Ochlockonee

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

29° 58′ 36″ N 84° 26′ 15″ O / 29.97667, -84.4375 ()

Ochlockonee
((en) Ochlockonee River)
Le fleuve Ochlockonee, au nord-ouest de Tallahassee.
Le fleuve Ochlockonee, au nord-ouest de Tallahassee.
Bassin versant du fleuve Ochlockonee.
Bassin versant du fleuve Ochlockonee.
Caractéristiques
Longueur 332 km
Bassin ?
Bassin collecteur Ochlockonee
Débit moyen ?
Cours
Embouchure Golfe du Mexique
Géographie
Pays traversés Drapeau des États-Unis États-Unis
Régions traversées Drapeau de la Géorgie Géorgie, Floride Floride

Le fleuve Ochlockonee ((en) Ochlockonee River) est un fleuve des États-Unis, long de 580 km, qui prend sa source dans le comté de Worth, au sud-ouest de la Géorgie). Il s'écoule en direction du sud-ouest vers la Floride, où il traverse les comtés de Gadsden, Leon, Liberty, Wakulla et Franklin avant de se jeter dans le Golfe du Mexique, dans le baie d'Ochlockonee.

Histoire[modifier | modifier le code]

D'ancien documents espagnols font parfois référence au fleuve Ochlockonee sous l'appellation de Rio Agna ou de Rio de Lagna, alors qu'une carte datant de 1683 indique Rio Lana. Les noms « Lagna » et « Lana » sont sans doute la transcription phonétique en espagnol du mot muscogee, LAH'nee, qui signifie « jaune ». Les argiles jaunes et rouges des Red Hills donnent à la rivière une couleur jaunâtre. Les cartes britanniques du XVIIIe siècle mentionnent Ogeelaganu ou Ochloconee, noms qui reprennent sans doute la saveur de son nom Hitchiti. Les variations du nom continuèrent au cours des siècles avec O-clock-ney utilisée en 1822 et Ockatockany en 1855[1].

Vers 1840, Fort Stansbury fut établi le long du fleuve. Ce fort fut important dans la déportation des indigènes lors de la Seconde Guerre séminole. Des bateaux remontaient le fleuve pour capturer et emporter les Indiens vers le Golfe du Mexique puis, de là, vers le territoire indien. En 1844, cependant, Fort Stansbury fut abandonné[1].

Source[modifier | modifier le code]

  • « Ochlockonee River » dans Del Marth et Marty Marth, eds. The Rivers of Florida. Sarasota, Florida: Pineapple Press, 1990. (ISBN 0-910923-70-1).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Frank Howard, « The Ochlockonee River » (consulté le 17 juillet 2008)