avec Paul Burani, 1881 ;
  • L'Heure du berger, vaudeville, avec 1883 ;
  • Le Réveil de Vénus, comédie, avec Paul Burani, avec Henri Cermoise, 1883 ;
  • Les Parisiens en province, comédie, avec Hippolyte Raymond, 1883 ;
  • L'Ablette, comédie, avec 1885 ;
  • Les Petites Godin, comédie-vaudeville, avec 1885 ;
  • Mon oncle!, comédie-bouffe, avec Paul Burani, 1885 ;
  • Cherchons papa, vaudeville, avec Victor Bernard, 1885 ;
  • Serment d'amour, opéra-comique, avec Edmond Audran, 1886 ;
  • La Princesse Colombine, opéra-comique, avec Émile André, 1887 ;
  • La Fiancée des verts poteaux, opéra-comique, avec Edmond Audran, 1887 ;
  • Durand & Durand, comédie-vaudeville, avec 1887 ;
  • Maître Corbeau, comédie, avec Hippolyte Raymond, 1887 ;
  • La Poupée, opéra-comique d'après Ernst Theodor Amadeus Hoffmann, avec Edmond Audran, 1888 ;
  • Monsieur Coq-Héron l'avoué, comédie, avec Paul Siraudin, avec Alfred Delacour, Hippolyte Raymond et Lambert Thiboust, 1888 ;
  • L'oncle Célestin, opérette bouffe, avec Edmond Audran et Henri Kéroul, 1891 ;
  • La Petite Poucette, vaudeville-opérette, avec Maurice Hennequin et Raoul Pugno, 1891 ;
  • Les Boulinard, opérette, avec 1891 ;
  • La Femme du commissaire, comédie-vaudeville, avec 1892 ;
  • La Plantation Thomassin, vaudeville, avec Albert Vizentini 1892 ;
  • Mademoiselle ma femme, opéra-comique, avec Frédéric Toulmouche, livret cosigné avec Octave Pradels 1893[2] ;
  • Madame Suzette, opérette, avec André Sylvane et Edmond Audran, 1893 ;
  • Cousin-cousine, opérette, avec Henri Kéroul, avec Gaston Serpette, 1893 ;
  • La Vertu de Lolotte, comédie, avec 1894 ;
  • L'Article 214, comédie, avec André Sylvane, 1895 ;
  • La Marraine de Charley, comédie-bouffe, avec Brandon Thomas, 1895 ;
  • Au coin du feu, opérette, avec 1895 ;
  • La St-Valentin, opéra-comique, avec 1895 ;
  • La Perle du Cantal, opérette, avec 1895 ;
  • Le Pèlerinage, comédie, avec Maxime Boucheron, 1895 ;
  • La falote, opérette, avec Louis Varney et Armand Liorat, 1896 ;
  • Paris quand même ! ou Les deux bigorret, comédie-bouffe, avec Ernest Grenet-Dancourt, 1896 ;
  • Niobé, opérette, avec Harry Paulton, 1897 ;
  • L'Auberge du Tohu-Bohu, vaudeville-opérette, avec 1897 ;
  • Les Sœurs Gaudichard, opéra comique, 1899 ;
  • Les Saltimbanques, opérette, avec Louis Ganne, 1899 ;
  • Les Sœurs Gaudichard, opéra-comique, avec Edmond Audran, 1899 ;
  • Le Curé Vincent, opérette, avec 1901 ;
  • Madame Sherry, opérette, avec Hugo Felix, 1902 ;
  • Le Jockey malgré lui, opéra-bouffe, avec Paul Gavault, 1902 ;
  • L'Étude Tocasson, vaudeville, avec Albin Valabrègue, 1902 ;
  • Le Voyage des Berluron, vaudeville, avec Ernest Grenet-Dancourt et Henri Kéroul, 1903 ;
  • Les Hirondelles, opérette, avec Henri Hirschmann, 1904 ;
  • Les Filles Jackson et cie, opérette, avec Justin Clérice, 1905 ;
  • Une affaire scandaleuse, vaudeville, avec Paul Gavault, 1905 ;
  • La D’moiselle du Tabarin, opérette, avec André Alexandre, 1910 ;
  • Helda, opérette, avec Auguste M. Fechner, Tom de Godement et Michel Farlane, 1911 ;
  • La Marquise de Chicago, opérette, 1911 ;
  • Trois amoureuses, opérette, avec 1912 ;
  • La Petite Manon, opéra-comique, avec André Heuzé et Henri Hirschmann, 1913 ;
  • Éva, comédie, avec Alfred Maria Willner, avec Robert Bodanzky, 1913 ;
  • Le Roi des montagnes, opéra-comique, avec 1913 ;
  • La Cocarde de Mimi-Pinson, opérette, avec Henri Goublier fils, 1915 ;
  • La Demoiselle du printemps, opérette, avec Henri Goublier fils, Francis Gally et Georges Léglise, 1916.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Raphaël Viau, Vingt ans d'antisémitisme 1889-1909, Paris, Fasquelle, 1910, p. 354.
  2. (notice BnF no FRBNF31146080).

Liens externes[modifier | modifier le code]