Kyary Pamyu Pamyu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Kyary)
Aller à : navigation, rechercher

Kyary Pamyu Pamyu

Description de cette image, également commentée ci-après

Kyary Pamyu Pamyu en concert à Japan Expo 2012

Informations générales
Surnom Kyary (きゃりー)
Caroline Charonplop Kyary Pamyu Pamyu (きゃろらいんちゃろんぷろっぷきゃりーぱみゅぱみゅ)
J-Pop Princess
Harajuku Pop Princess
Nom Kiriko Takemura
Naissance (21 ans)
Drapeau du Japon Nishitokyo, Tokyo, Japon
Activité principale Chanteuse, modèle, blogueuse
Genre musical J-Pop, Electronic, dance
Années actives 2010 - présent (chanteuse)
2009 - présent (mannequin)
Labels Unborde (2011–présent)
Sire Records (2013-présent)
Influences Lady Gaga
Katy Perry
Gwen Stefani[1]
Perfume
Site officiel Kyary: site officiel

Kyary Pamyu Pamyu (きゃりーぱみゅぱみゅ, Kyarī Pamyu Pamyu?), de son vrai nom Kiriko Takemura (竹村 桐子, Takemura Kiriko?), née le , est une modèle, blogueuse, et chanteuse japonaise liée à l'esthétique kawaii et au quartier Harajuku de Tokyo[2].

Une des chansons populaires de Kyary, Pon Pon Pon (2011), a fait du Japon top dix et se fait internationalement connaître grâce à cette chanson. Elle a depuis sorti deux albums studio à succès, Pamyu Pamyu Revolution en et Nanda Collection en qui ont connu un succès international. Bien que la plupart de ses succès en tant qu'artiste d'enregistrement se soient propagés en Asie, elle a également gagné en popularité dans les pays occidentaux[3], due en partie à des clips vidéos publiés sur Internet. Les médias ont fait référence à Kyary comme la J-Pop Princess ou encore Harajuku Pop Princess. En 2013, Kyary a signé un contrat avec le label Sire Records pour faire des affaires aux États-Unis[4].

Kyary Pamyu Pamyu est parmi les rares artistes asiatiques à avoir reçu une attention considérable en occident. Kyary a donné des interviews à travers l'Europe et est même apparue dans un numéro de l'émission française Le Petit Journal[5]. Elle a été photographiée pour des magazines de mode tels que Dazed & Confused, magazine anglais[6] ou encore ELLE, en France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

Kyary a commencé comme blogueuse de mode. Le nom Kyary est un surnom venant de ses camarades de classe au lycée, ce surnom est une épellation alternative du nom Carrie.

En effet, dans une interview avec MTV, elle a dit: «Quand j'étais au lycée, je portais une perruque blonde, juste pour la mode et l'une de mes amies a commencé à m'appeler Kyary, juste pour le plaisir, en disant que j'étais comme une fille étrangère. Quand j'ai commencé mon blog, je sentais que Kyary était un nom un peu trop court, il manquait quelque chose, alors j'ai ajouté "Pamyu Pamyu" parce que ça donnait un ton un peu mignon (kawaii), c'est pourquoi mon nom est "Kyary Pamyu Pamyu"»[7].

Elle a déclaré que plus elle grandissait, moins ses parents approuvaient ses choix vestimentaires.

Carrière[modifier | modifier le code]

Kyary débute réellement sa carrière de modèle pour des magazines de mode de Harajuku comme Kera! et Zipper[8]. Après s'être fait un peu connaître, elle tente de devenir femme d'affaires en lançant une ligne de cosmétique, des faux-cils appelés «Harajuku Doll Eyelashes by Eyemazing x Kyary» [9], et en participant à des défilés de mode[10].

En 2010, elle débute sa carrière musicale en publiant 2 singles au format numérique (vendus seulement sur le net) qui sont Miracle Orange et Loveberry.

En avril 2011, elle anime, en collaboration avec Yasumasa Yonehara, la levée de fonds One Snap For Love organisée par la marque japonaise 6%DOKIDOKI en faveur des victimes du Séisme de 2011 de la côte Pacifique du Tōhoku[11].

En juillet-août 2011 elle publie deux autres singles au format numérique : Pon Pon Pon et Jelly.

Le clip Pon Pon Pon, imprégné de la culture kawaii est diffusé sur Youtube, où il attire l'attention du public les trois années suivantes (plus de 60 millions de vues)(marketing viral)[12],[13],[14],[15]. Le single est produit par Yasutaka Nakata, et fait partie du mini album Moshi Moshi Harajuku, sorti le 21 août 2011[16]. PONPONPON est diffusé commercialement pour la première fois le 20 juillet 2011 et se place rapidement dans les premières places des charts iTunes de Finlande et Belgique[17]. Le 31 juillet 2011, la chanson fait son entrée dans le Billboard Japan's Hot 100s chart à la 72e place[18].

Le single Jelly, qui est une reprise du groupe Capsule, est diffusé internationalement sur iTunes le 3 août 2011[19]. Une semaine après la publication de son mini album, Kyary a publié son autobiographie intitulée Oh! My! God! Harajuku Girl.

En 2012, Kyary publie son premier album studio, intitulé Pamyu Pamyu Revolution dans lequel on retrouve les chansons Tsukema Tsukeru ou encore Candy Candy, .

En 2013,Kyary Pamyu Pamyu continue à sortir des singles comme Ninjari Bang Bang et Invader Invader qui préfigurent son nouvel album. En juin 2013, elle sort son deuxième album Nanda Collection qui devient premier dans les classements hebdomadaires de l'Oricon Weekly Chart.

En parallèle, elle effectue sa première tournée internationale intitulée "100%KPP World Tour" du 9 février au 30 mai 2013. Elle visitera 8 pays dont la Belgique, la France et le Royaume Uni en Europe.

Bien avant la publication de son second album, en avril 2013, elle signe un contrat de distribution américaine avec Sire Records pour sortir ses productions aux États-Unis.

À partir de novembre 2013, elle anime une émission intitulée Nanda Colle TV ( なんだこれTV) où les invités, souvent issus du milieu artistique et musical japonais, débattent sur des thèmes généraux comme la liberté.

L'anné 2014 commence pour Kyary avec et sa grande tournée KPP Nanda Collection World Tour 2014 ayant déjà débuté l'année suivante, elle sort son huitième single Yume no Hajima-Ring Ring en février, mais sans ce single est classé 11e à l'Oricon, une première pour Kyary dont ses singles se classaient cepandant au top 10 de l'oricon.

Kyary fait ses petites apparitions tout au long du mois de mars aux États-Unis, à Chicago, New York ou en encore à Toronto au Canada.

Kyary fait son retour en France pour un concert au Bataclan le à Paris, pendant sa tournée KPP Nanda Collection World Tour 2014[20],[21].

Environnement artistique[modifier | modifier le code]

Kyary au Challenge Tour à Okinawa (2013)

Image publique[modifier | modifier le code]

Kyary est souvent remarquée pour son style kawaii (mot japonais signifiant « mignon ») faisant penser aux personnages de mangas.

Elle a été remarquée par les médias pour son sens de la mode. Suite à son concert de Londres, un communiqué de presse a déclaré : « Kyary n'est pas censée être douée pour la musique. C'est plus une question d'image, son sens créatif de la mode est l'un des principaux piliers de sa carrière, et pas seulement la musique »[22].

Quand on la compare aux chanteuses américaines, elle cite Gwen Stefani, Katy Perry et même Lady Gaga comme ses inspirations dans la musique et la mode[1].

Cependant, son sens de la mode a également été critiqué. Lors d'une interview dans l'émission Music Station de TV Asahi, le ruban surdimensionné qu'elle portait sur la tête cachait les chanteurs du boys band japonais Kanjani8 assis derrière elle. Face à la colère des fans de Kanjani8, elle a répondu sur twitter qu'à l'avenir elle ferait plus attention à ce qu'elle porte sur les plateaux de télévision[23].

Elle est parfois considérée comme la « Lady Gaga du Japon ». Un journaliste se posant la question de cette ressemblance, conclut finalement que Kyary Pamyu Pamyu est plus enfantine comme « une réminiscence de Pee Wee dans un clip d'INXS. »[24].

Son succès international a également retenu l'attention.

Lors d'une interview, on lui a demandée si elle voulait faire carrière hors de l'Asie : «Au début, je ne pensais pas aux marchés mondiaux du tout, mais même en japonais, mes paroles n'ont pas vraiment de sens et ont une sorte de mystère, comme sur "Pon Pon Pon" et "Tsukema Tsukeru". Je peux sentir que ce que je fais en japonais est accrocheur pour un public mondial de toute façon»[1].

Forte du succès de son spectacle musical, Kyary Pamyu Pamyu a été nommée par la plupart de ses fans japonais "J-Pop Princess" ou "Harajuku Pop Princess".

Style de musique[modifier | modifier le code]

Kyary et ses danseuses à Japan Expo à Paris (2012)

Depuis ses débuts en 2011, la musique de Kyary est produite exclusivement par Yasutaka Nakata, le DJ du duo Capsule dont il fait partie. Il produit aussi le groupe féminin populaire Perfume et des chanteurs comme MEG, Ami Suzuki et SMAP. Son style musical est catégorisé sous technopop. Kyary utilise aussi la musique électronique très présente et connue aux États-Unis, le dubstep, comme dans son 6e single Invader Invader.

Pendant la révision de son concert à Londres, on a dit que « la voix de Kyary a un son beaucoup plus enfantin et brut que celle jugée "robotiques" de Perfume en live et pendant l'enregistrement des chansons [...]. Elle a travaillé dur pour jouer avec sa danse (elle fait des gestes mignons très compliquées mais bizarrement quand elle danse, c'était assez semblable à Perfume). Et ses expressions du visage pour chaque chanson étaient tout simplement parfaites »[25].

Lors d'une interview avec Kyary, elle a commenté au sujet de ses vidéos musicales : « J'aime les choses bizarres. Mon concept, ce sont des choses effrayantes qui deviennent traumatisantes par leur côté mignon. Il y a beaucoup de choses dans le monde qui sont "simplement mignonnes", alors j'y ajoute du bizarre, du choquant, de l'effrayant, comme des yeux ou un cerveau, pour contre-balancer l'aspect mignon. »[26].

L'une des vidéos musicales les plus populaires de Kyary, Pon Pon Pon, a reçu tellement d'attention que l'artiste américaine Katy Perry (l'une des grandes influences de Kyary) a mentionné la vidéo et qu'elle en a été une grande fan[27].

Information personnelle[modifier | modifier le code]

Kyary ne parle pas anglais et à ce jour, elle a un traducteur quand elle donne des interviews à l'étranger[28].

Discographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Discographie de Kyary Pamyu Pamyu.

Albums[modifier | modifier le code]

Date de sortie Nom de l'album En japonais/Typographie Production par Type d'album
Moshi Moshi Harajuku もしもし原宿 Yasutaka Nakata Mini album
Pamyu Pamyu Revolution ぱみゅぱみゅレボリューション Yasutaka Nakata Album studio
Nanda Collection なんだこれくしょん Yasutaka Nakata Album studio

Singles[modifier | modifier le code]

Singles numériques
Date de sortie Nom du single En japonais/Typographie Production par
30 mars 2010 Miracle Orange (sous le nom de Kyary) ミラクルオレンジ High School Singer.JP
25 septembre 2010 Loveberry ou Love Berry ラブベリー High School Singer.JP
20 juillet 2011 Pon Pon Pon PONPONPON Yasutaka Nakata
3 août 2011 Jelly (reprise de Capsule) Jelly Yasutaka Nakata
10 juillet 2013 Into Darkness Into Darkness J.J. Abrams, Charles Scott & Yasutaka Nakata
Singles physiques
# Date de sortie Nom du single En japonais/Typographie Produit/écrit par
1 Tsukema Tsukeru つけまつける Yasutaka Nakata
2 Candy Candy CANDY CANDY Yasutaka Nakata
3 Fashion Monster ファッションモンスター Yasutaka Nakata
4 Kimi ni 100 Percent / Furisodeshon キミに100パーセント/ふりそでーしょん Yasutaka Nakata
5 Ninjari Ban Ban にんじゃりばんばん Yasutaka Nakata
6 Invader Invader インベーダーインベーダー Yasutaka Nakata
7 Mottai Night Land もったいないとらんど Yasutaka Nakata
8 Yume no Hajima-Ring Ring ゆめのはじまりんりん Yasutaka Nakata
9 Family Party ファミリーパー Yasutaka Nakata

Divers[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Télévision
Année Titre Rôle Réseau Notes
2011 Kyary Pamyu Pamyu TV John! Elle-même/ Host Nagoya TV[29] Émission japonaise
2011 - présent SPACE SHOWER Area Elle-même/ VJ SPACE SHOWER TV[30] Programme sur la musique
2012 - présent Catherine, the third Elle-même / Host Kansai TV[31] Émission japonaise
2012 Kazoku no Uta Elle-même Fuji TV[32] Drama/ 1 épisode
2013 Crayon Shin-chan Elle-même TV asahi[33] Voix
Cinéma
Année Titre Rôle Réseau Notes
2013 Kyary Pamyu Pamyu Movie Elle-même Film[34] Documentaire
Radio
Année Titre Rôle Réseau Notes
2012 - present Kyary Pamyu Pamyu Way Way Radio! Elle-même/ Host TBS[35] Une partie de l'émission de radio Kakiiin
Autres
Année Titre Rôle Réseau Notes
2012 - 2013 DAM CHANNEL! Elle-même/ MC CLUB DAM[36] Karaoke system program
2012 - present HARAJUKU KAWAii!! TV Elle-même HARAJUKU KAWAii!! TV[37],[38] Chaîne YouTube/ blog

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Oh! My! God! Harajuku Girl (2011) (autobiographie)
  • HARAJUKU KAWAii!!!! Girls (2011) avec Yasumasa Yonehara
  • Kyary Pamyu Pamyu Kyary Bon (2012)
  • Moshi Moshi TOKYO - Kyary Pamyu Pamyu no Tokyo kawaii Guide Tour - (2012)
  • Harajyuku Jyoshi Hara J (2012)
  • OFFICIAL DOCUMENTARY PHOTO BOOK ~100%KPP WORLD TOUR 2013~ (2013)

Concerts[modifier | modifier le code]

Au Japon
International

Événements[modifier | modifier le code]

Apparitions et tournée de Kyary en Amérique

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Année Association Catégorie Nominé Résultat
2011 BEST STYLING AWARD 2011 Artiste Kyary Pamyu Pamyu Lauréat
2012 MUSIC JACKET AWARD 2012 Grand Prix Moshi Moshi Harajuku Lauréat
SPACE SHOWER Music Video Awards 2012 Special Award Kyary Pamyu Pamyu Lauréat
45th Wired Japan Grand Prix Lauréat
54th Japan Record Award Lauréat
VOGUE JAPAN Women of the Year 2012 Stylist Lauréat
Best Dressed Award 2012 International
2013 Japanese CD Shop Association Awards The CD Shop Grand Prix Pamyu Pamyu Revolution 2e Place
Space Shower Music Video Awards Video de l'année Tsukema Tsukeru
Rekochoku Best March Month Music Award Téléchargement numérique (Single) Ninjari Ban Ban
Ring Song
MTV Video Music Awards Japan Meilleure Vidéo Pop Fashion Monster Lauréat
Meilleur chanson Karaoke Lauréat
Fuse TV[39],[40] Nouvelle et meilleure artiste pop internationale Kyary Pamyu Pamyu Nomination
2013 MTV Europe Music Awards[41] Best Japanese Act Kyary Pamyu Pamyu Lauréat

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en),(ja) Interview avec Kyary
  2. « "Oh! My! God! Harajuku Girl" by Kyary Pamyu Pamyu »
  3. (en) « Kyary Pamyu Pamyu’s success abroad: Warner Music Japan CEO discusses J-pop interest overseas »
  4. (en) « Conversations With Seymour Stein, Lori Lieberman and Sun Records' Josh Collum, Collin Brace & Julie Roberts, Plus an Ed Kowalczyk Exclusive »
  5. Le Petit Journal reçoit le phénomène japonais Kyary Pamyu Pamyu
  6. « KYARY PAMYU PAMYU COVERSHOOT »,‎ novembre 2012
  7. Interview avec MTV
  8. Kyary Profile in Japanese and English
  9. Harajuku Doll Eyelashes by Eyemazing x Kyary
  10. Spinns Harajuku Fashion Show Pictures – Spring 2011
  11. Harajuku earthquake relief effort frontlining Kyary
  12. « 'PONPONPON' Gives Us A Kawaisa Seizure »
  13. K-Pop and J-Pop Into Illuminati Symbolism: New Kyary Pamyu Pamyu and SuperJunior Videos
  14. The Most Disturbing Music Video You Will Ever See
  15. Favorite Summer Artists & Cats Grilling Out (!!!): It's Episode 2 Of MTV's Pop Music Web Show, 'Bigger Than The Buzz'!
  16. « Kyary Pamyu Pamyu "PONPONPON" Music Video w/ Art by 6%DOKIDOKI »
  17. Kyary Pamyu Pamyu's Ponponpon tops itunes charts
  18. (ja) « Hot 100 Billboard Japan Charts (ja) »
  19. Kyary Pamyu Pamyu Jelly on iTunes
  20. « Kyary Pamyu Pamyu au Bataclan », Bataclan.fr
  21. « Kyary Pamyu Pamyu en concert au Bataclan à Paris le 25 avril 2014 pendant le KPP NANDA COLLECTION WORLD TOUR 2014 », Orient-extreme.net
  22. (en) kyary-pamyu-pamyus-world-tour-concert-in-london-review
  23. kyary-pamyu-pamyu-apologizes-to-kanjani8-fans-netizens-tell-her-fuck-them
  24. is_this_japans_lady_gaga
  25. kyary-pamyu-pamyus-world-tour-concert-in-london-review
  26. Interview
  27. (en) « Katy Perry is a fan of Kyary Pamyu Pamyu », Japansese Entertainement
  28. (en) Kyary Pamyu Pamyu, info sur WhysSoJapan?
  29. (en) « Kyary Pamyu Pamyu TV John! »
  30. « SPACE SHOWER area »
  31. « Catherine 3 », Kansai Telecasting Corporation
  32. « Kazoku no Uta », Fuji TV
  33. News on Kyary Pamyu Pamyu's character in Crayon Shin-chan.
  34. 100% KPP WORLD TOUR 2013.
  35. (en)Kyary Pamyu Pamyu Way Way Radio.
  36. (en)page.do?type=dam&source=index&subType=damchannel DAM CHANNEL MC Kyary Pamyu Pamyu.
  37. HARAJUKUKAWAii!! TV Channel.
  38. Harajuku kawaii on YouTube
  39. (en) « G-Dragon and CL nominated for Best New Artist by Fuse TV »,‎ 30 août 2013
  40. (en) « Fuse TV Best New Artist Poll »,‎ 26 août 2013
  41. (en) « MTV Europe Music Awards »,‎ 2013-9-17

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :