Laurent Furst

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Furst.
Laurent Furst
Salle des quatre colonnes, en 2017.
Salle des quatre colonnes, en 2017.
Fonctions
Député de la 6e circonscription du Bas-Rhin
En fonction depuis le
(5 ans, 4 mois et 2 jours)
Élection 10 juin 2012
Réélection 18 juin 2017
Législature XIVe et XVe
Groupe politique UMP puis LR
Prédécesseur Alain Ferry
Maire de Molsheim

(22 ans et 1 mois)
Élection 11 juin 1995
Réélection 11 mars 2001
9 mars 2008
23 mars 2014
Prédécesseur Pierre Klingenfus
Successeur Jean-Michel Weber
Biographie
Date de naissance (52 ans)
Lieu de naissance Colmar (Haut-Rhin)
Nationalité Française
Parti politique UMP
Les Républicains (depuis 2015)
Diplômé de IEP de Grenoble
Profession Directeur d'hôpital actuellement en détachement au titre de l'exercice de mandats électoraux

Laurent Furst est un homme politique français, né le à Colmar. Membre du Parti socialiste, créateur de la section de Sundhoffen (près de Colmar), il a rejoint l'UMP, puis le parti Les Républicains. Il a été élu député de la sixième circonscription du Bas-Rhin le . Il est également maire de Molsheim depuis 1995.

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Laurent Furst est actuellement membre des Républicains.

En 1995, à l'âge de 30 ans, il devient maire de Molsheim. Il est réélu au 1er tour en 2001 et en 2008. En 2001, il brigue un premier mandat de conseiller général. Élu dès le 1er tour avec 50,16 %, il occupe les fonctions de vice-président et préside la Commission des finances de 2004 à 2008 puis celle de l'Économie et du Tourisme après sa réélection en 2008 au 1er tour avec 70,8 % des suffrages.

Il préside la Communauté de communes de la région de Molsheim-Mutzig depuis sa création en 1998.

Lors des élections législatives de juin 2012, il est élu pour la première fois député de la sixième circonscription du Bas-Rhin dès le premier tour avec 51,68 % des voix exprimées[1]. Auparavant il était suppléant de son prédécesseur, Alain Ferry, pendant 10 ans. Sa suppléante se nomme Évelyne Hazemann, maire de Ranrupt.

Au lendemain de son élection, il démissionne de son mandat de conseiller général au profit de sa suppléante Laurence Jost, adjointe au maire de Lutzelhouse.

Au printemps 2013, il s'engage pour le « OUI » au Référendum sur la Collectivité territoriale d'Alsace.

En mai 2016, il figure dans la liste des parlementaires parrainant la candidature de Jean-François Copé à la primaire présidentielle des Républicains de 2016[2].

Le 3 mars 2017, dans le cadre de l'affaire Fillon, il renonce à soutenir le candidat LR François Fillon à l'élection présidentielle[3].

Il parraine Laurent Wauquiez pour le congrès des Républicains de 2017, scrutin lors duquel est élu le président du parti[4].

Mandats[modifier | modifier le code]

Député

Maire

Président d'intercommunalité

Conseiller général

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]