Medazzaland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un album
Cet article est une ébauche concernant un album.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Medazzaland
Album de Duran Duran
Sortie Drapeau des États-Unis
Enregistré 1995-1997
Durée 52:12
Genre Pop, Rock alternatif, new wave, electronica
Producteur TV Mania, Duran Duran, Syn Pro Tokyo
Label Capitol / EMI (Amérique du Nord)
Critique

Albums de Duran Duran

Singles

  1. Out of My Mind
    Sortie : 27 mars 1997
  2. Electric Barbarella
    Sortie : 16 septembre 1997

Medazzaland est le 9e album studio de Duran Duran, sorti en 1997.

Historique[modifier | modifier le code]

Le titre de l'album (et de sa première chanson) provient d'une discussion entre le chanteur Simon Le Bon et le guitariste Warren Cuccurullo :

« J'étais un peu dans les vapes en studio et Warren m'a dit : “Mec, où es-tu allé encore ? Qu'est-ce qui se passe ? Qu'est-ce que tu as pris ?” Je lui ai répondu que je sortais d'une opération. Je n'avais pas été soigné sous anesthésie générale, ils m'ont juste donné ce truc, appelé Medazzalim[5], un sédatif qui permet de rester réceptif aux indications du chirurgien. Et à la fin de tout ça, vous perdez toute notion du temps, vous oubliez tout complètement. Warren m'a dit : “Mec, tu es toujours dans le Medazzaland”. Le titre de l'album vient de là[6]. »

— Simon Le Bon, Nuovo Sound, 1997

Cet album apporte une nouveauté pour le groupe : sur le morceau-titre Medazzaland, c'est le claviériste Nick Rhodes qui chante. Il expliquera en interview ce choix :

« Medazzaland était un instrumental. Un jour, j'ai dit à Warren : “Je pense que ça pourrait sonner terriblement avec une voix dessus. Comme une sorte d'introduction pour faire une ouverture d'album géniale. Quelque chose de légèrement surréaliste qui donnerait le ton”. Alors j'ai rapidement griffonné quelques lignes sur la peur et la paranoïa, et je les ai parlées. Simon est arrivé, a écouté le résultat, on a tous trouvé que ça fonctionnait vraiment[6]. »

— Nick Rhodes, America Online

L'album sort le en Amérique du Nord, chez Capitol Records, une filiale du EMI Group - qui venait de rompre le contrat du groupe après 17 ans de collaboration[7]. Capitol soutiendra cependant l'album grâce à la société de management américaine de Duran Duran, Left Bank[8]. L'album sort également au Japon chez Virgin Records. Cependant, il n'a pas été officiellement édité en Europe en raison du peu de succès commercial dans les pays précités. Il ne sortira jamais dans les « bacs » mais sera commercialisé en digital sur iTunes en [9].

Membres du groupe[modifier | modifier le code]

Le bassiste John Taylor a quitté le groupe avant la fin de l'enregistrement mais une partie de son travail a été conservé. À cette époque, le groupe est donc seulement composé du claviériste Nick Rhodes, du chanteur Simon Le Bon et du guitariste Warren Cucurullo, qui n'est pas membre depuis le début de Duran Duran. Warren remplacera John à la basse dans les sessions d'enregistrement.

Accueil critique[modifier | modifier le code]

L'album a reçu un assez mauvais succès et cela a, en partie, entrainé la fin du contrat qui liait le groupe à Capitol Records/EMI depuis leur tout premier album en 1981.

Singles[modifier | modifier le code]

Out of My Mind est le premier single extrait de l'album. Il apparaît également sur la bande originale du film Le Saint, sorti en 1997. Le single et la B.O. sont publiés par Virgin Records en mars 1997 et atteint la 21e place du classement single au Royaume-Uni en mai. Le clip a été réalisé par Dean Karr et tourné à Český Krumlov en République tchèque[10].

Electric Barbarella sort aux États-Unis en septembre 1997 et se classe 52e au Billboard Hot 100 en novembre. C'est le premier de l'histoire à être disponible en téléchargement sur Internet[8], avec d'autres versions remixées. Le clip, réalisé par Ellen von Unwerth, a été censuré avant d'être diffusé sur MTV et VH1. Le clip a ensuite été modifié mais le titre a chuté rapidement dans les classements.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Toutes les chansons sont écrites et composées par Nick Rhodes, Warren Cuccurullo et Simon Le Bon, sauf exceptions notées. 

Édition américaine
No Titre Durée
1. Medazzaland (Rhodes, Cuccurullo, Le Bon, John Taylor) 3:53
2. Big Bang Generation (Rhodes, Cuccurullo, Le Bon, Taylor) 4:44
3. Electric Barbarella 5:19
4. Out of My Mind 4:20
5. Who Do You Think You Are? 3:27
6. Silva Halo 2:28
7. Be My Icon 5:15
8. Buried in the Sand 4:19
9. Michael You've Got a Lot to Answer For 4:09
10. Midnight Sun (Rhodes, Cuccurullo, Le Bon, Taylor) 3:41
11. So Long Suicide 4:39
12. Undergoing Treatment 3:05
Édition japonaise - titre bonus
No Titre Durée
13. Ball and Chain (Rhodes, Cuccurullo, Le Bon, Taylor) 3:58

Crédits[modifier | modifier le code]

Duran Duran 
Autres

Notes[modifier | modifier le code]

  • Le titre So Long Suicide parle, entre autres, du suicide de Kurt Cobain.
  • Les titres Who Do You Think You Are? (écrit par Le Bon) et Buried in the Sand (écrit par Rhodes) parlent du départ de John Taylor du groupe.
  • Le titre Michael You've Got a Lot to Answer For a été écrit par Simon Le Bon pour son ami Michael Hutchence, chanteur du groupe INXS. Hutchence est mort un mois après la sortie de cet album.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]