Claude de Rohan-Gié

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis La Comtesse de Thoury)
Aller à : navigation, rechercher
Claude Rohan-Gié
Image illustrative de l'article Claude de Rohan-Gié

Titre Dame de Thoury
Biographie
Dynastie Maison de Rohan
Père Charles de Rohan-Gié
Mère Jeanne de San-Severin
Conjoint Claude de Beauvillier
Julien de Clermont
Enfants Gabriel de Clermont
Louise de Clermont

Claude de Rohan-Gié, dame de Thoury, est l'une des nombreuses et dernières maîtresses du roi François Ier.

Fille de Charles de Rohan-Gié, compagnon d'armes du roi à Marignan, et de Jeanne de San-Severin (Sanseverino, famille milanaise) elle est issue de la grande Maison de Rohan. Son grand-père Pierre de Rohan, cadet de la branche cadette Rohan-Guéméné s'était mis très jeune au service du roi Louis XI qui le nomma maréchal et lui offrit une terre en Champagne : Gié (ou Gyé). De ce fait Rohan-Gié avait pris le parti de la réunification de la Bretagne à la France, qui devient définitive avec le mariage de Claude de France duchesse de Bretagne, fille de Louis XII et de la duchesse Anne, avec François d'Angoulême, futur roi François Ier. Pierre de Rohan-Gié a été un acteur décisif de ce mariage en s'opposant aux manœuvres de la reine-duchesse Anne qui tentait de s'y opposer pour sauvegarder l'indépendance de la Bretagne.

François Ier la fera comtesse de Thoury[réf. nécessaire][1] qui est le nom d'une châtellenie de son premier mari épousé en 1537 : Claude de Beauvilliers, sire de Thoury par son père et comte de Saint-Aignan par sa mère née Louise de Husson (des comtes de Tonnerre). Le roi aurait fait surtout construire les extensions du célèbre château de Chambord en 1540, afin de se rapprocher peut-être de la comtesse qui épouse en secondes noces Julien de Clermont, frère d'Antoine de Clermont-Tonnerre, le bâtisseur du château d'Ancy-le-Franc élevé en 1541 par Serlio, que le roi a appelé en France pour reconstruire le Louvre, frère également de Louise de Clermont comtesse de Tonnerre, épouse de François du Bellay, puis d'Antoine de Crussol duc d'Uzès qui obtient de Serlio des plans pentagonaux pour le château de Maulnes, au même moment. Ancy-le-Franc et Maulnes sont situés sur le comté de Tonnerre, en Bourgogne, maintenant dans l'Yonne. Les trois frères et sœur Julien, Antoine et Louise de Clermont-Tonnerre sont les neveux de Louise de Husson citée plus haut.

Ce clan Rohan - Husson - Beauvilliers - Clermont - Poitiers, avec Claude de Rohan jeune maîtresse de François Ier, Antoine favori d'Henri II car beau-frère de Diane de Poitiers, et enfin Louise amie intime de la reine Catherine de Médicis et ancienne gouvernante du futur Charles IX… ce clan va monopoliser une grande partie de la faveur royale pendant quatre règnes, de 1537 à 1574 (mort de Charles IX), et tous ses membres vont être très actifs dans le domaine de l'architecture.

Alors que François Ier agglomère les terres (bois et marais) de Thoury au domaine royal de Chambord, après échange avec René de Beauvilliers-Thoury qui succède à son frère Claude mort fin 1539, Claude de Rohan-Gié, et son second époux Julien de Clermont baron de Thoury seront propriétaires du château de Muides-sur-Loire, limitrophe du domaine de Chambord. Ils sont réputés avoir fait démolir par « leurs gens » un pan du mur de Chambord, parce que François Ier avait compris dans l'enceinte du parc du château une portion de leur domaine.

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alain Oudin, La vraie histoire du château de Maulnes qui comprend celle de Chambord, 200 pages, novembre 2008, [lire en ligne] ;
  • Jean-François-Paul de Gondi de Retz, Mémoires de la société, des sciences et des belles lettres de la ville de Blois, tome V, 1856 ;
  • Philippe Le Bas, Dictionnaire encyclopédique de l'histoire de France, tome IV, 1841
  • Georges Touchard-Lafosse, La Loire historique, pittoresque et biographique, tome III, 1858 ;
  • Alfred-Auguste Cuvillier, Voyages et voyageurs, (1837-1854)
  • Illustration par Clouet, XVIe siècle, (Musée du Louvre)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Rien n'est moins sur. En 1583, Gabriel de Clermont, fils de Julien de Clermont et de Claude de Rohan, rend hommage pour la baronnie de Thoury et non le comté. La baronnie sera érigée en comté en 1629.

Voir aussi[modifier | modifier le code]