George Oppen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant un écrivain américain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

George Oppen
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
CalifornieVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Conflit
Distinctions

George Oppen est un poète américain, né à Nouvelle-Rochelle (New York) en 1908, mort à Sunnyvale (Californie) en 1984.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de George August Oppenheimer, diamantaire de métier et de Elsie Rothfeld. Oppen a quatre ans quand sa mère se suicide. Son père se remarie en 1917 et la famille déménage à San Francisco l'année suivante.

Il a fait partie du mouvement objectiviste avec Louis Zukofsky, Marianne Moore, William Carlos Williams, Ezra Pound, Charles Reznikoff et Kenneth Rexroth.

Bibliographie en français[modifier | modifier le code]

  • Quelques textes, trad. Serge Fauchereau, Centre Georges Pompidou, Paris, 1977.
  • D'être en multitude, trad. Yves di Manno, Unes, Le Muy, 1985.
  • Primitif, trad. Yves di Manno, Unes, Le Muy, 1987.
  • Itinéraire, trad. et présentation Yves di Manno, Unes, Le Muy, 1990.
  • Discrete series, trad. par B.Rival et B. Vilgrain, dess. de Valentina La Rocca, Théâtre Typographique, Courbevoie, 1993.
  • Un langage de New York, trad. par Pierre Alferi, Un bureau sur l'Atlantique, Malakoff, 1993.
  • Poésie complète, trad. par Yves di Manno, José Corti, "Série américaine", Paris, 2011.


Liens externes[modifier | modifier le code]