José Antonio Camacho

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

José Antonio Camacho
Image illustrative de l’article José Antonio Camacho
Biographie
Nom José Antonio Camacho Alfaro
Nationalité Espagnol
Naissance (67 ans)
Cieza (Espagne)
Taille 1,74 m (5 9)
Période pro. 19741989
Poste Arrière gauche puis entraîneur
Parcours junior
Années Club
  Albacete Balompié
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1972-1973 Albacete Balompié
1973-1974 Castilla CF
1974-1989 Real Madrid577 (11)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1973 Espagne -18 ans023 0(0)
1975-1976 Espagne olympique002 0(0)
1975-1988 Espagne081 0(0)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1992-1993 Rayo Vallecano20v 23n 16d
1993-1996 Espanyol de Barcelone63v 46n 29d
1996-1997 Séville FC07v 04n 14d
1997-1998 Espanyol de Barcelone12v 18n 10d
1998-2002 Espagne28v 09n 07d
2002-2004 Benfica Lisbonne47v 14n 10d
2004 Real Madrid04v 00n 02d
2007-2008 Benfica Lisbonne18v 13n 07d
2008-2011 CA Osasuna30v 29n 46d
2011-2013 Chine07v 02n 11d
2016-2018 Gabon02v 08n 06d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 2 juin 2022

José Antonio Camacho Alfaro, né le à Cieza, est un joueur de football international espagnol reconverti en entraîneur. Camacho a été formé à Albacete avant de rejoindre en 1974 le Real Madrid où il a joué jusqu'en 1989.

Il a notamment entraîné l'Espanyol de Barcelone, le Séville FC, Osasuna, Benfica, l'équipe d'Espagne et l'équipe de Chine.

Biographie[modifier | modifier le code]

À peine âgé de 18 ans, il s'impose vite comme l'un des meilleurs défenseur Espagnol. À la suite des deux Liga remportés par le Real Madrid en 1975 et 1976, il intègre rapidement l'équipe d'Espagne.

Camacho participe avec l'équipe d'Espagne à deux coupes du monde en 1982 et en 1986 et à l'Euro 1984. Malgré de nombreuses blessures, il totalise 81 sélections en équipe nationale ce qui fait de lui un des joueurs les plus capés d'Espagne.

Cependant c'est avec le Real Madrid que sa carrière atteint des sommets. Vainqueur de la Coupe UEFA en 1985 et 1986, Camacho est un élément incontournable du Real des années 1980 avec lequel il remporte 9 Ligas et joue 415 rencontres.

C'est donc tout naturellement comme entraîneur de l'équipe junior puis de l'équipe B du Real Madrid qu'il commence sa nouvelle carrière. Après avoir entraîné avec plus ou moins de succès l'Espanyol Barcelone et le Séville FC, il est appelé en 1998 pour diriger l'équipe d'Espagne avec laquelle il obtient d'assez bons résultats. Les Espagnols sont éliminés en quart de finale de l'Euro 2000 par la France à l'issue d'un match très disputé puis échouent aux portes des demi-finales de la coupe du monde 2002, battus d'une manière discutable par la Corée après tirs au but.

Il devient après la Coupe du monde entraîneur du Benfica Lisbonne avec lequel il remporte la coupe du Portugal 2004, son premier trophée en tant qu'entraîneur.

En , il est appelé pour redresser une équipe du Real Madrid en crise. Mais il entre en conflit avec une partie de l'encadrement technique et financier du club et démissionne après avoir passé seulement quatre matchs sur le banc du Real.

En 2005-2006, José Antonio Camacho n'a pas retrouvé de club et reste au chômage. En , Camacho retourne au Benfica Lisbonne après l'éviction de Fernando Santos. Le après un match nul (2-2) à domicile face à la lanterne rouge Leiria, il donne peu après la rencontre, sa démission. Benfica est alors deuxième du championnat avec 14 points de retard sur le leader, Porto.

En , Camacho est limogé par le club d'Osasuna, par manque de résultat. Il est remplacé par José Luis Mendilibar[1].

Le , il est nommé sélectionneur de l'équipe de Chine pour une durée de trois ans[2].

Le , il est démis de sa fonction de sélectionneur de l'équipe de Chine à la suite de la défaite historique de son équipe face à l'équipe de Thaïlande 1-5.

En , Camacho est nommé entraîneur de l'équipe nationale gabonaise[3]. Le , la Fédération gabonaise annonce qu'elle ne renouvellera pas son contrat en raison des contre-performances de l'équipe nationale[4].

Palmarès joueur[modifier | modifier le code]

Avec Castilla[modifier | modifier le code]

Avec le Real Madrid[modifier | modifier le code]

Avec l'Équipe d'Espagne[modifier | modifier le code]

Palmarès entraineur[modifier | modifier le code]

Avec Benfica Lisbonne[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]