La Septième Compagnie (série de films)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Septième Compagnie est une trilogie de films français sortis en , et .

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cette série est composée de :

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Titre Mais où est donc passée la septième compagnie ? (1973) On a retrouvé la septième compagnie (1975) La Septième Compagnie au clair de lune (1977)
Réalisateur Robert Lamoureux
Scénaristes Robert Lamoureux
Jean-Marie Poiré
Producteur délégué Alain Poiré
Musique Henri Bourtayre
Photographie Marcel Grignon
Montage Gérard Pollicand Albert Jurgenson
Décors Pierre Cadiou
Sortie Drapeau de la France
Durée 95 minutes 80 minutes 75 minutes
Entrées 3 944 014 3 740 209 1 792 134
Place au box-office français 3e 3e 12e
Genre Comédie, Guerre
Distributeur Gaumont

Distribution[modifier | modifier le code]

Rôle Films
Mais où est donc passée la septième compagnie ?
(1973)
On a retrouvé la septième compagnie
(1975)
La Septième Compagnie au clair de lune
(1977)
7e compagnie Sergent-chef Chaudard[1] Pierre Mondy
Soldat Pithivier Jean Lefebvre
Soldat Tassin Aldo Maccione Henri Guybet
Capitaine Dumont Pierre Tornade
Carlier, le p'tit Alain Doutey
Officier supérieur Colonel Blanchet Robert Lamoureux
Officier de l'Armée de l'air Lieutenant Duvauchel Erik Colin
Civils le Fermier Robert Dalban
Marcel Chataigner l'épicier Jacques Marin
Mme Thévenay Marcelle Ranson-Hervé
Germaine Corinne Lahaye
le boulanger Paul Mercey
le pharmacien Hubert Deschamps
Mère Crouzille Jackie Rollin
la fille folle aux soldats Nadia Barentin
Officiers prisonniers Colonel Bricard Robert Dalban
Colonel Voisin Bernard Dhéran
Lieutenant Piquet Bernard Charlan
Commandant Blin Maurice Travail
Résistants Suzanne[2] Chaudard, l'épouse de Paul Patricia Karim
Gaston Gorgeton, le frère de Suzanne Gérard Jugnot
M. Albert, le passeur Jean Carmet
Commandant Gilles Gérard Hérold
Milice Lambert, le chef de la milice locale André Pousse
Francis, un milicien Jean-François Dérec

Analyse[modifier | modifier le code]

Remplacement[modifier | modifier le code]

Dans le premier film, le rôle de Tassin est tenu par Aldo Maccione. Ayant exigé une forte augmentation de salaire pour jouer dans la suite (et surtout supporter les exigences de Robert Lamoureux), il est remplacé au pied levé par Henri Guybet.

Rôles multiples[modifier | modifier le code]

Rupture[modifier | modifier le code]

Malgré son titre, le troisième film se centre uniquement sur Chaudard, Pithivier et Tassin qui, revenus à la vie civile, se retrouvent deux ans après les événements des deux premiers films. Par ailleurs ce troisième opus marque quelques changements, entre autres les prénoms du couple Chaudard qui passent de Louis et Paulette à Paul et Suzanne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Se prénomme Louis dans les deux premiers films puis Paul dans le troisième.
  2. Se prénomme Paulette dans le premier film.

Lien externe[modifier | modifier le code]