Mamou (Guinée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mamou
Mamou (Guinée).jpg
Vue de la ville carrefour
Nom officiel
MamouVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom local
MamouVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Région
Préfecture
Sous-préfecture
sous-préfecture de Mamou (d)
Capitale de
Coordonnées
GN-Mamou.png
Localisation de Mamou en Guinée
Fonctionnement
Statut
Ville (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Site web

Mamou est une ville de Guinée située dans la deuxième région naturelle (la Moyenne-Guinée) et historique du Fouta-Djalon. Sur le plan administratif, c'est le chef-lieu de la préfecture de Mamou et de la région de Mamou. La localité se trouve sur la ligne de chemin de fer de Conakry à Kankan.

En 2016 elle comptait 88 670 habitants[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans la deuxième moitié du XIXe siècle le sud du foutah djallon, la sous-province de Telico était devenu une très importante  étape des caravanes en direction et en provenance des côtes. Le flux des hommes et des produits  qu’entraînèrent  ces voies donnèrent à la paroisse de Telico les dimensions d’un important marché régional. En 1908 le chemin de fer Conakry-Niger traversa la sous-province de Telico. Et à quatre kilomètres de la province, il fut créé une gare qui donna naissance à la ville de Mamou.

En 1917, la capitale du Foutah théocratique fut transférée à Mamou sous le nom de cercle de Mamou.

Du au , Mamou Centre fut érigé en arrondissement, puis en sous-préfecture de 1984 à 1991.

En 1991, la sous-préfecture centrale de Mamou est devenue une commune urbaine.

Présentation de la commune urbaine[modifier | modifier le code]

Chemin de Kimbeli (Mamou).

Selon le découpage administratif[2], Mamou est le chef-lieu de la préfecture de Mamou et la capitale de la région administrative de Mamou.

La commune urbaine de Mamou est située à 266 km de Conakry. Elle est limitée au nord par la communauté rurale de développement (CRD) de Bouliwel et de Tolo, au nord-est par celle de Dounet, au sud est par celle de Soyah, à l’ouest par celle de Konkouré. La commune urbaine de Mamou est située en plein cœur de la Guinée sur la nationale/internationale Conakry – KindiaKankanFaranah et Labé, d’où son nom ville carrefour le plus caractéristique du résumé physionomique de l’ensemble des ethnies de la Guinée. Sa population est de 93 304 habitants dont 44 800 hommes et 48 504 femmes, reparties sur une superficie de 674,32 km2. La densité est de 64 hab./km2.

Les températures les plus élevées sont observées en mars et avril 37 et 38 °C, alors que les plus basses se notent en décembre 11 °C. Les vents dominants sont l’harmattan et la mousson. Il existe des forêts classées à Tyéwel, Séré, Koumi, Diarabaka et Tambassa.

Relief[modifier | modifier le code]

séré

Éducation[modifier | modifier le code]

Ecole à Mamou.jpg


Économie[modifier | modifier le code]

L'industrie principale de Mamou était le traitement de la viande. Cette usine appelée la conserverie de Mamou est fermée depuis plus d'une décennie[Quand ?].

Personnalités liées[modifier | modifier le code]

  • Amadou Tidiane Diallo : Maire de Mamou (depuis 2018)
  • Fatoumata Barry (née en 1954 à Mamou), architecte
  • Makalé Camara (née en 1956 à Mamou), femme politique

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] Projection du RGPH2014, Institut national de la statistique, Annuaire statistique 2016, novembre 2017, p. 55
  2. « Présentation de la préfecture et de la commune urbaine de Mamou » (consulté le 11 mars 2019)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Mohamed Saliou Camara, Thomas O'Toole, Janice E. Baker, « Mamou », in Historical Dictionary of Guinea, Scarecrow Press, 2013 (5e éd.), p. 212 (ISBN 9780810879690)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]