Kitty Carlisle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kitty CarlisleKitty Carlisle Hart
Description de cette image, également commentée ci-après
Photographiée en 1933 par Carl van Vechten
Dans l'opérette Champagne, Sec, à Broadway
(rôle du Prince Orlofsky)
Nom de naissance Catherine Conn
Naissance
La Nouvelle-Orléans
Louisiane, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès (à 96 ans)
New York
État de New York, États-Unis
Nationalité : Drapeau des États-Unis Américaine
Activité principale Chanteuse
Soprano, mezzo-soprano
Style Musique classique
Comédie musicale
Classique : Opéra, opérette
Activités annexes Actrice
Années d'activité 1932-2006
Conjoint Moss Hart
(de 1946 à 1961 — décès —)

Répertoire

(sélection)

Kitty Carlisle est une actrice et chanteuse américaine, de son vrai nom Catherine Conn, née à La Nouvelle-Orléans (Louisiane) le , décédée à New York le . Elle est surtout connue aux Etats-Unis en tant que figure incontournable de l'émission de télévision To Tell the Truth.

Biographie[modifier | modifier le code]

Kitty Carlisle est née Catherine Conn (prononcé Cohen), le 3 septembre 1910, à la Nouvelle-Orléans (Louisiane), dans une famille d'origine juive allemande. Son père, Dr Joseph Conn, était gynécologue de profession, il est décédé lorsque sa fille avait 10 ans.

Escortée par sa mère, Hortense Holzman, elle poursuit son éducation en Europe en 1921 dans les établissements les plus prestigieux comme la Sorbonne et la London School of Economics. Par la suite, elle se consacre à une carrière d'actrice en se formant notamment à la Royal Academy of Dramatic Art de Londres (Angleterre) et au Théâtre de l'Atelier. Durant cette période, sa mère espérait pour Kitty qu'elle se marie avec un prince d'Europe à la manière de Grace Kelly.

Revenue avec sa mère aux États-Unis en 1932, elle débute au théâtre à Broadway en 1933 dans une opérette, Champagne, Sec (inspirée de La Chauve-Souris de Johann Strauss fils), car elle est principalement chanteuse (voix de soprano ou de mezzo-soprano). Par la suite et pour la dernière fois en 1984, elle joue à Broadway dans des comédies musicales et opérettes, majoritairement. Elle se produira également à l'opéra, notamment dans la création américaine du Viol de Lucrèce de Benjamin Britten en 1948 (à Broadway), mais aussi au Metropolitan Opera de New York (reprenant le rôle du Prince Orlofsky avec lequel elle avait débuté au théâtre, cette fois dans la version originale de La Chauve-Souris) et à Boston (Massachusetts) — voir la rubrique "Répertoire" ci-dessous —.

Au cinéma, elle apparaît occasionnellement (à ses débuts, aux côtés notamment de Bing Crosby ou des Marx Brothers), la première fois en 1934 dans Rythmes d'amour de Mitchell Leisen, et la dernière en 2002, dans Arrête-moi si tu peux de Steven Spielberg. Pour sa contribution au cinéma, une étoile lui est dédiée sur le Walk of Fame d'Hollywood Boulevard au 6611 Hollywood Blvd.

À la télévision, elle participe surtout à des shows (jeux télévisés) dans les années 1950-1960, et notamment à To Tell the Truth où elle deviendra une figure emblématique de par sa présence majestueuse, son rire contagieux et ses robes de haute couture.

En dehors de sa carrière, Kitty Carlisle fait partie de nombreux cercles sociaux à New York, principalement dans le domaine artistique où on la considère experte en la matière. Elle devient vice-présidente du Conseil des Arts de l'Etat de New York de 1971 à 1976 avant d'en devenir la présidente jusqu'en 1996 ; elle est élue membre de l'Académie américaine des arts et des sciences en 1997 . Elle siège également aux conseils d'administration de diverses institutions culturelles de New York. Grande mécène au service des arts, elle a aussi manifesté sa philanthropie en participant à la Journée du miracle CIBC à l'égard des enfants défavorisés. Elle reçoit la médaille nationale des arts en 1991.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle épouse le 10 août 1946 le dramaturge Moss Hart. Ils donnent naissance à deux enfants avant qu'il ne meure en décembre 1961. Kitty restera veuve jusqu'à sa mort, elle fréquenta brièvement l'ancien gouverneur et candidat à la présidence Thomas Dewey après le décès de son mari. Dans les années 1980, Kitty entretiendra une relation avec l'historien diplomatique Ivo John Lederer jusqu'à sa mort en 1998. Elle finira sa vie aux côtés du financier et collectionneur d'art Roy R. Neuberger.

Kitty Carlisle meurt le 17 avril 2007, à l'âge de 96 ans, d'une insuffisance cardiaque dans son appartement à Manhattan. Dès novembre 2016, les médecins lui avaient diagnostiqué une pneumonie. Elle est enterrée à côté de son mari, Moss Hart, au cimetière Ferncliff à Hartsdale, New York.

Répertoire[modifier | modifier le code]

Au théâtre à Broadway, sauf mention contraire

Filmographie[modifier | modifier le code]

Au cinéma

Liens externes[modifier | modifier le code]