Jantel Lavender

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jantel Lavender
Image illustrative de l'article Jantel Lavender
Jantel Lavender sous le maillot des Sparks.
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (28 ans)
Cleveland
Taille 1,93 m (6 4)
Poids 84 kg (185 lb)
Situation en club
Club actuel Drapeau : Turquie Fenerbahce
Numéro 42
Poste pivot
Carrière universitaire ou amateur
?
2007-2011
Cleveland Central Catholic HS
Buckeyes d'Ohio State
Draft WNBA
Année 2011
Position 5e
Franchise Sparks de Los Angeles
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2011
2012
2013
2014
2015
2016

2011-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2015-2016
Sparks de Los Angeles
Sparks de Los Angeles
Sparks de Los Angeles
Sparks de Los Angeles
Sparks de Los Angeles
Sparks de Los Angeles

Beşiktaş
CCC Polkowice
Famila Schio
Wisła Cracovie
Wisła Cracovie
Fenerbahçe SK
06,6
05,6
07,2
11,9
14,5
09,6[1]

18,0
8,5
18,4
20,3[2]
16,8
?
Sélection en équipe nationale **
2014- Drapeau : États-Unis États-Unis

* Points marqués dans chaque club dans le cadre des compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Jantel Lavender, née le à Cleveland (Ohio) est une joueuse de basket-ball américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle accomplit une brillante carrière universitaire, étant désignée quatre fois meilleure joueuse de sa conférence, cas unique pour la Big Ten Conference hommes et femmes confondus. Elle a marqué 10 points et plus à chacun de ses 136 matches pour les Buckeyes (record NCAA). Elle établit un nouveau record points pour Ohio State avec 2 818 points. Ses 1 422 rebonds sont un record pour la Big Ten. Avec elle, les Buckeyes sont trois fois consécutives champions de la Big Ten. Ses statistiques moyennes sont de 20,7 points, 10,5 rebonds et 1,4 contres par match. OSU atteint quatre fois le tournoi final dont deux apparitions au Sweet Sixteen. En 2007-2008, elle est la première freshman à obtenir le titre de meilleure joueuse de la Big Ten (hommes et femmes confondus) avec 17,6 points à 51 % et 9,9 rebonds[3].

Draftée en 2011 par les Sparks de Los Angeles en 5e position. Candace Parker blessée, elle fait sa première entrée dans le cinq de départ face le au Storm de Seattle en inscrivant 21 points à 8 sur 16 et 9 rebonds en 35 minutes[4].

En 2011-2012, elle rejoint le club turc de Beşiktaş, qui dispute l'Eurocoupe[5]. En deux rencontres d'Europe, elle compile en moyenne 18,0 points et 9,5 rebonds puis, passée au CCC Polkowice, 8,5 points et 7,5 rebonds en Euroligue. Durant l'été 2012, elle rejoint le club italien de Famila Schio[6].

En 2013-2014, elle remporte le titre de championne de Pologne[7].

Après un exercice 2014-2015 réussi (16,8 points, 3e performance de l'Euroligue, et 10,2 rebonds, 5e ), elle s'engage pour 2015-2016 avec le club turc d'Euroligue Fenerbahçe SK où elle retrouvera sa coéquipière au Wisła Cracovie Allie Quigley[8]. De retour en WNBA, elle connait sa première sélection pour un WNBA All-Star Game : « J'ai travaillé si dur et c'était un de mes buts ultimes. Rien que d'être au milieu de ces joueues est incroyable. Je suis heureuse et reconnaissante[9] ».

Lors de la saison WNBA 2016, elle dispute le 3 juillet son 155e match consécutif pour les Sparks battant le record de DeLisha Milton-Jones[10]. Joueuse majeure des Sparks, elle établit son record en carrière avec 25 points et de la saison au rebonds (10) pour permettre à Los Angeles de remporter après prolongations sa 20e victoire en 21 rencontres face au Sun du Connecticut et ainsi égaler le début de saison des Comets de Houston durant la saison 1998[11].

Elle est élue Meilleure sixième femme de la WNBA avec 26 voix sur 39 possibles. Elle retrouve un statut de remplaçante comme lors de ses trois premières saisons après avoir disputé les saisons 2014 et 2015 dans le cinq de départ. Sur le banc dans chacune des 34 rencontres de saison régulière, elle inscrit 9,6 points avec une adresse de 53,6%, son meilleur ratio en carrière (10e de la ligue), au sein d'une équipe des Sparks qui remporte 26 succès en 34 matchs[12]. Les Sparks remportent le titre de champion de la saison WNBA 2016[13].

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

Elle figure dans la présélection pour le championnat du monde 2014[14]. Lors d'une rencontre amicale face à la Chine le 20 septembre, elle se met en évidence avec 7 tirs réussis sur 7[15]. Avec la confirmation de la sélection de Brittney Griner, elle est la dernière éliminée de la sélection finale[16].

Clubs[modifier | modifier le code]

WNBA
Europe

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

  • 2009, 2010, 2011 WBCA All-America
  • 2009, 2010, 2011 USBWA First Team All-America
  • 2010, 2011 Associated Press First Team All-America
  • 2009 Associated Press Second Team All-America
  • 2008 Associated Press Honorable Mention All-America
  • 2008 (coaches), 2009, 2010, 2011 (media) Big Ten Player of the Year
  • 2008 Big Ten Freshman of the Year
  • 2008, 2009, 2010, 2011 First Team All-Big Ten
  • 2009, 2010, 2011 Big Ten Tournament Most Outstanding Player
  • 2008 Big Ten All-Freshman Team
  • 2009 Preseason WNIT co-MVP[17]
  • Meilleure sixième femme de la WNBA 2016[12]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Jantel Lavender », WNBA (consulté le 29 septembre 2016)
  2. « Jantel Lavender », FIBA (consulté le 3 mai 2014)
  3. « Jantel Lavender », WNBA (consulté le 10 juillet 2011)
  4. « Storm-Sparks », WNBA, (consulté le 10 juillet 2011)
  5. « Eurocoupe FIBA - De belles affiches pour les clubs belges », www.basketfeminin.com, (consulté le 15 août 2011)
  6. « Roundup: New-Look Nadezhda », FIBA, (consulté le 10 août 2012)
  7. a et b « Wisla Can-Pack wins the Polish league title », Love Women's Basketball, (consulté le 27 avril 2014)
  8. (en) Jānis Kacēns, « Fenerbahce signs Allie Quigley, Ewelina Kobryn, Anastasia Verameyenka, Jantel Lavender, Marissa Coleman », Love Weomen's Basketball, (consulté le 21 juillet 2015)
  9. (en) David Siegel, « All-star game is special for veterans and first-time participants Pierson, Coleman, Bonner and Lavender », hoopfeed.com, (consulté le 28 juillet 2015)
  10. (en) « Ogwumike, Sparks Beat Liberty 77-67, Extend Win Streak », WNBA, (consulté le 4 juillet 2016)
  11. (en) « Sparks beat Sun, tie Comets for best WNBA start at 20-1 », WNBA, (consulté le 18 juillet 2016)
  12. a et b (en) « Sparks’ Jantel Lavender Named 2016 WNBA Sixth Woman Of The Year », WNBA, (consulté le 30 septembre 2016)
  13. a et b (en) Jack Maloney, « Candace Parker, At Long Last, A WNBA Champion », wnba.com, (consulté le 23 octobre 2016)
  14. « Delle Donne, Bonner and Vandersloot won’t be joining Americans in Europe », Love Women's Basketball, (consulté le 20 septembre 2014)
  15. « USA Women’s National Team Erupts For 99-75 Victory Over China », USA Basketball, (consulté le 20 septembre 2014)
  16. « Jantel Lavender final cut for Americans as they name their roster », Love Women's Basketball, (consulté le 24 septembre 2014)
  17. « Jantel Lavender », OSU (consulté le 10 juillet 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :