Madeleine Weber

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Madeleine Weber
Madeleine Weber Remous.jpg

Remous - plâtre encadré bois 59x37,5x7,5 cm (2005)

Naissance
Nationalité
Activité

Madeleine Weber est un sculpteur et une plasticienne française née le 1er septembre 1933 à Saïgon. Elle réalise également des dessins en parallèle de son œuvre et écrit parfois des poèmes.

Elle vit depuis 1958 dans l’Oise et se fixe définitivement à Liancourt-Saint-Pierre. Elle est l'épouse du peintre Roland Weber (1932-1988).

Parcours[modifier | modifier le code]

Madeleine Weber est un des membres actif du groupe d’artistes « Jacob ou la persuasion » avec Hermann Amann[1], Antonio Ballester[2], Jean Dupanier, Jean-Claude Marquette, Quentin Quint[3], Roland Weber et Gil Joseph Wolman, qui reprit d’un poème d’Aragon son titre et qui œuvra dans les années 1970[4].

Elle déclare : « Trois sculpteurs m’ont impressionnée. Rodin par son sens du surhumain, Arp par sa lumière, Giacometti dans sa recherche incessante de l’humain. » et précise « Mais des peintres, des écrivains, connus ou moins connus, ont eu autant d’importance pour moi ainsi que certaines personnes qui ne sont rien de tout cela[5]. » Elle cite aujourd'hui Brancusi.[réf. nécessaire]

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

  • 1977 Madeleine, sculptures, dessins, Galerie Charley Chevalier, Paris
  • 1980 l’Espace est dehors et dedans (avec Roland Weber), Galerie Charley Chevalier, Paris
  • 1983 Espace courbe et verticalité, Galerie Spiess, Paris
  • 1995 Espace Buzanval (avec Bertrand Créac’h), Ville de Beauvais
  • 1996 Sculptures dans le cadre de l'exposition de Roland Weber les Années 60, Salle d'armes de Pont-de-l'Arche (Eure)
  • 1998 Deux sculpteurs : Créac’h et Weber, Malassise, Oise
  • 2006 Lumière et mouvement, 5 lieux d'exposition : Cloître de l'Hôtel-Dieu, Musée du Noyonnais, Cathédrale, Centre culturel "Le Chevalet", Collège Pasteur, Noyon, Oise
  • 2006 Journées du Patrimoine (sculptures de Madeleine Weber, peintures de Roland Weber), Chaumont-en-Vexin, Oise
  • 2006 Cathédrale de Noyon (dans le cadre de Dialoguons avec le visible, 5 artistes dans 5 églises de l’Oise)
  • 2007 Portes ouvertes d'atelier, manifestation Invitations d'artistes organisée par le Conseil régional de Picardie
  • 2009 Veines & tracés, Musée Antoine Vivenel, Compiègne
  • 2013 Épopées, De Madeleine Weber à Sophie Gaucher, École d'art du Beauvaisis, Beauvais[6]

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

  • 1971 la Maladrerie Saint-Lazare, Beauvais
  • 1972 Pour une rencontre, Théâtre Le Palace, Paris 9e
  • 1972 Jacob ou la Persuasion, 4e volet, Galerie Weiller, Paris 6e
  • 1972 Nous vivons avec, Institut National d'Éducation Populaire, Marly-le-Roi
  • 1974 Les sculpteurs (avec Ballester et Gustin), Galerie Weiller, Paris 6e
  • 1975 Visions 75, Maison des Jeunes et de la Culture, Ville de Beauvais
  • 1976 Si tu es tu es, avec Jacob ou la Persuasion, Galerie d'Agathe Bluet L55, Paris 16e
  • 1976 Contrastes, Centre culturel du Marais, Paris 3e
  • 1978 FIAC 78, Galerie Spiess
  • 1984 Mouvement de la lumière Mouvement de la couleur, Hôtel de Ville, La Baule
  • 1985 Nouvelle rupture pigmentaire de la Peinture, Galerie Spiess, Paris 8e
  • 1986 FIAC 86, Galerie Spiess
  • 1987 SAGA 87, Galerie Spiess
  • 1988 Expositions simultanées, Galerie Spiess, Paris 8e
  • 1989 "LINE ART", Gand, Belgique
  • 1990 SAGA 90, Galerie Spiess
  • 1995 Dix d’ici (Pascal Bruandet, Bertrand Créac’h, Jérôme Ghesquière, Marie-Christine Goussé, Luc Legrand, Antoinette Lepage, Odile Levigoureux, Édith Meusnier, Philippe Playe, Madeleine Weber), Centre culturel de Compiègne, et Galerie de l’Espace Buzanval, Ville de Beauvais
  • Salon des Réalités Nouvelles 1997, 1998, 1999, 2000, 2001
  • 1997 Maison des Arts de Bédarieux (Hérault)
  • 1997 Portes ouvertes d'atelier, manifestation Ateliers d'artistes organisée par le Conseil Général de l'Oise
  • 1999 Trois sculpteurs : Créac’h, Milovanovic et Weber, Malassise, Oise
  • 2001 Portes ouvertes d'ateliers, atelier de Pernette Lézine, du 30 novembre au 2 décembre, Paris 13e
  • 2003 Dix visions de l'espace (Pascal Bruandet, Pascal Catry, Paolo Santini, Marc Gerenton, Alain Jacomy, Brigitte Romaszko, Tchen Chiyao, Tégé, Madeleine Weber, Georges Zygel), Espace Jean Legendre, Compiègne
  • 2008 les jARTdins de Montagny, Montagny-en-Vexin
  • 2011 Ciel ouvert 2 - 3 artistes à ciel ouvert avec Laurence Granger et Adriana Wattel dans le cadre des Invitations d'artistes organisées par le Conseil régional de Picardie, Pontpoint, Oise
  • 2012 Ombre et lumière avec Bertrand Créac'h et Marcel Créac’h dans le cadre des Invitations d'artistes organisées par le Conseil régional de Picardie, Malassise, Oise
  • 2014 Et que l'aventure continue (collection Philippe Delaunay), Musée des beaux-arts de Bernay[7]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Portfolios et catalogues[modifier | modifier le code]

  • Portfolio Journal d'une exposition à la suite de la quatrième exposition de Jacob ou la persuasion consacrée aux sculpteurs Ballester, Gustin et Madeleine Weber, poèmes, texte de Madeleine Weber et entretien, 17 avril 1974
  • Portfolio Madeleine, sculptures, dessins à la suite de l'exposition, dessin explicatif et texte « Sculpter dessiner écrire » de Madeleine Weber repris d'un journal de Jacob et la persuasion, Galerie Charley Chevalier, 1977
  • l’Espace est dehors et dedans - Madeleine et Roland Weber à la suite de l'exposition, Galerie Charley Chevalier, 1980
  • Catalogue Madeleine Weber, sculptures à la suite de l'exposition, texte « Espace courbe et verticalité » de Madeleine Weber, Galerie Spiess, 1983
  • Catalogue Madeleine Weber, Lumière et mouvement - Sculptures à la suite des expositions de Noyon, textes de Barbara Sibille et Bernard Billa, 2006
  • Catalogue Madeleine Weber, Veines & tracés à la suite de l'exposition du Musée Antoine Vivenel de Compiègne, texte d'Éric Blanchegorge et mots de Madeleine Weber, 2009

Voir également les livres d'artistes de Roland Weber.

Source[modifier | modifier le code]

Portfolios et catalogues de Madeleine Weber.

Notes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]