Gaspar de Portolà

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gaspar de Portolà
Gaspar de Portolá.jpg

Gaspar de Portolá

Naissance
Décès
Nationalité
Activité
explorateur +
Fonctions
-
-
commandant (expédition Portolà (en)+

Gaspar de Portolà (Os de Balaguer, 17161786) est un officier et colonistaeur espagnol, Gouverneur des Californies (Baja et Alta) (1767-1770), explorateur et fondateur des villes de San Diego et Monterey.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il sert au Portugal et en Italie puis, nommé Lieutenant (1743), part pour l'Amérique centrale. Il y supervise en 1767 l'expulsion des jésuites des couvents de Baja de California et les fait remplacer par des franciscains et des dominicains.

Il travaille ensuite à l'implantation espagnole en Caroline du Nord et y effectue plusieurs expéditions. La plus célèbre est l'expédition qui, en 1769, est la première menée par des Européens à atteindre la Californie par la terre (en). Commandant une colonne, il part ainsi de San Fernando Velicata le 15 mai 1769, atteint le site de l’actuelle San Diego (29 juin), le site de l'actuelle Los Angeles le 2 août, celui de l'actuelle Santa Barbara le 19 août et de San Simeon le 13 septembre.

Stèle indiquant la découverte de la baie de San Francisco par l'expédition Portolà, le .

Ayant passé le 1er octobre les Santa Lucia Mountains, il atteint la rivière Salinas puis Santa Cruz le 18 octobre et la baie de San Francisco le 4 novembre. Il retourne à San Diego le 24 janvier 1770 sans avoir retrouvé, but de l'expédition, la baie de Monterey décrite par Vizcaino.

Lors d'une nouvelle expédition, il découvre enfin la baie (mai 1770) et y fonde la mission Saint-Charles-Borromée et le presidio de Monterey.

Après avoir achevé sa mission, il revient à San Blas au Mexique puis regagne l'Espagne où il meurt en 1786.

Hommage[modifier | modifier le code]

Une statue de 2,7 mètres sculptée par l'artiste catalan Josep Maria Subirachs et son associé, Francesc Carulla, a été élevée en son honneur dans la ville de Pacifica. Elle a été donnée à l'État de Californie par la Generalitat de Catalunya en 1988.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Diary of Gaspar de Portola during the California expedition of 1769-1770, Marton Press, 2010
  • François Angelier, Dictionnaire des Voyageurs et Explorateurs occidentaux, Pygmalion, 2011, p.561 Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]