Mercy-le-Haut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mercy.

Mercy-le-Haut
Mercy-le-Haut
Église paroissiale Saint-Salvin.
Blason de Mercy-le-Haut
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meurthe-et-Moselle
Arrondissement Briey
Canton Pays de Briey
Intercommunalité Communauté de communes Pays de l'Audunois et du Bassin de Landres
Maire
Mandat
Pascal Pierrel
2014-2020
Code postal 54560
Code commune 54363
Démographie
Population
municipale
274 hab. (2016 en augmentation de 10,93 % par rapport à 2011)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 22′ 07″ nord, 5° 49′ 35″ est
Altitude Min. 298 m
Max. 377 m
Superficie 13,35 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Meurthe-et-Moselle

Voir sur la carte administrative de Meurthe-et-Moselle
City locator 14.svg
Mercy-le-Haut

Géolocalisation sur la carte : Meurthe-et-Moselle

Voir sur la carte topographique de Meurthe-et-Moselle
City locator 14.svg
Mercy-le-Haut

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Mercy-le-Haut

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Mercy-le-Haut

Mercy-le-Haut est une commune française située dans le département de Meurthe-et-Moselle en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Village de l'ancienne province du Barrois. Commune indépendante jusqu'en 1811, Boudrezy est aujourd'hui rattachée à la commune de Mercy-le-Haut[1]. Franz von Mercy battit Turenne, et fut battu par Louis II de Bourbon-Condé ; il arrêta les Turcs à Tanesvar en Hongrie où l'on trouve les noms des villages lorrains desquels le comte de Mercy avait fait venir les habitants. Village natal du président Albert Lebrun (où il est inhumé).

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1894   Ernest Nicolas Lebrun    
    Estève Aubrion   Professeur de Lettres
mars 2001 mai 2011 Michel Batiot LO[2] en 2002 Décès en cours de mandat
juillet 2011 mars 2014 Michel Collignon    
mars 2014 En cours Pascal Pierrel    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[4].

En 2016, la commune comptait 274 habitants[Note 1], en augmentation de 10,93 % par rapport à 2011 (Meurthe-et-Moselle : +0,1 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1861 1866 1872
343323362594636627567554523
1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911 1921
525501487494487411421393375
1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982
359337323281328315297265271
1990 1999 2004 2009 2014 2016 - - -
285275248245276274---
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Monument commémoratif à la mémoire d'Albert Lebrun, ancien président de la République, né à Mercy-le-Haut en 1871, où il a été enterré en 1950 ; RN 52 bis, rue de Malavillers.

Édifices religieux[modifier | modifier le code]

  • Église paroissiale Saint-Salvin, située rue du Comte-de-Mercy, cimetière ; monument sépulcral ; église construite en 1847, date inscrite sur la façade occidentale, au-dessus du portail.
  • Église paroissiale de la Décollation-de-Saint-Jean-Baptiste à Boudrezy, ossuaire ; construite en 1752.
  • Chapelle à Mercy-le-Haut, rue Quertille ; reconstruite en 1866.
  • Chapelle à Boudrezy, édifiée en 1737 (inscription dans la pierre).
  • Ancien ermitage de Saint-Genest.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Mercy-le-Haut Blason D'or à la croix d'azur chargé d'un faisceau de licteur d'argent.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte topographique 1:25000 (3311 ouest).
  2. Soutien en 2002
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.