Adrien de Gerlache (M900)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Adrien de Gerlache (M900)
Image illustrative de l’article Adrien de Gerlache (M900)
le M900 Adrien de Gerlache

Autres noms HMS Liberty,A954 Adrien de Gerlache
Type dragueur de mines
Histoire
A servi dans Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy (1945-49)
Naval Ensign of Belgium.svgForce Navale Belge (1949-70)
Chantier naval Harland and Wolff à Belfast (Irlande du Nord)
Quille posée
Lancement
Armé
Statut démoli en 1970
Équipage
Équipage 85 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 71,62 m
Maître-bau 10,82 m
Tirant d'eau 3,35 m
Déplacement 950 t
Propulsion 2 turbines à vapeur
Puissance 2 x 1 000 cv
Vitesse 16.5 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement M900 :

A954 :

  • sans armement
Électronique Radar et ASDIC type 144Q [1]
Rayon d'action 4 000 milles à 10 nœuds
Carrière
Port d'attache Drapeau de la Belgique Belgique

L’Adrien de Gerlache (M900) est un ancien dragueur de mines/escorteur belge de classe Algerine conçue pour la Royal Navy et la Marine royale canadienne durant la Seconde Guerre mondiale.
Il a servi dans la Force Navale Belge du au . Il porte le nom du baron Adrien de Gerlache de Gomery (1866-1934) célèbre explorateur de l'Antarctique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Royal Navy :
Il a été construit sur le chantier naval irlandais Harland and Wolff de Belfast en 1944. Il est lancé pour la Royal Navy sous le nom de HMS Liberty [2] avec le numéro de coque J391 puis M391.

Force Navale :
Le il entre en service dans la Force navale belge sous le nom de Adrien de Gerlache avec de numéro de coque M900. Il effectue de nombreuses missions de dragages et déminages sur les côtes belges et en mer du Nord lors de campagne de l'OTAN.
Retiré du service en 1958 il est transformé en BSL (Bâtiment de Soutien Logistique) et son armement est débarqué. En 1959, il est remis en service comme BSL A954 Adrien de Gerlache.
Sa carrière se termine en 1970. Il est vendu pour démolition le au chantier J. Bakker P.V.B. du port de Bruges.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Note et référence[modifier | modifier le code]