Adieu au langage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Adieu au langage
Réalisation Jean-Luc Godard
Scénario Jean-Luc Godard
Acteurs principaux
Sociétés de production Wild Bunch
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame
Durée 70 minutes
Sortie 2014

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Adieu au langage est un film français réalisé par Jean-Luc Godard sorti le . C'est le quarante-septième long-métrage du réalisateur, le premier tourné en 3D, et le septième présenté au Festival de Cannes, avec lequel Godard entretient des rapports difficiles.

Avant la sortie du film, une bande-annonce et un résumé sibyllins sont diffusés, qui intriguent la presse française, ce qui est une habitude du réalisateur. La distribution, constituée d'acteurs inconnus du public, surprend également la presse.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Avant la sortie du film, un résumé écrit par Jean-Luc Godard est publié sur Twitter[1] : « Le propos est simple. Une femme mariée et un homme libre se rencontrent. Ils s'aiment, se disputent, les coups pleuvent. Un chien erre entre ville et campagne. Les saisons passent. L'homme et la femme se retrouvent. Le chien se trouve entre eux. L'autre est dans l'un. L'un est dans l'autre. Et ce sont les trois personnes. L'ancien mari fait tout exploser. Un deuxième film commence. Le même que le premier. Et pourtant pas. De l'espèce humaine on passe à la métaphore. Ça finira par des aboiements. Et des cris de bébé. » [2]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a lieu en Suisse, pays où réside le réalisateur. Quelques séquences sont filmées sur les quais de Nyon, au bord du lac Léman.

Casting[modifier | modifier le code]

Les acteurs de ce film sont inconnus du grand public lors de sa sortie[4].

Usage de la 3D[modifier | modifier le code]

C'est le deuxième film de Godard à être tourné au format 3D, et son premier long-métrage[5], après sa contribution au film collectif 3x3D, pour lequel il avait réalisé une saynète[6].

Bande-annonce[modifier | modifier le code]

Avant la sortie du film, une bande annonce est diffusée, montrant des plans sans lien apparent, où l'on peut notamment voir un décompte de cinéma, un objectif d'appareil-photo, un bateau, des livres, une femme nue, un chien, un gentleman anglais. Le journal Le Figaro titre Jean-Luc Godard nous laisse sans voix[7], et montre qu'une nouvelle fois le réalisateur se joue du spectateur, s'amusant à le déconcerter, mais aussi que, pour ce film, ce jeu prend plus de sens car il s'agit bien d'un « adieu au langage » : la compréhension ne passe pas par les mots[7]. Jean-Luc Godard semble néanmoins avoir repris les motifs qui ont fait sa célébrité : mouvements de caméra, son mal synchronisé, la visibilité de l’œil de l'objectif, l'impression donnée que l'important se passe hors-champ[7].

Distinctions[modifier | modifier le code]

C'est le septième film de Jean-Luc Godard à être en compétition au Festival de Cannes. Lors de cette édition est également présenté le film collectif Les Ponts de Sarajevo, pour lequel il a réalisé un court-métrage[6]. Avant le début du Festival, les rumeurs circulent quant à sa présence ou non, ses rapports avec le Festival étant plutôt houleux, notamment depuis mai 68 où il était venu avec François Truffaut pour faire annuler le Festival[8],[9]. Il ne vient finalement pas.

Le film est nommé 2e dans la liste des dix meilleurs films de l'année des Cahiers du cinéma[10].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations et sélections[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le résumé d’“Adieu au Langage” rédigé par JLG. », tweet du
  2. Critique d'Adieu au langage sur Benzinemag.net, consulté le 31 mai 2014
  3. Olivier Séguret, « Voyage chez Jean-Luc Godard », Libération,‎ (lire en ligne)
  4. Adieu au langage : vous comprenez quoi à la bande-annonce sur lci.tf1.fr, consulté le 8 mai 2014
  5. (en) David Hudson, « On the Set of Godard’s Adieu au langage », Fandor,‎ (lire en ligne)
  6. a et b Adieu au langage, la surprise de Godard en 3D sur Francetvinfo.fr, consulté le 7 mai 2014
  7. a b et c Adieu au langage : Jean-Luc Godard nous laisse sans voix sur LeFigaro.fr, consulté le 7 mai 2014
  8. Jean-Luc Godard montera t-il les marches ? sur Premiere.fr, consulté le 7 mai 2014
  9. Cannes 2014 : le grand retour de Jean-Luc Godard sur Le Figaro.fr, consulté le 8 mai 2014
  10. Top Ten 2014, Décembre 2014 n°706 sur le site Cahiers du Cinema.
  11. Nathalie Simon, « Cannes 2014: un prix spécial attribué… au chien de Godard », Le Figaro,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]