Escalier Gabriel (Dijon)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Escalier Gabriel
Image illustrative de l’article Escalier Gabriel (Dijon)
Vue de L'escalier des états
Situation
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Ville Dijon
Quartier(s) Centre historique
Morphologie
Type Escalier
Histoire
Monuments Palais des ducs de Bourgogne

L'escalier Gabriel ou escalier des états est un escalier du Palais des ducs de Bourgogne situé à Dijon dans son secteur sauvegardé. Il doit son nom à l'architecte Jacques Gabriel qui l'a créé.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1730, les états décident de faire construire un grand escalier pour une entrée cérémonielle dans leur salle et dans un même temps un lieu d'archivage. Celui-ci fut réalisé par le premier architecte du Roi, Jacques Gabriel (1667-1742), de 1733 à 1737. Cet escalier majestueux est un ouvrage remarquable de par sa structure architecturale unique en France et par la richesse du décor sculpté déjà marqué par le style Rocaille. Sa structure comprend deux volées de larges marches encadrées par des galeries qui sont en fait, les salles des archives de la ville. Les rampes portent la devise de Louis XIV: Nec pluribus impar. Accessible par la cour de Flore, l'escalier mène au salon Apollon, l'antichambre de la Salle des États. Au sommet de la porte menant à l'extérieur du palais, le cartouche qui est surmonté d’une couronne et décoré de fleurs de lys est accompagné de deux anges ailés agenouillés. Celui de droite souffle dans une Trompette de la renommée alors que celui de gauche apporte une couronne de laurier. De part et d’autre, les niches abritent des statues à l’antique. L'escalier a été restauré en 1999.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]