Kindia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kindia
Administration
Pays Drapeau de la Guinée Guinée
Région région de Kindia
Géographie
Coordonnées 10° 04′ 00″ nord, 12° 51′ 00″ ouest
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Guinée

Voir sur la carte administrative de Guinée
City locator 14.svg
Kindia

Kindia est une ville de Guinée située à 135 km de la capitale Conakry. En majorité peuplée de Soussous et de Peuls, elle est capitale de la région de Kindia et chef-lieu de la préfecture de Kindia.

Population[modifier | modifier le code]

La population de la ville de Kindia était estimée à 181 126 habitants en 2008 (contre 96 076 en 1996 - soit une hausse moyenne annuelle de 5,43 % sur cette période de 12 ans). Elle est de ce fait la cinquième ville la plus peuplée du pays, après Conakry, Nzérékoré, Gueckedou et Kankan.

Présentation[modifier | modifier le code]

Les principaux quartiers sont : Banlieue, Cacia, Abattoir, Kenende, Kondetta, manquepas, yeole, Gare, Thierno Djibya, sinaniya, tafory, sarakholeya, ferefou, gadawawa, caravancerail, wondy, fissa, kolia, Sambayah,Tapyauka et Mangoya. C'est la deuxième zone militaire de Guinée. Cette ville cosmopolite par excellence est réputée surtout être la "capitale des agrumes" en Guinée.

L'organisation de commune[modifier | modifier le code]

La commune de Kindia est une collectivité territoriale gérée par un organe délibérant dont l'exécutif est constitué par le maire de la commune. Depuis les dernières élections communales, le Dr Mamadou Dramé assure la fonction de maire.

Actions de développement[modifier | modifier le code]

En partenariat avec l’UNICEF et plusieurs ONG, la chaîne de télévision Canal+ s'est engagée depuis 2012, avec ses abonnés, dans un programme d'actions de développement durable nommé "Kindia 2015" dans la ville de Kindia. Chaque année, une émission bilan permet de mesurer le chemin parcouru.

La troisième émission a été diffusée le 15 octobre 2014. À cette date, 590 paysans ont déjà été formés à la traction animale, 9 écoles construites, taux de scolarisation passé de 38 à 58% (dont celui des filles de 7 à 12,3%), 15 forages pour faciliter l'accès à l'eau, des dispensaires et des centres de santé maternelle et infantile ont été rénovés et équipés et des plateformes de gestion des déchets et de recyclage ont été créées.

Canal+ participe au financement de ces projets de développement via le site Kindia+ : à chaque euro donné, la chaîne en donne un de plus. La chaîne espère ainsi pouvoir donner 1 million d'euros chaque année aux différents projets de développement[1].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mamadou Ka, Monographie de Kindia 1920-1940, Dakar, Université Cheikh Anta Diop, 1982, 104 p. (mémoire de maîtrise)