Jacques Gabriel (1667-1742)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gabriel et Jacques Gabriel.
Jacques Gabriel
Image illustrative de l'article Jacques Gabriel (1667-1742)
Peinture anonyme,
Musée national du château de Versailles.
Présentation
Autres noms Jacques V Gabriel
Jacques-Jules Gabriel
Naissance
Paris
Décès
Paris
Nationalité Royaume de France Royaume de France
Activité(s) Premier architecte du Roi
Directeur de l'Académie royale d'architecture
Premier ingénieur des ponts et chaussées de France
Contrôleur général des bâtiments du roi.
Formation Élève de Jules Hardouin-Mansart
Œuvre
Réalisations Château de Compiègne
Château de Petit-Bourg
Hôtel de Ville de Rennes
Distinctions Académie royale d'architecture
Chevalier de l'ordre de Saint-Michel
Entourage familial
Père Jacques IV Gabriel
Mère Marie Delisle
Famille Ange-Jacques Gabriel (fils)
Pierre Delisle-Mansart (oncle)

Jacques Gabriel — également désigné sous le nom de Jacques V Gabriel[1] — né en 1667 à Paris, mort le dans la même ville, est un architecte français.

Père de l’architecte Ange-Jacques Gabriel, élève et parent de Jules Hardouin-Mansart, il fut premier architecte du Roi en 1735 et directeur de l'Académie royale d'architecture.

Principales réalisations[modifier | modifier le code]

Voir la catégorie : Bâtiment de Jacques V Gabriel.

Il dessine les projets des églises de l’hôtel-Dieu à Orléans, de l’Oratoire à Paris et de la cathédrale Saint-Louis de La Rochelle. Il est également l’auteur du pont de Blois.

Généalogie simplifiée[modifier | modifier le code]

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Jehan Mansart (maître maçon)
 
 
 
Jacques Le Roy
(maître maçon)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Absalon Mansart (charpentier)
 
 
 
Michelle Le Roy
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
François Gabriel
(maître maçon)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Frémin de Cotte
(ingénieur, architecte du roi)
 
 
 
 
 
 
François Mansart
(architecte)
 
Marie Mansart
 
 
 
Germain Gaultier[4]
(sculpteur et architecte)
 
 
 
 
 
 
 
 
Jacques I Gabriel
( -1628)
(maître maçon)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Anne Du Fay
 
Charles de Cotte
 
 
Nicolas Bodin
(Conseiller du roi, Trésorier de la Prévôté de l'Hôtel)
 
 
Raphaël Hardouin
(peintre)
 
Marie Gaultier
 
Michelle Gaultier
 
Edme Delisle
(peintre)
 
 
 
Jacques II Gabriel
(1605-1662)
(maître maçon)
 
 
Maurice I Gabriel
(maître maçon)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Louis de Cotte
(architecte)
 
Robert de Cotte
(architecte)
 
Catherine Bodin
 
Anne
Bodin
 
Jules Hardouin-Mansart
(architecte)
 
Michel Hardouin
(architecte)
 
Pierre Delisle-Mansart
(architecte)
 
Marie Delisle
 
Jacques IV Gabriel
(1630-1686)
(architecte)
 
Jacques III Gabriel
(1637-1697)
(maître maçon)
 
Maurice II Gabriel
(1632-1693)
(maître maçon)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Jules-Robert de Cotte
(architecte)
 
 
 
 
 
Jacques Hardouin-Mansart
(Président au Parlement)
 
 
 
Jules Michel Alexandre Hardouin
(architecte)
 
 
 
 
 
 
 
Jacques V Gabriel
(architecte)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Jean Hardouin-Mansart de Jouy
(architecte)
 
Jacques Hardouin-Mansart de Sagonne
(architecte)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ange-Jacques Gabriel
(architecte)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ange-Antoine Gabriel
(architecte)
 

Famille[modifier | modifier le code]

Jacques V Gabriel a été marié en premières noces, le 26 février 1691, avec Marie-Anne Delespine (vers 1670-1694), fille de Nicolas II Delespine (1642-1729), architecte, et de Judith Freyssen. De cette union est née Marie Anne Françoise Gabriel (vers 1693-1773).

Jacques V Gabriel s'est marié en secondes noces, le 12 janvier 1698, avec Élisabeth Besnier (vers 1680-1719). De cette union est né Ange-Jacques Gabriel.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pour Jacques Gabriel « 5e du nom », le V n'étant pas l'initiale d'un prénom mais le chiffre romain « 5 ».
  2. Erwann Le Franc, Hardouin-Mansart, Gabriel, Wren, inspirateurs d'une façade d'église pour Lorient au XVIIIe siècle, Bulletin et mémoires de la Société polymathique du Morbihan, 2010, 136, p. 341-374.
  3. coll., Le Patrimoine des communes d’Ille-et-Vilaine, Paris, Flohic, coll. « Flohic Patrimoine », 1781 p. (ISBN 2-84234-072-8), p. 1244
  4. Note : Germain Gaultier est un neveu de Germain Pilon.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Gallet, Yves Bottineau, Les Gabriel, Picard, Paris, 1982 ; p. 329 (ISBN 978-2-7084-00863)
  • Collectif, Jacques V Gabriel et les architectes de la façade atlantique, Éditions A & J Picard, Paris, 2004 ; p. 295 (ISBN 978-2-7084-07152)
  • Charles Bauchal, Nouveau dictionnaire biographique et critique des architectes français, p. 256-259, Librairie générale de l'architecture et des travaux publics, Paris, 1887 (lire en ligne)
  • Jacques Gabriel, contrôleur général des bâtiments du roi. Contrat de mariage (12 janvier 1698). Document communiqué par M. le vicomte de Grouchy et annoté par M. Jules Guiffrey, p. 38-48, Nouvelles archives de l'art français : recueil de documents inédits, 1891 (lire en ligne)
  • Michel Gallet, Les architectes parisiens du XVIIIe siècle. Dictionnaire biographique et critique, p. 224-233, Éditions Mengès, Paris, 1995 (ISBN 2-8562-0370-1)
  • G. Despierres, Les Gabriel, recherches sur les origines provinciales de ces architectes, p. 468-517, Réunion des sociétés savantes des départements à la Sorbonne. Section des beaux-arts, Ministère de l'instruction publique, Paris, 1895 (lire en ligne)
  • Louis de Grandmaison, Essai d'armorial des artistes français. Lettres de noblesse. Preuves pour l'Ordre de Saint-Michel, p. 308-309, Réunion des sociétés savantes des départements à la Sorbonne. Section des beaux-arts, Ministère de l'instruction publique, 1903, 27e session (lire en ligne)
  • Jules Guiffrey, Lettres de noblesse accordées aux artistes au XVIIe et au XVIIIe siècle -VI- Gabriel, architecte, p. 12-15, Revue nobiliaire, héraldique et biographique, 1873 (lire en ligne)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]