Marta Jonville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Marta Jonville
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Activités
Autres activités
Formation
Influencée par
Distinctions
op'line Prize
Site web
Œuvres principales

Marta Jonville, née dans la région parisienne, est une artiste visuelle et curatrice française. Elle a pratiqué notamment la performance, la photographie, la peinture et la vidéo et s’est peu à peu dirigée vers des projets qui prennent la forme de sculpture sociale (Mécanismes pour une entente).

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Marta Jonville termine sa scolarité secondaire par un bac avec option artistique (A3 lettres-arts) avant de faire ses études à l'École nationale supérieure d'art de Limoges, où elle obtient un diplôme national supérieur d’expression artistique (DNSEP) et un diplôme national d’art plastique. Elle a également obtenu un DEUST « Administration des entreprises culturelles » à l'université de Limoges[1]. Elle intègre en 2017 le master d'expérimentation en arts politiques[2] créé par Bruno Latour à Sciences-Po Paris

Parcours[modifier | modifier le code]

Elle est une des initiatrices en 1999 à Bordeaux du collectif « les Post-Modèles », qui regroupe de « furieuses performeuses féministes »[3].

À partir de 2000, elle développe une pratique de la performance dans l'espace public avec les collectifs Zebra3[4] et Bruit du Frigo[5] (installations, body-art, vidéo, holographie). Ils imaginent ensemble la Fabrique Pola[6].

En 2007, elle participe à la mise en place de PointBarre Asso[7], à l’issue d’une action volontariste du Conseil général de la Gironde[8].

À partir de 2008, elle enchaîne les projets et les lieux de résidence : Slovaquie (pays de naissance de sa mère)[9], Pologne, Belgique, Hongrie, Pays basque, etc. Ils ont en commun des problématiques liées à la question du collectif, du politique, de la connexion entre l’artiste et la société, et de l’éducation artistique.

Marta Jonville intervient également dans des écoles de tout niveau : (École d'enseignement supérieur d'art de Bordeaux, Académie des beaux-arts Jan Matejko de Cracovie[10], Faculté des beaux-arts de Košice (sk)[11], École supérieure d’art des Pyrénées[12], lycées et collèges).

Projets menés et expositions[modifier | modifier le code]

Expositions individuelles[modifier | modifier le code]

  • 2012 : Patience, Attentes, Déplacements, exposition de photographie, Le Caillou du Jardin Botanique, Bordeaux[13]
  • 2010 : Exposition de photographie de performances, Not Quite, Fengersfors, Suède[14]
  • 2009 : Exposition dans le cadre de « L’art est ouvert », centre culturel de Ribérac[15]
  • 2009 : Exposition de photos « Zostaviť komentár... upraviť », Galerie Nova, Košice, Slovaquie[16]
  • 2007 : Une œuvre grise mais gaie, Un an, un artiste, une œuvre, Lycée Le Mirail, Bordeaux,
  • 2006 : Le XXIe siècle commence maintenant, La Vitrine, Limoges[17]
  • 2005 : Sus à la perfection, soirée approximative, participative, performative et militante, ALaPlage, Toulouse
  • 2004 : Sus à la perfection, soirée approximative, participative, performative et militante. TNT, Bordeaux

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

  • 2013 : Utopia, wyspa, ręka i głos, Mieszkancy Galeria-Sobieskiego 24/11, Cracovie
Mécanismes pour une entente

Direction de projets artistiques[modifier | modifier le code]

Feedback

Récompenses[modifier | modifier le code]

Marta Jonville est lauréate en 2009 du prix d'art contemporain opline[28].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Curriculum vitæ de Marta Jonville sur le site myboo.pro
  2. « SPEAP Programme d'Expérimentation en Arts Politiques : Promotion », sur Science-Po Paris
  3. La Palabre : cultivons la culture à Bordeaux sur Rue89 le 6 juin 2014
  4. La ville fait une place aux artistes dans 20 minutes le 20 octobre 2005ėė
  5. http://www.bruitdufrigo.com/index.php?id=102
  6. Site de la fabrique Pola
  7. http://pointbarre.biz/page-d-exemple/equipe-pointbarre/les-artistes-membres/marta-jonville/
  8. Marie-Christine Bureau, Marc Perrenoud, Roberta Shapiro, L'Artiste pluriel : démultiplier l'activité pour vivre de son art, Presses universitaires du Septentrion, 2009 pp.60 sq. (ISBN 978-2-7574-0086-9)
  9. http://tabacka.sk/en/show/53--marta-jonville-fr
  10. Mechanizmy porozumienia OPEN_STUDIO
  11. Videoart, videoperformance, videoakcia sur le site de Faculté des beaux-arts de Košice (sk)
  12. Exposition nBorder avec l'Institut slovaque de Paris et Slovaquitaine le 4 mai 2011.
  13. « L'Abandon de la palette sur le pouf » dans Spirit Bordeaux, n° 81, mai 2013 p. 38
  14. http://aboutnotquite.blogspot.com/2010/04/marta-jonville-pa-not-quite-i-sommar.html
  15. http://art-flox.com/expo-L_Art_est_ouvert__Marta_Jonville_et_Nicolas_Julliard.html
  16. Marta Jonville - Zostaviť komentár...upraviť
  17. http://lacs-lavitrine.blogspot.com/p/artistes-exposes.html
  18. http://bandits-mages.com/rencontres-2014/?page_id=934&lang=fr
  19. Barbara, une Hache dans un Cœur sur le site de l'Œil de Poisson à Québec, octobre 2005
  20. Origines et contexte du projet Feeback sur le site pointbarre
  21. 24h non-stop de performance FEEDBACK : Plateforme artistique Bordeaux-Košice sur le site Dialogues France-Europe centrale
  22. http://mecanismespourentente.eu/
  23. Mécanismes pour une entente : Traces d’une traversée sur rue89bordeaux.com le 17 mars 2014 par Valérie de Saint-Do
  24. Mechanizmy porozumiewania sur le site de l'Académie des beaux-arts de Cracovie
  25. http://www.mos.art.pl/spektakl/pl/404/mechanizmy-porozumienia
  26. http://institutfrancais.pl/culture/tag/marta-jonville/ « Copie archivée » (version du 11 août 2014 sur l'Internet Archive)
  27. Amandine Samuel, « « L’École qui marche », un work in progress bientôt... en Europe ! », sur Happen-Happen,
  28. http://www.oplineprize.com/les-editions-precedentes/edition-2009/

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]