Louis Zukofsky

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Louis Zukofsky
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
Port JeffersonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Enfant

Louis Zukofsky, né le à New York et mort le , est un poète américain d'originie lituanienne considéré comme l'un des pères et théoriciens de l'objectivisme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de parents juifs lituaniens, il naît dans le quartier new-yorkais de Lower East Side. Il parle presque uniquement le yiddish à la maison et, pendant sa jeunesse, assiste à des représentations théâtrales dans cette langue de pièces de William Shakespeare, Henrik Ibsen, August Strindberg et Léon Tolstoi. Il lit également en yiddish des traductions du Chant de Hiawatha de Henry Longfellow et de Prométhée enchaîné d'Eschyle. Il n'entre en contact réel avec l'anglais que sur les bancs d'école. Pourtant, à l'âge de onze ans, il a déjà lu tout l'œuvre de Shakespeare dans le texte original.

Issu d'un milieu pauvre, il amorce néanmoins des études supérieures, d'abord au City College of New York, puis à l'université Columbia, où il étudie notamment la philosophie. Grâce à une thèse sur l'historien Henry Adams, il obtient une maîtrise universitaire ès lettres en 1924.

Il entre en contact avec Ezra Pound en 1927 en lui envoyant son premier poème achevé Poeme Beginning "The". Ezra Pound intercède alors auprès d'Harriet Monroe afin qu'elle donne la direction à Zukofsky d'un numéro spécial de sa revue Poetry. Ainsi va naître le numéro Objectivist de 1929. Au sommaire, Zukofsky propose notamment Charles Reznikoff, George Oppen, Carl Rakosi parmi les jeunes poètes. Il publie aussi William Carlos Williams et, évidemment, Ezra Pound. Ce numéro sera suivi d'une anthologie objectivist et de la publication de différents ouvrages, d'abord aux éditions To Publishers puis aux Objectivist Press.

Le poète a écrit une œuvre unique sa vie durant, intitulée "A". Il est aussi l'auteur de nombreux autres ouvrages : recueils, essais, anthologies, nouvelles et romans.

Il est le père du violoniste Paul Zukofsky.

Œuvres en français[modifier | modifier le code]

  • Le Style Apollinaire, René Taupin et Louis Zukofsky, les Presses modernes, 1934.
  • Objectif & deux autres essais, traduit par Pierre Alferi, Un bureau sur l'Atlantique/Royaumont, 1989.
  • « A » sections 1 à 7, traduit par Serge Gavronsky et François Dominique, Ulysse fin de Siècle, 1994.
  • « A » sections 8 à 11, traduit par Serge Gavronsky et François Dominique, Ulysse fin de Siècle, 2001.
  • « A » section 12, traduit par Serge Gavronsky et François Dominique, Ulysse fin de Siècle/Virgile, 2003.
  • « A » 9 (première partie), traduit par Anne-Marie Albiach, Éric Pesty Éditeur, 2011.
  • « A » section 13 à 18, traduit par Serge Gavronsky et François Dominique, Ulysse fin de Siècle/Virgile, 2014.

Collectifs[modifier | modifier le code]

  • Lecture de la poésie américaine, Serge Fauchereau, Minuit, 1968 ; édition augmentée et illustrée, Somogy, 1998
  • 41 Poètes américains d'aujourd'hui, Serge Fauchereau, 41 Poètes américains d'aujourd'hui, Denoël/Lettres Nouvelles, 1970
  • Vingt poètes américains, traduit par Anne-Marie Albiach, Jacques Roubaud et Michel Deguy éd., Du monde entier/Gallimard, 1980.
  • Jacques Roubaud : Traduire Journal, Now/Nous, 2000.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]