Licence d'administration économique et sociale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Licence d'administration économique et sociale
Image illustrative de l’article Licence d'administration économique et sociale
Certification du ministère de l'Enseignement supérieur garantissant son contrôle et l'authenticité du diplôme.
Pays Drapeau de la France France
Drapeau de l’Union européenne Union européenne
Établissements Université
Direction Ministère de l'Enseignement supérieur
Taux de réussite 19 % pour l'année scolaire 2019-2020
Sélection
Diplômes requis Baccalauréat général
Accès Bac + 0 (Niveau 4)
Diplôme
Durée de la formation 3 ans
Diplôme délivré Diplôme national de licence
Niveau du diplôme
au RNCP
Bac + 3 (Niveau 6)
Grade Licence
Débouchés
Diplômes accessibles Master
Profession Métiers de l’administration économique et sociale

La licence d’administration économique et sociale ou licence AES est un diplôme français de premier cycle universitaire, préparé en trois années après le baccalauréat au sein de diverses universités françaises.

Présentation[modifier | modifier le code]

Sur une durée de trois ans décomposée en six semestres, la licence d’administration économique et sociale est pluridisciplinaire et généraliste, en dispensant des cours en économie (micro-économie, macro-économie…), gestion des entreprises (comptabilité, marketing…) et en droit (privé, public). Les mathématiques appliquées aux sciences sociales, la sociologie, l'histoire économique et sociale, l'informatique, la bureautique, l'étude d'une langue vivante sont au programme.

La première année permet l'apprentissage des enseignements fondamentaux, tandis que les deuxième et troisième années offrent un début de spécialisation à travers les mentions suivantes : administration et gestion des entreprises, administration générale et territoriale, commerce et affaires internationales, ressources humaines, sciences économiques et sociales, développement social, techniques économiques et de gestion...

(On peut noter que les deux premières années constituent le DEUG qui est toujours délivré sur demande dans certaines universités.)

Les cours de l'unité d'enseignement (UE) majeure changent à chaque semestre, les cours de l'UE mineure également.

Liste des universités proposant une licence AES[modifier | modifier le code]

Poursuites d'études[modifier | modifier le code]

Le code de l'éducation fixe une liste des compatibilités des diplômes nationaux de licence avec les diplômes nationaux de master. Les recteurs d'académies et les universités s'appuient sur cette liste pour donner une admission aux étudiants souhaitant poursuivre leurs études.[1]

Diplôme national de licence Liste des diplômes nationaux de masters compatibles[2]
Administration économique et sociale. Administration économique et sociale.
Administration et échanges internationaux.
Comptabilité - contrôle - audit.
Contrôle de gestion et audit organisationnel.
Entrepreneuriat et management de projets.
Finance.
Gestion des ressources humaines.
Marketing, vente.
Management.
Management de l'innovation.
Management des PME-PMI.
Management et administration des entreprises.
Management public.
Management sectoriel.
Management stratégique.
Politiques comparées.
Politiques publiques.
Droit public.
Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation (MEEF), 2e degré.
Monnaie, banque, finance, assurance.
Sciences sociales.
Tourisme.
Science politique.
  • maîtrise (M1) Administration Économique et Sociale
  • DCG
  • CAPES ou CAPET
  • Concours de la fonction publique
  • Ecoles de commerce

Conditions d'admission[modifier | modifier le code]

  • Baccalauréat général, technologique ou professionnel
  • DAEU

Spécialités[modifier | modifier le code]

Les spécialités de la licence se déclinent sous ces formes : administration et gestion des entreprises, commerce international, technique quantitatives, ressources humaines, politiques sociales, développement social, analyse financière...

Débouchés[modifier | modifier le code]

Selon les spécialisations choisies en troisième année et suivantes

  • Secteur privé : Banque, finance, comptabilité, marketing, commerce, ressources humaines, droit, audit...
  • Secteur public: Fonction publique territoriale, Fonction publique d'État…

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]