Jean Merlin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Merlin.
Jean MERLIN
Jean Merlin.jpg
Naissance
[1] (74 ans)
Nom de naissance
Jean Merlin
Nationalité
Activité
Site web

Jean Merlin est un prestidigitateur français né en 1944. Il est spécialisé en close-up, magie pour enfants, sculpture de ballons, magie comique, magie de scène et magie de cabaret.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1944, il a commencé la prestidigitation à l'âge de 6 ans avec une boîte de magie allemande[2], étant donné qu'on ne pouvait plus en trouver de boîtes françaises dans l'immédiat après-guerre. Il fut donc obligé d'inventer, avec son père, ses propres routines[3]. C'est entre 18 et 19 ans qu'il passe professionnel. Il commence par s'inspirer de Jacques Delord et présente des numéros de cordes[4]. Il passe sa jeunesse dans les music-halls (Bobino, Alhambra, Olympia, Pacra), soit en se produisant, soit en étant présent aux spectacles d'artistes divers (magiciens, chanteurs, comiques...), ce qui lui permet d'apprendre les ficelles du métier.Il suit des cours aux Arts appliqués à l'industrie (où il apprend la poterie, la menuiserie et la laque chinoise. Il obtient un diplôme de designer) il fréquente" également l'école Boulle et l'école Estienne, mais en élève libre. Il débutera au café concert "La Maxéville" (aujourd’hui disparu). Mais ce qui le fascinait, c’était les magiciens de l’époque qui travaillaient tous les soirs dans plusieurs cabarets: Jean Ludow, Pierre Switon, Kassagi, Jean Delaude, Freddy Fah, etc. il débuta en cabaret rue Saint-Séverin, "Chez Papille", un cabaret tenu par deux dames. et c'est delà que tout va partir.. Remarqué salle Pleyel en 1973 par un agent américain : Emil Loew, il part faire une tournée de conférences (46) émaillée de galas et de télés et ramènera de ce voyage deux choses Le close-up, mais vu de façon commerciale, et la sculpture avec 1 seul ballon qu’il apprendra en deux après midi avec Roger Siegel de Chicago. Durant cette tournée, il aura la chance de côtoyer les plus grands;:Daï Vernon, Slydini,John Scarne, Shimada, Fred kaps, Johnny Hart, Albert Goshman, etc.

Il a également édité le magazine Mad Magic,illustré par James Hodges et publié par Michel Hatte.

Il est considéré comme l'un des introducteurs du close-up en France (et en particulier d'avoir fait connaître aux magiciens français le magicien américain Tony Slydini).

Prix[modifier | modifier le code]

Spectacles[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages et brochures[modifier | modifier le code]

Ouvrages illustrés par Jean Merlin :

  • 1969 : Premier livre de close-up - Tome 1, Lyon, Monsieur Séraphin
  • 1973 : Premier livre de close-up - Tome 2, Lyon, Monsieur Séraphin

Ouvrages ayant été illustrés par James Hodges :

  • 1981, My personnal routine of 6 foulards, Jean Merlin Big Magic, 48 p.
  • 1981, La plupart des foulards ont 4 coins, Jean Merlin Big Magic, 28 p.
  • 1981, Merlin on silks 1 : 12 lectures notes
  • 1981(?), Merlin On silks 2 : Les 6 foulards
  • 1985, Prédiction définitive, Jean Merlin Big Magic, 18 p.
  • 1987, Entairtaining-Balloons, Jean Merlin Big Magic, 128 p.
  • 1998, My personnal routine of boulettes, Jean Merlin Big Magic, 72 p.
  • 2001, L'époustouflante magie des cordes, Joker Deluxe, 49 p.
  • Notes de cordes, 4 fascicules
  • The Jean Merlin Book of Magic
  • Vegas - Les vrais secrets
  • Vegas 97 - Le triomphe des magiciens !
  • Le grand livre des ballons
  • Le petit manuel du sculpteur sur ballons

Ouvrages ayant été traduits[modifier | modifier le code]

  • 1994 : Great Balloons! : the complete book of balloon sculpting, Richard Kaufman and Alan Greenberg

Revues[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice de la BnF
  2. Cette boîte était vendue avec une notice dont la couverture était en français « Tours de physique amusante », mais l'intérieur du manuel était en allemand
  3. http://oedm.magie-ffap.com/article.php?sid=365
  4. http://www.chop-cup.com/merlin.html
  5. http://fism.org/web/championship-contests/fism-winners/fism-winners-1970-to-1979/

Articles connexes[modifier | modifier le code]