Saltimbanque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saltimbanque (homonymie).
Jonglerie et pyrotechnie : attention, ça brûle !

Un saltimbanque est un artiste du spectacle de rue (spectacle vivant). Il fait toutes sortes de tours et joue de l'étonnement pour amuser le public dans les foires. Les troupes d'artistes se produisaient de ville en ville sous l'Ancien Régime. Les prestations étaient diverses, du montreur d'ours aux dramaturges itinérants qui allaient donner à la littérature française ses lettres de noblesse (confer la vie de Molière).

Origine du mot[modifier | modifier le code]

Le mot saltimbanque est attesté en français depuis au moins le XVIIe siècle et provient de trois mots italiens : saltare in banco[1], sauter sur une estrade. Cette dénomination, qui s'appliqua d'abord aux acrobates, s'étendit ensuite aux bateleurs ou faiseurs de tours de force, et enfin, par assimilation, à tous ceux qui abusaient de la crédulité publique en usant de tours de magie. Aussi communément utilisé comme mot familier pour désigner une personne inutile et non appréciée par la personne qui l'utilise.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]