Subdivision de la Guinée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la géographie image illustrant la Guinée
Cet article est une ébauche concernant la géographie et la Guinée.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La subdivision de la Guinée en sous-entités territoriales possède deux volets

Régions naturelles[modifier | modifier le code]

Les 4 régions naturelles de Guinée : maritime, moyenne, haute, et forestière.

La Guinée est divisée en quatre « régions naturelles » :

Régions administratives[modifier | modifier le code]

Au découpage en quatre régions naturelles ci-dessus se superpose celui en sept « régions administratives » et un « gouvernorat ».

Les 8 régions administratives de la Guinée

Ces huit régions portent le nom de la ville qui en est le chef-lieu :

Ces régions sont à leur tour subdivisées en « préfectures », dont le nombre total est de 33 ; elles sont nommées d'après leur chef-lieu.

Les préfectures sont le cadre de la déconcentration.

On compte également 33 « communes urbaines », qui correspondent aux villes chef-lieu de préfectures, auxquelles s'ajoutent les 5 communes de Conakry. Les communes urbaines sont les cadres de la décentralisation.

Enfin, il existe 303 « communautés rurales de développement » (décentralisation) et « sous-préfectures » (déconcentration), qui ont le même territoire.

Voir aussi[modifier | modifier le code]