Jean Rabier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un directeur de la photographie image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un directeur de la photographie français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rabier.
Jean Rabier
Nom de naissance Jean Bernard Rabier
Naissance
Villers-Bretonneux
Nationalité Drapeau de France Français
Décès (à 88 ans)
Port-de-Bouc
Profession Directeur de la photographie
Films notables voir filmographie.

Jean Rabier est un directeur de la photographie français, né le à Villers-Bretonneux, et mort le à Port-de-Bouc.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dessinateur industriel à l'époque de la Libération, il trouve un emploi au Laboratoire de téléfono-vision du Conservatoire national des arts et métiers (CNAM). Il participe ensuite au travail de prise de vues sur des courts métrages documentaires réalisés en Afrique par Edmond Séchan et Jacques Dupont. Il est deuxième assistant opérateur lors du tournage de Paysans noirs, long métrage de Georges Régnier[1]. Assistant de Henri Decae, il devient particulièrement actif — comme cadreur, puis comme directeur de la photographie — avec les cinéastes de la Nouvelle Vague, collaborant notamment à de nombreux films de Claude Chabrol.

Il meurt le à l'âge de 88 ans[2].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cadreur[modifier | modifier le code]

Directeur de la photographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Entretien avec Jean Rabier », propos recueillis par Guy Braucourt, La Revue du cinéma, no 243, novembre 1970, p. 88.
  2. Caroline Besse, « Jean Rabier, directeur de la photographie de Claude Chabrol, est mort », sur telerama.fr, le 22 février 2016.

Liens externes[modifier | modifier le code]