Mark Sanchez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mark Sanchez
Description de cette image, également commentée ci-après

Mark Sanchez sous le maillot des Jets de New York

Nom complet Mark Travis John Sanchez
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance
à Long Beach (Californie)
Taille 1,88 m (6 2)
Poids 103 kg (227 lb)
Numéro 6
Position Quarterback
Carrière universitaire ou amateur
? - 2008 Trojans d'USC
Carrière professionnelle
Choix draft NFL 5e au total en 2009 par les
Jets de New York
2009-2013
2014-2015
2016
Jets de New York
Eagles de Philadelphie
Broncos de Denver
Carrière pro. Depuis 2009

(en) Statistiques sur NFL.com

Mark Travis John Sanchez, né le à Long Beach (Californie), est un joueur américain de football américain évoluant au poste de quarterback.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière universitaire et draft[modifier | modifier le code]

Étudiant à l'Université de la Californie méridionale, il a joué pour les USC Trojans.

Il fut drafté en 2009 à la 5e place (premier tour) par les Jets de New York. Il est le deuxième quarterback sélectionné cette année-là après Matthew Stafford (1er).

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Saison 2009[modifier | modifier le code]

Lors de sa première saison chez les Jets, il tente 364 passes et en complète 196 pour un total de douze touchdowns. Ses bons résultats sont néanmoins dénigrés par la presse qui préfère encenser son coureur, jusqu'aux play-offs au cours desquelles il fait preuve d'une grande maîtrise, qui permet son équipe d'aller jusqu'en Finale de Conférence. Avant lui seul Joe Flacco avait réussi l'exploit de gagner ses 2 premiers matches de play-offs en tant que rookie.

Saison 2010[modifier | modifier le code]

Lors de la saison 2010, après une qualification confortable, il réédite cet exploit en éliminant successivement les Colts d'Indianapolis de Peyton Manning et les Patriots de la Nouvelle-Angleterre de Tom Brady, soit les 2 meilleurs quarterbacks de la décennie, avant de chuter de peu devant les Steelers de Pittsburgh. Il devient alors le seul quarterback de l'Histoire, avec Ben Roethlisberger, à rejoindre une Finale de Conférence au cours de ses deux premières saisons NFL.

Saison 2011[modifier | modifier le code]

Pour la saison 2011, l'entraîneur des Jets, Rex Ryan, l'a nommé capitaine de l'équipe. Néanmoins cette saison est beaucoup plus compliquée, tant au niveau de ses performances personnelles qu'en ce qui concerne les résultats de l'équipe. Les Jets terminent ainsi la saison sur trois défaites de rang, durant lesquelles il lance neuf interceptions pour seulement cinq touchdowns, et ratent les play-offs avec un bilan nul de huit victoires pour huit défaites. Ces contre-performances de fin de saison entraînent des interrogations sur son réel niveau de jeu et sur l'étendue de sa progression. S'il signe cette année là la meilleure évaluation de sa carrière (78.2), sa relative incapacité à convertir les occasions et à faire avancer son équipe (6.4 yards par passe en moyenne) sont au cœur des critiques.

Il garde toutefois la confiance de sa franchise. En effet, durant l'inter-saison, les Jets lui font signer un nouveau contrat profitable de trois nouvelles années, avec une importante extension financière qui en fait l'un des quarterbacks les mieux payé de la saison à venir[1].

Saison 2012[modifier | modifier le code]

Pour cette saison, il est maintenu titulaire à son poste. Celle-ci commence bien pour lui, par une victoire face aux Bills de Buffalo sur le score de 48-28, où il complète 19 passes sur 27 pour 266 yards, 3 touchdowns et une seule interception. Néanmoins, cela ne dure pas et au cours des quatre matchs suivants, il devient le premier quarterback des Jets depuis 1999 à ne pas réussir à compléter plus de 50 % de ses passes durant quatre rencontres consécutives. Il est alors l'objet de sévères critiques tant des médias que des fans, qui réclament son remplacement par Tim Tebow. Il conserve néanmoins la confiance de Rex Ryan, et est maintenu.

Après une victoire satisfaisante contre les Colts d'Indianapolis lors de la 7e journée, sur le score de 35-9, où il complète 11 passes sur 18 pour 82 yards et 2 touchdowns, il réalise le meilleur match de sa saison au cours d'une défaite contre les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, complétant 68 % de ses passes. Néanmoins, il cause la défaite de son équipe en laissant échapper un fumble durant la prolongation. Après ce match, ses performances ne s'améliorent pas et il signe un nombre important de turnovers et de passes médiocres. Au cours de la 13e journée, lors du troisième quart-temps d'un match contre les Cardinals de l'Arizona, il est pour la première fois de sa carrière mis sur le banc en cours de rencontre, après avoir enregistré 3 interceptions pour aucun point inscrit. Tim Tebow étant blessé, il est remplacé par Greg McElroy, qui signe le touchdown de la victoire (7-6). Il est toutefois encore maintenu titulaire durant les deux rencontres suivantes.

Lors de la 15e journée, au cours de la défaite 14-10 face aux Titans du Tennessee lors du Monday Night Football, défaite qui élimine les Jets de la course aux play-offs, il signe un nouveau match avec moins de 50 % de passes complétées, enregistre 4 interceptions pour seulement 1 touchdown, et laisse également échapper un fumble sur le dernier drive du match, dans le camp des Titans. À la suite de cela, Rex Ryan lui retire pour la première fois son poste de titulaire, et annonce que le quarterback partant lors de la 16e semaine sera Greg McElroy. Néanmoins, il est tout de même titularisé lors du dernier match de la saison, lors de la 17e semaine contre les Bills de Buffalo, après que McElroy a été victime d'une commotion cérébrale lors de sa première titularisation.

Il termine la saison avec des statistiques à peine meilleures que celles de sa première saison, montrant les limites de sa progression, et connaît pour la première fois un bilan de saison négatif avec son équipe, qui termine avec 6-10 et manque une deuxième année de suite les play-offs.

Saison 2013[modifier | modifier le code]

En concurrence avec Geno Smith, jeune rookie sélectionné par les Jets lors de la Draft 2013, il se blesse à l'épaule le 24 août 2013 au cours du troisième match de pré-saison et rate le début de la saison régulière. Le 8 octobre, après une opération de l'épaule, il est annoncé blessé pour l'ensemble de la saison.

Saison 2014[modifier | modifier le code]

En mars 2014, il signe un contrat d'un an avec les Eagles de Philadelphie.

Il débute la saison en tant que back up de Nick Foles, qui se blessera en cours de saison, ce n'est qu'à la suite de cela que Mark Sanchez gagnera ses galons de titulaire.

Saison 2015[modifier | modifier le code]

Le 8 mars il signe un nouveau contrat de deux ans avec les Eagles pour 16 millions de dollars.

Les Eagles échangent Nick Foles contre Sam Bradford avec les Rams de Saint-Louis. Mark Sanchez sera à nouveau remplaçant cette saison. Et ne jouera que lorsque l'ancien numéro un de la draft 2010 sera blessé.

Saison 2016[modifier | modifier le code]

Le 11 mars, il est rejoint les Broncos de Denver, vainqueur du Superbowl 50 et qui viennent de perdre coup sur coup la légende Peyton Manning, retraité, et le jeune et prometteur Brock Osweiller, parti libre de tout contrat chez les Texans de Houston. Il arrive en échange d'un choix conditionnel de draft 2017. Il est chargé d'encadrer le rookie Paxton Lynch choisi par les Broncos au premier tour de la draft 2016.

Statistiques de sa carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Passes Courses Fumbles
Année Équipe G S Compl Tent Pct % Yds YPT Td Int Rating Tent Yds Moye Td Fum Perdus
2009 Jets de New York 15 15 196 364 53.8 2,444 6.7 12 20 63.0 36 106 2.9 3 10 3
2010 Jets de New York 16 16 278 507 54.8 3,291 6.5 17 13 75.3 30 105 3.5 3 9 1
2011 Jets de New York 16 16 308 553 56.7 3,474 6.4 26 18 78.2 37 103 2.8 6 10 8
2012 Jets de New York 15 15 246 453 54.3 2883 6.4 13 18 66.9 22 28 1.3 0 14 8
Totaux 62 62 1876 1028 55.1 12092 6.5 68 69 71.7 125 342 2.7 12 43 20
Source: NFL.com

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :