Le Vent d'est

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vent d'est (homonymie).

Le Vent d'est est un film italo-franco-allemand du « groupe Dziga Vertov » (Jean-Luc Godard et Jean-Pierre Gorin) sorti en 1970.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Une équipe de cinéma tourne une sorte de western : un officier nordiste conduit un prisonnier peau-rouge à travers la nature, accompagné d'un petit groupe d'hommes et de femmes en costumes d'époque, parmi lesquels un journaliste sert d'intermédiaire entre le captif et l'officier ; on voit parfois l'équipe de tournage qui les filme. Les personnages du film tiennent aussi des discours sur le marxisme.

Dans la bande-son, tantôt sans lien direct avec les images et tantôt au contraire en commentant directement celles-ci, des personnages parlent, en faisant référence notamment à Lénine et à la Chine maoïste, de plusieurs sujets consécutifs : la grève, le délégué syndical, les minorités agissantes, l'assemblée générale, la grève active, l'état policier, puis des moyens de lutte contre le capitalisme. Ils s'interrogent sur la manière de faire du cinéma militant et évoquent Dziga Vertov ; on entend ainsi des débats de l'équipe de tournage réunie sous forme d'assemblée générale. Le discours s'oppose aux capitalistes mais aussi aux « révisionnistes », auxquels sont assimilés les délégués syndicaux qui « mentent » et servent en fait les intérêts capitalistes.

À la fin des captifs prennent le contrôle du groupe et miment avec des fusils l'exécution du soldat et de l'intermédiaire. Des indications sont également données sur l'emploi de la violence.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]


Bibliographie[modifier | modifier le code]

Le Groupe Dziga Vertov est présenté dans Les Cahiers du Cinéma, n° 238-239 (mai-juin 1972) et 240 (juillet-août 1972) ; le numéro 240 donne la « bande paroles » de Vent d'est (pages 31 à 37).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. IMDB indique aussi « Gérard Martin » comme réalisateur.

Lien externe[modifier | modifier le code]