Philippe Nahon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Philippe Nahon
Description de cette image, également commentée ci-après
Philippe Nahon en 1999.
Nom de naissance Philippe Roger Nahon
Naissance
Paris 11e (France)
Nationalité Drapeau : France Française
Décès (à 81 ans)
Paris 20e (France)
Profession Acteur
Films notables Carne
Seul contre tous
La Haine
Les Rivières pourpres
Haute Tension
Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec
La Marche

Philippe Nahon, né le à Paris (France) et mort dans la même ville le , est un acteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Philippe Nahon est né le à Paris (France).

Carrière[modifier | modifier le code]

D'abord acteur de théâtre, Philippe Nahon décroche de nombreux rôles à la télévision dans les années 1970 et 1980, il apparaît dans de nombreuses séries télévisées (Les Cinq Dernières Minutes, Les Enquêtes du commissaire Maigret...). En 1991, il rencontre le jeune cinéaste Gaspar Noé. Avec le diptyque Carne et Seul contre tous, Gaspard Noé lui offre un rôle important qui le fera plus largement connaître. Philippe Nahon devient dès lors un personnage incontournable pour la nouvelle génération de cinéastes : Mathieu Kassovitz, Guillaume Nicloux, Jacques Audiard, Christophe Gans ou Alexandre Aja font tous appel à lui.

Il joue un second rôle essentiel dans des films aussi divers que Les Couloirs du temps : Les Visiteurs 2, Les Rivières pourpres, Irréversible, Haute tension, Calvaire du belge Fabrice Du Welz, Le Deuxième Souffle d'Alain Corneau ou MR 73 d'Olivier Marchal.

Il apparaît également chez Luc Besson et Steven Spielberg au cinéma, et dans Kaamelott et Mafiosa à la télévision. Philippe Nahon a également participé au doublage du Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau,où il prête sa voix au tavernier du Poney Fringant, dans la ville de Bree, ainsi qu'au seigneur Arnold dans Chasseurs de dragons.

Dans la série Kaamelott, réalisée par Alexandre Astier, il interprète Goustan, dit « Le Cruel », père du seigneur Léodagan, roi de Carmélide, et grand-père de Guenièvre, reine de Bretagne.

Mort[modifier | modifier le code]

Philippe Nahon meurt le [1] des suites d'« une longue maladie, aggravée par une infection au Covid-19 », selon ce que son épouse a indiqué à l'AFP[2].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Courts et moyens métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Festivals[modifier | modifier le code]

  • Parrain du 1er Festival International du Film Fantastique d'Audincourt, Bloody week-end, en 2010.
  • Parrain et membre du jury courts-métrages, Festival International du Film Fantastique d'Audincourt, Bloody week-end, en 2011, 2012, 2014.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le comédien Philippe Nahon est mort », sur Libération.fr, (consulté le 21 avril 2020)
  2. AFP, « Décès de l'acteur Philippe Nahon, popularisé par Gaspar Noé », sur Orange Actualités, (consulté le 21 avril 2020)
  3. (collection Mes premières découvertes de la musique, Gallimard Jeunesse Musique) (ISBN 2-07-058618-9)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]