Léopold Ier (navire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Léopold Ier.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres navires du même nom, voir HNLMS Karel Doorman.

Léopold Ier
Image illustrative de l’article Léopold Ier (navire)
Le Léopold Ier
Autres noms HNLMS Karel Doorman
Type Frégate de classe Karel Doorman
Histoire
A servi dans Naval Jack of the Netherlands.svg Koninklijke Marine

Naval Ensign of Belgium.svg Composante marine

Constructeur Schelde
Lancement Le dans la Marine royale néerlandaise

Le dans la Naval Ensign of Belgium.svg Composante marine

Statut En service dans la marine belge
Équipage
Équipage 145
15 officiers
70 sous-officiers
60 matelots
Caractéristiques techniques
Longueur 122,25 m
Maître-bau 14,37 m
Tirant d'eau 6,2 m
Déplacement 2 800 tonnes
Port en lourd 3 320 tonnes
Propulsion 2 moteurs diesels Stork-Werkspoor de 9 790 chevaux pour les allures économiques
2 turbine à gaz Rolls Royce Spey 1A de 33 800 chevaux en total pour les allures opérationnelles
2 hélices à pas variable
Vitesse 30 nœuds (maximum turbines)
21 nœuds (maximum diesel)
Caractéristiques militaires
Armement Otobreda 76 mm antiaérien et antisurface
Oerlikon 20 mm
Lance-missiles Sea Sparrow vertical
AGM-84 Harpoon
Goalkeeper CIWS (système de protection rapprochée anti-missiles)
Torpilles Mark 46
Aéronefs Westland Lynx
Carrière
Port d'attache Zeebruges
Indicatif F930

Le Léopold Ier est une frégate de classe Karel Doorman de la Marine belge. Son numéro de coque est le F930.

C'est le navire jumeau du Louise-Marie. Ils furent construits et appartenaient autrefois tous deux à la marine néerlandaise.

Son port d'attache est Zeebruges et sa ville marraine est Nivelles.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Léopold Ier était à la base un navire néerlandais, construit par la Koninklijke Marine sous le nom de HNLMS Karel Doorman (F829).

Il fut racheté par la composante marine et mis en service sous pavillon belge, le lors de son baptême à Zeebruges, par la reine Fabiola.

Il porte le nom du premier Roi des Belges : Léopold Ier

Sa ville marraine est Nivelles, dans la province du Brabant wallon.

Blason[modifier | modifier le code]

Les armes du Léopold Ier.

Les armes du Léopold Ier sont une partition des armes du roi Léopold Ier et des armes de sa ville marraine, Nivelles:

Parti, au premier, de sable au lion d'or armé et lampassé de gueules, sur-le-tout écartelé : 1 et 4, contre-écartelé, 1 et 4 de gueules à trois léopards d'or armés et lampassés d'azur ; 2 d'or, au lion de gueules, au double trescheur fleuronné et contre-fleuronné du même ; 3 d'azur, à la harpe d'or, cordée d'argent ; 2 et 3, burelé de dix pièces de sable et d'or au crancelin de sinople brochant en bande sur le tout ; au second, d'argent à la crosse de gueules, sur-le-tout de sable au lion d'or armé et lampassé de gueules.

Déploiements opérationnels[modifier | modifier le code]

La frégate Léopold Ier participe depuis octobre 2015 à la mission Sophia en mer Méditerranée afin de combattre le trafic organisé d'êtres humains. Dans le cadre de ce mandat elle peut arraisonner et saisir les embarcations utilisées pour faire traverser la Méditerranée aux candidats à l'asile. La frégate a d'ailleurs secouru début novembre 2015 258 migrants et permis l'arrestation de trois trafiquants.

Le 18 novembre 2015, le Charles de Gaulle appareille et rejoint son groupe aéronaval dont fait partie le Léopold Ier. Celui-ci est également constitué des frégates Chevalier Paul et La Motte-Picquet, du destroyer britannique HMS Defender, du navire ravitailleur Marne et d'un sous-marin nucléaire d'attaque[1]. Cette mission a duré jusqu'au 23 janvier 2016, date de retour du navire à Zeebrugge.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Laurent Lagneau, « Départ de Toulon du porte-avions Charles de Gaulle et de son escorte pour la Méditerranée orientale », opex360.com,‎ (lire en ligne)