Bernard Aubertin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aubertin.
Bernard Aubertin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
ReutlingenVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Bernard Aubertin, né à Fontenay-aux-Roses (France), est un plasticien français qui vit et travaille à Reutlingen (Allemagne). Mort le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Bernard Aubertin est né le 29 juillet 1934 à Fontenay-aux-Roses[1].

Bernard Aubertin était l'un des derniers survivants d'une ère héroïque ou peinture monochrome rimait avec engagement, voire performance, et non décoration. Proche d'Yves Klein à partir de 1957, il entreprend dès 1960 sa série la plus emblématique, les Tableaux clous puis, en 1961, ses « Tableaux feu . Il rejoint alors le groupe ZERO (art), fondé quatre ans plus tôt à Dusseldorf par Heinz Mack et Otto Piene pour faire table rase de toute forme de création antérieure et élaborer une situation nouvelle, en harmonie avec les éléments physiques et naturels. D'une grande force visuelle et d'un impact psychique puissant, l'œuvre d'Aubertin est restée depuis lors fidèle à l'exploration des possibilités dynamiques du rouge et du feu, même s'il s'aventure parfois du côté de l'or, du blanc, et du noir[2].

Expositions personnelles[3][modifier | modifier le code]

2017

In Memoriam – Hommage à Bernard Aubertin (1934-2015), galerie Jean Brolly, Paris

2016

Bernard Aubertin, Leeahn Gallery, Séoul
RED | The Estate of Bernard Aubertin, De Buck gallery, New York

2015

Bernard Aubertin et Bernard Rancillac: de rouge à rouge, galerie Jean Brolly, Paris
Bernard Aubertin: Von ZERO bis heute, Galerie Heinz Holtmann , Cologne

2014

Bernard Aubertin und Zeitgenossen, galerie Maulberger, Munich
Bon anniversaire Bernard!, galerie Jean Brolly, Paris

2013

Zéro Paris-Düsseldorf, Passage de Retz. Paris
La nature des choses, MAMAC, Nice

2012

Livres brûlés, Galerie Jean Brolly, Paris
Tout feu tout flamme, Tornabuoni Art, Paris
Rouge, galerie Jean Brolly, Paris
Bernard Aubertin – Works from 1958-1989, The Mayor Gallery, Londres

2010

Tableaux feu et monochromes, galerie Jean Brolly, Paris

2009

Das quadrat in der sammlung, Stiftung für konkrete kunst, Reutlingen, Allemagne
75 x Aubertin Werke 1958-2008, Stiftung für konkrete kunst, Reutlingen, Allemagne

2006

Bernard Aubertin. Peintures monochromes, galerie Jean Brolly, Paris
Bernard Aubertin. Le rouge total, Galleria CIDAC Arte, Brescia, Italie

2005

Aubertin. Die Reise nach Rom/Le voyage à Rome, Stiftung für konkrete kunst, Reutlingen, Allemagne

2004

Bernard Aubertin. Blanc libre, Stiftung für konkrete kunst, Reutlingen, Allemagne

2003

Bernard Aubertin. Picard de Gennes, galerie Arlette Gimaray, Paris

2002-03

Galerie Schoeller, Düsseldorf, Allemagne

2001-02

Bernard Aubertin. Opere, Associazzione culturale Area, Brescia, Italie

2001

Galerie Konstruktiv Tendens, Stockholm, Suède
Aubertin Actuel, Stiftung für konkrete kunst, Reutlingen, Allemagne

2000

Galerie Wack, Kaiserslautern, Allemagne

1999

Tout rouge Bernard Aubertin. Zum 65. Geburtstag, Stiftung für konkrete kunst, Reutlingen, Allemagne

1998

Galerie Durhammer, Frankfurt am Main, Franckfort, Allemagne
L'ancien et le nouveau rouge. Bernard Aubertin, Stiftung für konkrete kunst, Reutlingen, Allemagne

1997

Bernard Aubertin Dokumentarisch, Stiftung für konkrete kunst, Reutlingen, Allemagne
Bernard Aubertin Le feu et le rouge, Ludwig Museum im Deutschherrenhaus, Koblenz, Allemagne

1996

Galerie Schoeller, Düsseldorf, Allemagne
Institut français de Cologne, Paris

1995

100x Aubertin Konsequenzen einer ausstellung, Stiftung für konkrete kunst, Reutlingen, Allemagne

1994

Le Feu de la couleur. Hommage à Aubertin accompagné de ses amis du Mouvement Zéro, Espace de l'art concret, Mouans-Sartoux, France
Galerie Gudrun Spielvogel, Munich, Allemagne

1993

Aubertin Bernard. Le rouge. retrospective, Stiftung für konkrete kunst, Reutlingen, Allemagne
Galerie Jousse Seguin, Paris

1991-92

Galerie von Braunbehrens, Munich, Allemagne

1991

Galerie Wack, Kaiserslautern, Allemagne
Kunsthaus Schaller, Stuttgart, Allemagne

1990

Galerie Jousse Seguin, Paris
Galleria Vinciano, Milan, Italie
Galerie Gilbert Brownstone & Cie, Paris

1989

Galeria Oscar Ascanio, Caracas, Venezuela
Galerie Schoeller, Düsseldorf, Allemagne

1988

Trous de clou, Stiftung für konkrete kunst, Reutlingen, Allemagne
Galerie Gilbert Brownstone & Cie, Paris

1987

Galerie Beatrix Wilhelm, Stuttgart, Allemagne

1986

Galerie Charley Chevalier, Paris

1983

Galerie Toni Brechbuhl, Grenchen, Suisse
Galerie J&J Donguy, Paris

1979

Galerie Weiller, Paris

1978

Palazzetto dello sport, Abano Terme, Italie
Galerie 44, Kaarst by Dusseldorf, Allemagne

1977

Galleria Rebus, Florence, Italie

1975

Galleria Il Punto, Turin, Italie
Galleria Il Canale, Venise, Italie
Studio Brescia, Brescia, Italie

1974

Galleria Delta, Salerno, Italie
Galerie Salo, Salo, Finlande
Galleria dei Mille, Bergame, Italie
Studio Firenze, Florence, Italie
Studio F22, Palazzolo by Brescia, Brescia, Italie
Galleria Banco, Brescia, Italie
Studio Brescia, Brescia, Italie
Galerie 2, Stuttgart, Allemagne

1973-74

Galerie Seebacher, Bludenz-Nuziders, Vorarlberg, Autriche

1973

Galerie Toni Brechbuhl, Grenchen, Suisse
Musée de l'Abbaye Sainte-Croix des Sables-d'Olonne, France

1972

Centre National d'Art contemporain, Paris

1971

Galerie Ursula Richter, Frankfurt am Main, Francfort, Allemagne

1969

Galerie Senatore, Stuttgart, Allemagne

1968

Kleine Galerie, Francfort, Allemagne
Maison des Quatre vents, Paris
Galerie Riquelme, Paris

1967

Galerie M.E. Thelen, Essen, Allemagne
Galerie Weiller, Paris

1964

Galerie Weiller, Paris

1962

Galerie Wulfengasse 14, Klagenfurt, Autriche

Expositions collectives[3][modifier | modifier le code]

2016

Cobra tot Zero, coll. Roetgering, in Museum Flehite en Mondriaanhuis in Amersfoort

2015

ZERO Let us explore the stars, Stedelijk Museum, Amsterdam [4]
 ZERO The International Art Movement of the 50s and 60s, Martin Gropius Bau, Berlin[5]

2014

Rood Aubertin Rouge, (with Bernard Aubertin, Leo Erb, Jan Schoonhoven), Museum Bervedere Heerenveen, Holland

ZERO Countdown to tomorrow, 1950s–60s, Guggenheim, New York

2013

Surprise surprise (Bernard Aubertin, Michel Seuphor, Claude Viallat, Philippe Desloubières...), Galerie Greset, Besançon
Zéro Paris-Dusseldorf, Passage de Retz. Paris

2012

Nul=0. Neerlandse avant-garde in een internationale context 1961-1966, Stedelijk Museun Schiedam (NL)

2011

Museo Civico Parisi. Valle Maccagno (Italie)
La Pittura brucia Galeria Bonioni, Reggio Emilia (Italie)
Galeria d'Arte Resenberg, Milan (Italie)
Le feu et le rouge Studio F22 Modern Art Gallery, Brescia (Italie)
Galeria Arte Sante, Moretto, Vicenza (Italie)
Galleria d'Arte Kanalidarte, Brescia (Italie)

2010

Antiantianti LOG, Bergamo (Italie)
Plein feux Galerie Arlette Gimray, Paris
Tableaux feu — Monochrome Galerie Jean Brolly, Paris
Il Fuoco et Il Rosso Galeria d'Arte Rosenberg, Milan
Livres d'art brûlés Artantide, Verone (Italie)
Poesia Azione e Parole Porto di Santa Teresa di Gallura (Italie)
Piano et violon brûlés Fondazione Berardelli, Brescia (Italie)
Sacrifice Palazzo Ducale di Arezzo (Italie)
Ippodromo di San Siro Milan

2009

Das Quadrat in der Sammlung Stiftung für konkrete kunst, Reutlingen, Allemagne
Carte blanche à la Galerie Jean Brolly, École des Beaux-arts de Rennes (France).

2008

Dimensions variables (collection du Frac Bourgogne), C.A.U.E., Dijon, France.
Monochromie-Reflexion-Vibration-Reduktion... Galerie Judith Walker, Weizelsdorf. Autriche.

2007

ZERO. Avant-garde internationale des années 1950-1960[6], Musée d'art moderne, Saint-Étienne

2006

Künstler der Zero-Bewegung: Aubertin, Bartels, Castellani, Dorazio, Erb, Goepfert, Leblanc, Luther, Mack, Megert, Uecker, Simeti Galerie Wack, Kaiserslautern, Allemagne
Austellung Zero. Internationale Kunstler Avant-garde der 50cr/60cr jahre, Museum Kunst Palast Kulturzentrum, Ehrenhof, Düsseldorf, Allemagne
Stets Konkret in Zusammenarbeit mit Hubertus Schoeller Galerie Lausberg, Düsseldorf, Allemagne

2005-06

Autour du groupe Zéro hier et aujourd'hui. Une œuvre majeure du travail de Bernard Aubertin : performance « pyromaniaque Espace de l'art concret, donation Albers-Honegger, château de Mouans-Sartoux, France
Square. Die sammlung Marli Hoppe-Ritter, Museum Ritter, Waldenbuch, Allemagne

2005

Die Hubertus Schoeller Stiftung… stets konkret, Ausstellung Verband deutscher papierfabriken, Bonn, Allemagne

2004

Inauguration de la Donation Albers-Honegger Espace de l'art concret, Mouans-Sartoux, France
Die Hubertus Schoeller Stiftung stets konkret, Leopold-Hoesch-Museum, Düren, Allemagne

2003

The Brownstone Collection. Minimal to the max, The Norton Museum of Art, Palm Beach, Floride
Ein Rückblick als stiftung. Dernière exposition de la Galerie Schoeller Düsseldorf, Allemagne
Couleur visions Chapelle Saint-Anne, Espace culturel de La Baule, France
Einblicke in die Kunstsammlung des Landkreises Reutlingen, Kreissparkasse Reutlingen, Reutlingen, Allemagne
Seeing red, part II : Contemporary Nonobjetive Painting, Hunter College/Times Square Gallery, New York, NY
Collègues à Paris : Aubertin, Breuer, Cruz-Diez, Erb, Nemours, Galerie Wack, Kaiserslautern, Allemagne

2002

Hans Bischoffshausen und sein umfeld Galerie Judith Walker, Schloss Ebenau, Weizelsdorf/Rosental, Autriche

2001-02

En gros et en détail/Worke von A bis Z Stiftung für konkrete kunst, Reutlingen, Allemagne

2001

10 ans Centre d'art contemporain Bouvet Ladubay, Saumur, France
Biancorosso il rosso Associazione culturale Area, Brescia, Italie

2000-01

Bricolage ?, œuvres de la collection du FRAC Bourgogne, musée des beaux-arts, Dijon, France
Raumformat, Stiftung für konkrete kunst, Reutlingen, Allemagne

2000

30 jahre kunst-beispiele aus der sammlung der Kreissparkasse, Kreissparkasse Reutlingen, Reutlingen, Allemagne
Art concret, Espace de l'art concret, château de Mouans-Sartoux, France
Einfach Weiß, Einfach Schwarz, Stiftung für konkrete kunst, Reutlingen, Allemagne

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « AUBERTIN, Bernard », sur ledelarge.fr (consulté le 23 janvier 2018).
  2. Arts Magazine no 80, octobre 2013, p. 138.
  3. a et b « Bernard Aubertin « galerie jean brolly », sur www.jeanbrolly.com (consulté le 13 juillet 2017)
  4. Article Le Quotidien de L'Art: [1]
  5. (en) Berliner Festspiele, « Berliner Festspiele - Martin-Gropius-Bau: ZERO », sur www.berlinerfestspiele.de (consulté le 13 juillet 2017)
  6. Igp, « Archivée : ZERO », sur www.mam-st-etienne.fr (consulté le 13 juillet 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]