Miguel Muñoz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Muñoz.
Miguel Muñoz
Training Real Madrid in Amsterdam, trainer Munoz (kop).jpg
Miguel Muñoz en 1973
Biographie
Nom Miguel Muñoz
Nationalité Drapeau : Espagne Espagne
Naissance
Lieu Madrid
Décès (à 68 ans)
Lieu Madrid
Taille 1,65 m
Poste milieu droit
Parcours junior
Saisons Club
1943-1944 Drapeau : Espagne CD Logroñés
1944-1946 Drapeau : Espagne Racing Santander
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1946-1948 Drapeau : Espagne Celta Vigo 036 0(1)
1948-1958 Drapeau : Espagne Real Madrid 347 (23)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1947-1955 Drapeau : Espagne Espagne 007 0(0)[1]
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1959-1974 Drapeau : Espagne Real Madrid
1975-1976 Drapeau : Espagne Grenade CF
1977-1979 Drapeau : Espagne UD Las Palmas
1979-1982 Drapeau : Espagne Séville FC
1982-1988 Drapeau : Espagne Espagne
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Miguel Muñoz Mozún, né le 19 janvier 1922 et mort le 16 juillet 1990 à Madrid, est un footballeur puis entraîneur de football espagnol.

Joueur puis entraîneur du Real Madrid de 1948 à 1974, Miguel Muñoz en retire un palmarès exceptionnel, aussi bien en tant que joueur qu'en tant qu'entraîneur, dont treize titres de champion d'Espagne, quatre Coupes d'Europe des clubs champions et une Coupe intercontinentale. Muñoz est notamment le premier entraîneur à remporter la C1 après l'avoir gagné comme joueur[2].

Muñoz termine sa carrière à la tête de la sélection espagnole entre 1982 et 1988, qu'il mène en finale de l'Euro 1984 et en quart de finale de la Coupe du monde 1986.

Créé en 2005 par le journal Marca, le Trophée Miguel Muñoz récompense depuis chaque année le meilleur entraîneur du championnat espagnol.

Biographie[modifier | modifier le code]

Natif de Madrid, Muñoz évolue dans sa jeunesse dans plusieurs clubs de l'agglomération, sans parvenir à se faire remarquer par le grand Real Madrid. En 1943, il signe au CD Logroñés, puis rejoint le Racing de Santander et enfin en 1946 le Celta de Vigo, une équipe de première division[3]. En 1948 Muñoz et son coéquipier d'attaque Pahiño mènent leur club à la quatrième place en championnat et en finale de la Copa del Generalísimo. Ils sont ainsi remarqués par le Real Madrid, qui les signe pour la saison suivante.

Muñoz va disputer au Real 278 matchs officiels et 69 matchs amicaux[4], et être sélectionné à sept reprises en équipe nationale entre 1947 et 1955, sans cependant participer à une grande compétition[3]. Il marque le premier but européen de l'histoire du club lors de la Coupe des clubs champions européens 1955-1956 face au Servette FC, et remporte en tant que capitaine les deux premières éditions de la compétition, en 1956 et 1957. Il annonce l'année suivante sa retraite sportive, à près de 36 ans.

Muñoz en 1983

Il se reconvertit comme entraîneur, d'abord à la tête de la réserve du Real, baptisée alors Plus Ultra CF, puis à la tête de l'équipe première : après quelques matchs d'interim en 1958 et 1959[5], il est nommé officiellement en avril 1960, après les échecs en championnat de l'Argentin Luis Carniglia en 1958-1959 et du Paraguayen Manuel Fleitas Solich en 1959-1960[6]. Il prend en charge l'équipe alors qu'elle doit affronter le FC Barcelone, champion d'Espagne en titre, en demi-finale de Coupe d'Europe des clubs champions[7] : deux victoires (3-1) lui assurent la qualification pour la finale, remportée facilement sur l'Eintracht Francfort - c'est le premier titre du nouvel entraîneur. Quelques semaines plus tard, le Real Madrid affronte le CA Peñarol au cours de la première édition de la Coupe intercontinentale : après un match nul et vierge à Montevideo, les Madrilènes l'emportent largement au retour (5-1) et s'emparent du trophée.

Rompant avec l'ère des stars internationales qui a mené le Real sur le toit de l'Europe, Muñoz reconstruit une équipe composée de joueurs espagnols, connus comme les Yéyé, qui retrouvent le succès national : Muñoz remporte ses cinq premiers championnats d'entraîneur, entre 1961 et 1965, puis trois nouveaux entre 1967 et 1969. Sur le plan européen, il ne parvient cependant pas à maintenir la mainmise de la maison blanche, et ne remporte une nouvelle Coupes d'Europe des clubs champions qu'en 1966.

Il quitte finalement le Real Madrid au cours de la saison 1973-1974, après près de seize saisons sur le banc, ce qui en fait l'entraîneur ayant connu la plus grande longévité au club. Après sept saisons dans des clubs espagnols plus modestes (Granada CF, Hércules CF, UD Las Palmas et le Séville FC), Muñoz est nommé à la tête de la sélection en 1982, à la sortie d'une Coupe du monde dont l'Espagne a été sortie sans gloire alors qu'elle en était l'hôte. Il mène les Espagnols en finale de l'Euro 1984 en France, dont la finale est perdue de justesse devant les Français sur une faute du gardien, puis en quart de finale de la Coupe du monde 1986, perdu face à la Belgique aux tirs au but. Il qualifie encore son équipe pour l'Euro 88, à l'issue duquel son contrat n'est pas prolongé. En 63 matches à la tête de la Roja entre 1982 et 1988, son bilan est de 32 victoires, 16 nuls et 15 défaites.

Il meurt en 1990, à 68 ans[8].

Carrière[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Miguel Muñoz, bdfutbol.com
  2. En 2011, ils sont six à avoir réalisé cet exploit : Giovanni Trapattoni, Johan Cruyff, Carlo Ancelotti, Frank Rijkaard et Pep Guardiola
  3. a et b (es) Miguel Muñoz, futbol.sportec.es
  4. (es) Muñoz, site officiel du Real Madrid
  5. Statistiques de Miguel Muñoz, footballdatabase.eu
  6. (en) Real Madrid - Coaches 1920-2008, RSSSF
  7. Feuille de match de Real Madrid-FC Barcelone, C1 1960, uefa.com
  8. (es) Miguel Muñoz muere a los 68 años de edad, El País, 17/07/1990