Mariage du prince Charles et de Diana Spencer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mariage du prince Charles et de Diana Spencer
Type Mariage princier
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Localisation Cathédrale Saint-Paul (Londres)
Date

Le mariage du prince Charles de Galles et de Diana Spencer est un mariage princier célébré à la cathédrale Saint-Paul de Londres le 29 juillet 1981.




Historique[modifier | modifier le code]

Ce mariage a été qualifié de « mariage du siècle » par les médias du monde entier et regardé par 750 millions de téléspectateurs. Présenté comme un conte de fée, le mariage est en fait une mascarade. Castée pour sa jeunesse, son sang bleu et son apparente docilité, Diana Spencer n'est pas préparée et leur rencontre est probablement arrangée lorsque la jeune femme, le 30 juillet 1980, peut admirer Charles à un match de polo à Cowdray Park (en) auquel il participe[1]. Quelques jours avant le mariage, Charles avoue à ses proches être en proie à de sérieux doutes au sujet de cette union avec Miss Spencer qu'il connaît à peine, le couple ne s'étant vu que treize fois entre leur première rencontre et le jour de la cérémonie. Quant à Diana, elle est prête à annuler le mariage car elle a réalisé que Charles lui a menti et qu'il est toujours l'amant de Camilla Parker Bowles[2].

Dès son mariage, Diana devint Son Altesse royale la princesse de Galles et, du même coup, la femme de rang le plus élevé au Royaume-Uni, après la reine et la reine-mère. Elle devient aussitôt populaire et aimée des Britanniques.

Détails du mariage[modifier | modifier le code]

Lady Diana est arrivée à la cathédrale Saint-Paul dans un carrosse de verre, avec son père le comte Spencer. Il y avait deux millions de spectateurs le long de la route empruntée par le cortège nuptial, au départ de Clarence House. Elle a foulé le tapis rouge pendant trois minutes et demie, avec une traîne d'environ huit mètres de long. Sa robe de mariée (en) est devenue l'une des plus célèbre au monde[3] et également l'une des plus copiées. Pendant l'échange des vœux, Diana avait accidentellement inversé les prénoms de Charles, déclarant « Philip Charles Arthur Georges ». Le vœu d'obéissance à l'homme avait été abandonné à la demande du couple, faisant sensation à l'époque.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Andrew Morton, Diana. Her True Story in Her Own Words, Simon & Schuster, , p. 123-127.
  2. (en) Catherine Mayer, Born to Be King: Prince Charles on Planet Windsor, Henry Holt and Company, , p. 33.
  3. (en) Valerie Steele, The Berg Companion to Fashion, Berg Publishers, (ISBN 978-1-84788-592-0, lire en ligne), p. 218

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]