Jean-Marie Bouissou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bouissou (homonymie).
Jean-Marie Bouissou
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité

Jean-Marie Bouissou, né en 1950, est un historien français, spécialiste du Japon contemporain[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après sa sortie de l'École Normale Supérieure (Ulm) en 1973[2], Jean-Marie Bouissou a enseigné l'histoire au lycée d'Argenteuil, puis au lycée franco-japonais de Tokyo (1975-1979).

Il a ensuite enseigné dans diverses universités japonaises, dont l'Université nationale de Tokyo. Chercheur pensionnaire à la Maison franco-japonaise (Tokyo, 1982-1984), puis directeur de l'Institut franco-japonais du Kyushu (Fukuoka, 1984-1989), il poursuit ses recherches et son enseignement à Sciences-Po depuis 1990. Son concept de PPIG (Protection Psychologique Indirecte Généralisée) est une reproduction (iinfluencée certes largement par la religion shintô[réf. nécessaire]) du modèle etato-centrique de l'État providence, peu développé dans les pays asiatiques[travail inédit ?]. Elle est de ce fait comparable à la notion de PSIG (sociale) bien qu'englobant une dimension archaïque voire communiste de marché[réf. nécessaire].

D’abord centrés sur l’histoire politique et sociale du Japon depuis 1945, ses travaux se sont élargis, pour s’étendre aussi bien à l’économie politique et aux relations internationales qu’aux mafias ou au manga. Il est membre du comité de rédaction des revues The Pacific Review, Pacific Affairs, The Open Political Science Journal, et corédacteur en chef de Critique internationale. Il est aussi responsable pédagogique de l’European Training Programme Japan, membre fondateur de l’Association franco-japonaise de science politique et fondateur du Manga Network[1]. Ses travaux ont reçu le soutien de nombreux organismes japonais, dont la Fondation du Japon et la Fondation franco-japonaise Sasakawa.

Il est auteur ou coauteur de plusieurs ouvrages, dont L'expansion de la puissance japonaise et Japon. Le consensus, mythe et réalités.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Seigneurs de guerre et officiers rouges. La révolution chinoise, 1924-1927, Mame, Coll. "L’Histoire à l’épreuve", 1974.
  • L’Expansion de la puissance japonaise, avec Guy Faure et Zaki Laïdi, Complexe, Coll. "Espace International", 1992.
  • Japon, le déclin ? avec Éric Seizelet et François Gipouloux, Complexe, Coll. "Espace International", 1995.
  • Le Japon depuis 1945, Armand Colin, Coll. "Cursus", deuxième édition actualisée, 1997.
  • Quand les sumos apprennent à danser. La fin du modèle japonais, Fayard, 2003.
  • Manga. Histoire et univers de la bande dessinée japonaise, Philippe Picquier, 2010

Direction d’ouvrages et de numéros spéciaux[modifier | modifier le code]

  • Japon. Le consensus, mythe et réalités, codirection avec Guy Faure, Economica, 1985
  • L’Envers du consensus. Les conflits et leur gestion dans le Japon contemporain, Presses de Sciences Po, 1996.
  • "Regards prospectifs sur le Japon", Futuribles n° 216, janvier 1997.
  • "La politique étrangère du Japon : au-delà du réalisme ?", Études internationales (université Laval, Québec) Vol.30-(1), mars 1999.
  • "L’Italie et le Japon aujourd’hui : deux démocraties ‘hors normes’ à l’épreuve de la crise", avec Marc Lazar, Revue française de science politique Vol. 51-(4), août 2001.
  • Après la crise… Les économies asiatiques à la croisée des chemins, codirection avec Diana Hochraich et Christian Milelli, Karthala Coll. Recherches internationales, 2003.
  • AGIR, Revue générale de stratégie, "Vers un renouveau japonais ?", n°17, mars 2004.
  • Le Japon contemporain, Paris,CERI/Fayard, 2007.
  • Esthétiques du quotidien au Japon, Éditions du Regard, 2010

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jean-Marie Bouissou, « Pourquoi le manga est-il devenu un produit culturel global ? », Esprit, juillet 2008 [lire en ligne].
  2. https://www.archicubes.ens.fr/lannuaire#annuaire_chercher?identite=Jean-Marie+Bouissou.

Liens externes[modifier | modifier le code]