Sergi Barjuan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sergi Barjuan
Sergi Barjuán.JPG
Sergi Barjuán
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Espagne UD Almería
Biographie
Nationalité Drapeau : Espagne Espagnol
Naissance (43 ans)
Lieu Les Franqueses del Vallès
Période pro. 1993-2005
Poste Défenseur latéral gauche
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1993-2002 Drapeau : Espagne FC Barcelone 380 (11)
2002-2005 Drapeau : Espagne Atlético de Madrid 101 0(0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1994-2002 Drapeau : Espagne Espagne 056 0(1)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
2009-2011 Drapeau : Espagne FC Barcelone juniors
2012-2014 Drapeau : Espagne Recreativo de Huelva
2015- Drapeau : Espagne UD Almería
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Sergi Barjuan Esclusa, le plus souvent appelé simplement Sergi, né le 28 décembre 1971 à Las Franquesas del Vallès (Catalogne, Espagne), est un ancien footballeur espagnol, reconverti en entraîneur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Formé à La Masia, Sergi est l'un des meilleurs défenseurs latéraux gauches qu'ait connu l'Espagne.

Après avoir débuté avec la dream team de Johan Cruijff, le Barcelone du début des années 1990, il reste fidèle au club catalan pendant près de dix ans, remportant de nombreux titres, avant de rejoindre en 2002 l'Atletico Madrid où il fait partie de l'effectif jusqu'à sa retraite sportive.

Avec le FC Barcelone, il joue 46 matchs en Ligue des champions[1]. Il dispute la finale de la Ligue des champions en 1994, perdue face au club italien du Milan AC sur le lourd score de 4-0.

Avec les clubs du FC Barcelone et de l'Atlético de Madrid, il joue 395 matchs dans les divisions professionnelles espagnoles, inscrivant 10 buts dans ces championnats[2].

Carrière en équipe nationale[modifier | modifier le code]

Il porte les couleurs de la sélection ibérique à 56 reprises entre 1994 et 2002, et inscrit un but en équipe d'Espagne[3].

Il joue son premier match en équipe nationale le 9 février 1994 en amical contre la Pologne, match au cours duquel il inscrit un but. Il joue son dernier match le 13 février 2002, en amical contre le Portugal. Il porte à 4 reprises le brassard de capitaine[4].

Il dispute deux phases finales de coupe du monde, en 1994 et 1998. Lors du mondial 1994 organisé aux États-Unis, il joue 5 matchs et atteint le stade des quarts de finales. Il joue à nouveau 3 matchs lors du mondial 1998 qui se déroule en France[5].

Il joue également le championnat d'Europe 1996 et le championnat d'Europe 2000, où la sélection espagnole atteint à chaque fois les quarts de finales.

Entraîneur[modifier | modifier le code]

En 2010, il obtient le titre de champion d'Espagne en tant qu'entraîneur des juniors du FC Barcelone.

En mai 2012, il devient l'entraîneur du Recreativo de Huelva, en D2 espagnole[6]. Il quitte le Recreativo en juin 2014.

En avril 2015, il est recruté par l'UD Almería où il remplace Juan Ignacio Martínez[7]. Il débute sur le banc d'Almería au Camp Nou face au FC Barcelone le 8 avril, lors de la 30e journée de championnat (défaite 4 à 0). Au terme de la saison, Almería est relégué en D2, ce qui n'empêche pas Sergi de conserver son poste pour la saison suivante.

Clubs[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Avec le FC Barcelone :

Entraîneur[modifier | modifier le code]

  • Champion d'Espagne en 2010 avec les juniors du FC Barcelone

Distinction personnelle[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de Sergi Barjuan sur footballdatabase.eu
  2. Fiche de Sergi Barjuan sur bdfutbol.com
  3. Fiche de Sergi Barjuan sur national-football-teams.com
  4. Fiche de Sergi Barjuan sur eu-football.info
  5. Fiche de Sergi Barjuan sur fifa.com
  6. Sergi atterrit sur le banc du Recreativo de Huelva, sur sport.es, le 15 mai 2012
  7. Sergi Barjuan, nouvel entraîneur d'Almeria, article sur fifa.com