Laurence Granger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Laurence Granger
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Activité

Laurence Granger est une artiste peintre française née à Neuilly-sur-Seine.

Elle vit et travaille à Pontpoint dans l'Oise.

Parcours[modifier | modifier le code]

Sa peinture se situe entre l'expressionnisme abstrait et l'abstraction lyrique[1]. « Sémaphores, Moutures, Amers, Tombolos et Pierres noires. Des mots sont apparus entre Laurence Granger et sa peinture, ceux des titres qu’elle donne maintenant par nécessité à chaque période de son travail sériel, comme les repères d’une traversée », dit Ronan Letourneur de son travail[2].

Laurence Granger est nommée en 2005 pour 3 ans membre de la commission du FIACRE à la DRAC Picardie.

Expositions, collections publiques, catalogues et autres[modifier | modifier le code]

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

Livres d'artiste[modifier | modifier le code]

Bourses[modifier | modifier le code]

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Sur Laurence Granger[modifier | modifier le code]

Catalogues[modifier | modifier le code]

  • Laurence Granger, peintures 1992, texte de Bernard Zürcher, 1993
  • Laurence Granger, Pierres noires 1997-1999, texte de Ronan Letourneur suivi du texte « Une peinture orchestrée » de Denis Buffard, catalogue Université de Picardie Jules Verne, Amiens, avril 1999
  • Laurence Granger, Pierres noires 2000 et Abstracta 2002, texte de Dominique Roussel suivi d’un entretien avec Ronan Letourneur, expositions Creil et Soissons, novembre 2002[6]

Articles[modifier | modifier le code]

(Textes non indiqués dans la partie des catalogues.)

  • Jacques Demarcq, « La Peinture comme affirmation », catalogue interrégional Picardie/Midi-Pyrénées, décembre 1982
  • Claude Engelbach, « Papier de l’impatience », revue Eighty n°14, septembre/octobre 1986
  • François Bourgeois, « Signes, corps, objets peut-être… », catalogue 10 = dix, février 1988
  • Ronan Letourneur, texte du carton double de l'exposition de la galerie François Mitterrand à Beauvais, novembre 1996
  • Bernard Billa, texte de l'exposition de la galerie François Mitterrand à Beauvais, décembre 1996
  • Ronan Letourneur, texte de l'exposition de la DRAC à Amiens, juin 2000
  • Jean-Yves Heurtebise, texte du catalogue MAC 2005

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • « 3 Abstracta » de Ronan Letourneur, 16’, 2002
  • « Triptyque » de Ronan Letourneur, 9’17’’, 2011

Poésie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]