Giovanni Caracciolo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Caracciolo.

Giovanni Caracciolo (parfois francisé en Jean Caraccioli), né à une date inconnue dans la seconde moirié du XIVe siècle et mort en 1432, était un gentilhomme napolitain, secrétaire et favori de la reine Jeanne II de Naples

Biographie[modifier | modifier le code]

Giovanni Caracciolo fit arrêter en 1416 Jacques II de Bourbon, mari de la reine, et le força à fuir. Il triompha aussi d'un rival dangereux, Giacomo Attendolo, surnommé Muzzo ou Muzio, dit Sforza (le Fort), comte de Cotignola, et le fondateur de la dynastie des Sforza, condottiere originaire de Romagne, au service des rois angevins de Naples.

Il se fit nommer grand sénéchal, duc de Venise et comte d'Avellino. Il exigeait encore de nouvelles faveurs, lorsque Jeanne, lasse de subir son joug, donna l'ordre de l'arrêter : les émissaires, sous prétexte de résistance, le tuèrent dans sa chambre (1432).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Pour le personnage historique de Sforza de Cotignola, il est connu sous d'autres noms.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]